La vérité sur les trucages dans le porno


Le porno t'a déjà filé des complexes ? C'est normal, et ça s'explique par les trucages et astuces qui ne reflètent pas la réalité ! La youtubeuse Sexpédition t'explique tout.

La vérité sur les trucages dans le porno

Le 27 février 2020

Je ne suis pas une grande passionnée de porno, et je suis souvent déçue lorsque je regarde du porno mainstream…

Je ne suis pas vraiment excitée par les érections XXL et les gros plans pénétro-centrés, et ce que je vois à l’écran ne reflète pas du tout mes pratiques, mes envies, ou mes fantasmes !

Et c’est normal ! Car le porno n’a pas vocation à refléter la réalité, ou en tout cas la diversité des pratiques et des corps.

Et pompon sur la pompinette : les seins (parfois) siliconés, les vulves et les anus roses et lisses, les pénis-anacondas et les orgasmes ultra bruyants à répétition (scoop : simulés pour beaucoup)… ça peut filer des complexes !

Trucages dans le porno : la vidéo sans complexe de Sexpédition

C’est pourquoi je te conseille de regarder cette vidéo pédagogique, décomplexante et marrante de Salomé, aussi connue sous le nom de Sexpédition sur YouTube, qui fait un petit tour des trucages utilisés dans le porno, pour te faire croire que les porn-stars, C’EST DES OUFS.

Une des sources de complexes dans le porno selon Sexpédition : des pénis XXL !

Dans le porno mainstream, un des critères de sélection des mecs est la taille de leur engin, qui atteint souvent plus de 20 centimètres en érection.

Sauf que cette taille ne concerne que 1% des hommes ! La moyenne européenne d’un pénis en érection est de 14,27 cm, et la moyenne dans le monde, de 13,12 cm.

Salomé rappelle qu’avec un sexe dans la moyenne ou en dessous, il est tout a fait possible de recevoir et de donner du plaisir !

Ensuite, les films sont tournés avec des objectifs grands angles. Une astuce qui permet de grossir les sexes et les seins !

Sexpédition te parle des trucages qui filent des complexes dans le porno

Tu as peut-être remarqué les éjaculations interminables et abondantes dans le porno ? Il s’agit de mises en scènes choisies pour l’effet spectaculaire et qui, en plus, sont truquées !

Dans la vraie vie, entre 2mL et 6mL de sperme s’écoule en moyenne lors d’une éjaculation, soit pas plus d’une bonne cuillère à soupe.

Le porno fait appel à des trucages comme des pompes à faux sperme reliées au pénis par un petit tube transparent !

Et pas de panique si l’érection de ton ou ta partenaire ne tient pas aussi longtemps que dans les films porno !

Les scènes sont filmées à des moments où l’érection est possible, et la magie du montage permet d’étaler le tournage d’une seule scène… pendant des jours !

Sexpédition appelle à se rassurer : la moyenne d’un rapport est de 20 minutes, avec seulement 5,4 minutes de pénétration.

Soit dit en passant, la pénétration n’est pas une obligation, et pas forcément le moyen le plus facile d’atteindre l’orgasme pour une personne dotée d’une vulve !

Pour avoir du plaisir, rien de mieux que la communication !

Autre petit tips de Sexpédition : il ne faut pas croire aux orgasmes dans le porno, car ils sont souvent simulés !

Dans la vraie vie, ça ne marche pas du premier coup, ni à chaque fois. Et rien de mieux que la COM-MU-NI-CA-TION pour montrer ce qu’on aime à notre partenaire et prendre du plaisir.

Et surtout : on ne se met pas la pression ! Le sexe est un apprentissage qui dure toute une vie.

Salomé conclue avec son regret de ne pas voir les « petites joies du sexe » du quotidien représentées dans le porno.

Tu sais, ces prouts, ces frouts (que j’appelle poétiquement « pets de fouf »), ces moments où on a envie de pisser, ces moments où on est essouflée, ces fails quand on tente une position acrobatique…

Bref, tous ces petits moments qui peuvent être, plutôt que des complexes, des moments d’intimité et de rire avec son ou sa partenaire.

J’ai adoré cet épisode de Sexpédition qui, en plus de déconstruire les rouages du porno et de niquer les complexes, est pleine d’humour et m’a donné le smile.

Et si, comme moi, tu n’es pas fan du porno mainstream, je te laisse lire cet article trop cool de QueenCamille pour trouver du porno alternatif de QUALITEY.

Et toi, as-tu déjà été complexée par du porno ? Viens me parler de ton expérience dans les commentaires !

À lire aussi : Comment le porno a fait évoluer mes fantasmes

Une madmoiZelle

Une madmoiZelle


Tous ses articles

Commentaires

Laboukineuze

Punaise pour moi c'était tellement pas évident le côté "c'est du cinéma"
Après tout y'a des gens tout nus qui font des trucs que tout le monde fait... Non ?
Dès que j'ai eu un homme disposé à parler sous la main, il a subi un de ces interrogatoires ! Et tu peux jouir sans bander alors ? Et tu peux jouir sans ejaculer ? Et tu peux bander sans avoir envie ? Mais alors, si t'as pas envie et que... Ok je me tais
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!