Live now
Live now
Masquer
santé-mentale-jeune-hôpital-france-santé-
Actualités France

Un plan d’urgence pour la santé mentale des jeunes réclamé à Élisabeth Borne

La Défenseure des droits interpelle le gouvernent d’Élisabeth Borne à propos de l’état critique de santé mentale des jeunes. Elle demande que des mesures concrètes soient enfin prises pour tenter de répondre au mal être d’une jeunesse délaissée par la santé publique française.

On le redit, la psychiatrie est le parent pauvre de l’hôpital public, et du côté de la pédopsychiatrie, c’est pire encore. Claire Hédon, l’actuelle Défenseure des droits, appelle la Première ministre Élisabeth Borne à instaurer au plus vite un plan d’urgence pour la santé mentale des jeunes, via un communiqué publié ce jeudi 2 juin 2022.

L’autorité administrative indépendante estime qu’il est impératif de se concentrer sur le bien-être mentale des jeunes face à la « gravité de la situation », en rappelant que les moyens actuels déployés sont « largement insuffisants ».

Les prises en charge des jeunes en santé mentale sont parfois inadaptées

En novembre dernier, dans son rapport annuel sur les droits de l’enfant, la Défenseure des droits avait déjà apostrophé l’état sur la santé mentale des jeunes mise à mal par la pandémie de Covid-19, avec notamment une augmentation des troubles dépressifs, ainsi que sur le peu de moyens débloqués dans les prises en charge psychiatrique pour y répondre :

« Santé publique France lui a malheureusement donné raison en publiant des chiffres alarmants sur une augmentation des passages aux urgences pour gestes suicidaires, idées suicidaires et troubles de l’humeur chez les 15 à 24 ans. Pourtant, certaines structures continuent de fermer des lits en pédopsychiatrie par manque de personnels et de moyens. »

[Site web] Template Produit – Paysage
© Vitolda Klein – Unsplash

À noter que 11% des jeunes de 15 ans et plus, ont souffert d’un syndrome dépressif en 2020, d’après une étude réalisée par la direction de la recherche, des études, de l’évolution et des statistiques. La Défenseure des droits assure dans son communiqué que « le pic d’hospitalisation des adolescents de 2021 ne redescend pas », soulignant que la situation de nombreux mineurs demeure « dramatique tant les prises en charge sont parfois inadaptées. » Il y a donc urgence à « sortir des approches fragmentaires et strictement sanitaires. »

Dans son rapport de novembre 2021, la Défenseure des droits avait présenté 29 recommandations pour tenter de remédier à ces manquements dans la prise en charge de la santé mentale des jeunes. Parmi ses propositions, elle recommandait d’améliorer les dispositifs d’accueil du jeune enfant, de développer le « soutien à la parentalité » et ouvrir des « maisons d’adolescents » dans chaque département. 84 maisons des adolescents seraient actuellement en service d’après les ministères de la Santé et de la cohésion sociale.

À lire aussi : Le Samu a-t-il négligé la souffrance de Yolande Gabriel ? Sa famille réclame aujourd’hui justice

Image en Une : © Thought Catalog – Unsplash


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

8
Avatar de Mayushi
3 juin 2022 à 17h06
Mayushi
La défenseure des droits n'est pas LREM
En effet mes excuses, j'ai lu trop vite l'article en pensant que la demande venait de la première ministre et pas de la DDD. Après la DDD est nommée par le Président (donc par Macron) et même si la DDD n'est pas issue de sa formation politique et s'est déjà prononcée plusieurs fois contre la ligne de LREM la demande reste assez déplacée, s'en tenir uniquement à une demande de plan d'urgence quand le système de santé va si mal...
Aussi quand on connait les pouvoirs réels de la DDD après c'est un combat difficile... cela fait des années que ce rôle se fait allègrement piétiner par les pouvoirs en place. (Il suffit de voir le rapport du précédant DDD concernant l'état des prisons en France et le système carcéral dans son ensemble, rien n'a été fait ou presque.)
Complètement d'accord avec @hellopapiméquépasa on utilise beaucoup le covid comme excuse "fourre-tout" alors que le covid était juste un révélateur de problèmes qui existaient déjà.
1
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Actualités France

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

2
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée se dote enfin d’une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

Un couple d'homme en train de s'occuper de leur bébé né par Gestation pour Autrui // Source : alvarostock
Daronne

Timothée a fait le choix d’une GPA éthique : « si le consentement est éclairé, les femmes ne sont pas exploitées »

bulletin-salaire // Source : URL
Actualités France

Les fiches de paie vont bientôt être simplifiées, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle

10
Hanny Naibaho festival
Actualités France

Ce festival mythique pourrait bien diparaître (et on est trop triste)

Source : TF1 - Capture d'écran de l'émission Sept à Huit
Actualités France

Les nouvelles mesures autoritaires de Gabriel Attal pour lutter contre les violences entre mineurs

16
Bâtiments du 4° bataillon de l'école spéciale militaire de Saint-Cyr Coetquidan ; au premier plan, celui de la 13e compagnie en 2018 // Source : Wikimedia Commons / Alain.Darles EOR Saint-Cyr à Coetquidan 1971 / Licence Creative Commons
Actualités France

Violences sexistes et sexuelles à l’académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan : l’enquête choc de FranceTV

4
La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France // Source : Capture d'écran Twitter
Actualités France

La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France

1
macron coupe du monde
Actualités France

Emmanuel Macron mécontente 3/4 des Français·e·s (et surtout les femmes), selon un nouveau sondage

1

La société s'écrit au féminin