Live now
Live now
Masquer
the-raid-2
Cinéma

The Raid 2, la BAGARRE ultime !

23 juil 2014 3
Vous aimez les films de baston vénère ? Foncez voir The Raid 2, la suite de The Raid (logique), qui détrône son prédécesseur, pourtant considéré comme l’un des meilleurs films d’action de tous les temps.

LA BAGARRE !

Semoun & Dubosc - La Bagarre

Si vous avez envie de vous faire un film d’action cet été, ne cherchez pas plus loin, vous l’avez trouvé : The Raid 2 est un IMMENSE film d’action et de BAGARRE, qui ringardise The Raid, qui lui-même avait mis un gros coup de vieux à ses équivalents américains.

La preuve avec le trailer qui annonce plutôt efficacement la couleur :

THE RAID 2 - Bande-annonce VOST

The Raid 2 démarre deux heures après le premier épisode. Rama, le jeune flic indonésien, n’aura pas de répit après la mission de The Raid : on l’envoie infiltrer un gang de mafieux. Point de repos pour le guerrier donc, qui se retrouve en cabane pour se faire adopter par le fils du patron d’un des groupes de malfrats.

la-bagarre-ca-fait-malLa BAGARRE, parfois, ça fait mal.

Bien sûr, le scénario tient en un mouchoir de poche et on pourra regretter que quelques longues séquences de blablas pas vraiment utiles ne viennent alourdir la note des 2h30 que dure The Raid 2 — avec 30 minutes de moins, il aurait tenu tout autant sa promesse, parce qu’après tout, ce qu’on veut dans ce genre de films, c’est LA BAGARRE.

Parce que OUI, la BAGARRE dans The Raid 2 est de qualité. À côté, Bruce Lee et Opération Dragon font vraiment figure de papys asthmatiques.

Gareth Evans, le réalisateur, a avalé toutes les références en la matière, de Kill Bill à Kick-Ass en passant par John Woo, pour en ressortir sa propre version tellement plus vénère !

La réalisation est hyper nerveuse, mais SURTOUT fantastiquement fluide : alors que dans la plupart des autres films de BAGARRE, la caméra tremble tellement qu’on ne voit pas vraiment l’action, ici on distingue parfaitement (parfois trop) les coups, les différentes phases de combat, les enchaînements coups de poing au cucul – à la têtête – dans les coucouilles – cassage de rotutule – coup de pied retourné sauté dans la mâmâchoire.

non-pas-la-batteOn n’avait dit « pas la batte :( »

Sans doute grâce au talent du réalisateur, mais aussi au chorégraphe et aux acteurs, qui sont de réels cadors des arts martiaux. Le film regorge de plans-séquences tous plus fantastiques les uns que les autres, où on reste accroché à son siège, à grimacer sous chaque coup à se dire « ouille ça doit faire mal » « aïe non pas les coucougnettes » « bobo la batte de base-ball ! »…

La nouvelle pépite de la BAGARRE

La plupart des critiques s’accordent pour dire que The Raid 2 révolutionne le genre et créé un nouvel « étalon-or » du film de baston. Mais j’ai rarement été aussi scotché à mon siège de ciné que devant ce film. J’étais d’ailleurs tellement stressé que je me suis surpris à céder à quelques rires nerveux — tu vois, ce fameux rire quasi-hystérique qui intervient sur des séquences d’extrême violence, où tu as besoin de te marrer pour décompresser ? Celui-là même. Désolé, les voisins.

Signalons enfin que la violence de The Raid 2 est particulièrement vénère : ça éclate des membres, ça fracasse des crânes, ça craque des os. Si tu es une âme sensible, tu pourrais potentiellement passer un mauvais moment. Amusant d’ailleurs de voir que le réalisateur prend un malin plaisir à cacher certains plans qui giclent et à en montrer d’autres, de façon totalement arbitraire…

Il faut dire que contrairement à Only God Forgives, l’une de mes pires expériences cinématographiques, la violence n’est pas utilisée à des fins esthétiques, mais plutôt pour donner du rythme au film.

Un vrai foutu bon film. Pour peu que tu aimes le genre et que tu ne sois pas trop sensible à la vue du sang, tu passeras sans aucun doute un grand moment. À privilégier sur grand écran pour la beauté de l’action !


On a besoin de vous pour construire l’avenir de Madmoizelle : participez à notre enquête !

Les Commentaires
3

Avatar de barion
5 août 2014 à 19h58
barion
The Raid était déjà vraiment énorme mais avec The Raid 2 on atteint presque la perfection ! Pour un film de 2h30 je ne lui ai trouvé aucune longueur, j'étais scotchée du début à la fin même dans les scènes sans bagarre. Il y a tout plein de personnages que j'ai trouvé vraiment coooools, le scénario est certes simple mais efficace, les musiques sont parfaites, et la scène de bagarre à la fin dans la cuisine... Wooaaahhhh *.*

Par contre, on m'a dit qu'un remake américain allait voir le jour... Pourquoi?!! J'comprends pas cette obsession des remakes de bons films... 
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Cinéma

jared-leto-et-la-methode
Cinéma

Le « Method Acting » des comédiens n’excuse pas le fait d’être un gros con, et ça commence à se savoir

Kalindi Ramphul

28 jan 2023

21
Jobs et Études

Chimie, astrophysique et ingénierie : ces femmes scientifiques qui ont changé le monde

Humanoid Native
aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

the whale
Cinéma

The Whale : Darren Aronofsky répond que les accusations de grossophobie n’ont « aucun sens »

Maya Boukella

26 jan 2023

14
everything leonine
Cinéma

Aux Oscars, aucune femme nominée dans la catégorie meilleure réalisation

Maya Boukella

25 jan 2023

10
retour à séoul 9
Pop culture

Rencontre avec Park Ji-min, l’actrice féministe de Retour à Séoul, chef d’œuvre sur l’adoption

Maya Boukella

25 jan 2023

scream 6
Cinéma

Scream 6 avec Jenna Ortega se révèle (déjà) dans une bande-annonce sanglante

Maya Boukella

24 jan 2023

avatar-2-details-intrigue
Pop culture

Triste après avoir vu Avatar ? C’est peut-être le syndrome de dépression post-Avatar

Maya Boukella

23 jan 2023

pale blue eye 1
Pop culture

The Pale Blue Eye sur Netflix : que vaut le thriller gothique avec Christian Bale ?

Maya Boukella

22 jan 2023

1
michael jackson beat it
Pop culture

« Michael » : tout ce que l’on sait du biopic sur Michael Jackson

Maya Boukella

20 jan 2023

2
nos soleils PR 2
Cinéma

Avec Nos Soleils, Carla Simón filme une famille paysanne et signe le meilleur film de la semaine

Maya Boukella

18 jan 2023

La pop culture s'écrit au féminin