Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Food

J’ai testé pour vous… la ruche qui dit oui

Non, ceci n’est pas un article sur les abeilles et leur mode de vie. Annelise a testé la ruche qui dit oui, cette association permettant aux consommateurs d’acheter directement aux producteurs. Et c’est plutôt cool.

La Ruche qui dit oui est un système d’achat assez innovant : vous passez directement par le site pour acheter ce que vous souhaitez manger, puis vous allez chercher vos victuailles à un jour précis au dépôt. La différence avec votre supermarché habituel ? Ici, chaque produit vendu vient directement du producteur, à des prix plus ou moins compétitifs. Du bon miam sans les contraintes.

ruche1

Comment fonctionne une ruche ?

Sur le site La ruche qui dit oui, une vente s’ouvre. Au programme : chaque fournisseur donne une liste de produits qu’il souhaite vendre, avec son prix. Ce prix comprend bien entendu le coût de la production, mais aussi la livraison jusqu’au dépôt : vous n’aurez aucun supplément au bout de la facture. Généralement, chaque fournisseur y va de sa petite spécialité : vous avez ceux qui proposent des légumes (souvent bios), les fermiers vendant leur viande, mais aussi du pain, du fromage, des œufs… La liste change généralement à chaque vente. Si la dernière fois vous avez beaucoup aimé le saucisson, il y a des chances pour qu’il ne soit plus disponible à la prochaine vente.

Une fois la vente clôturée (elle est ouverte pour quelques jours, le temps de réunir des acheteurs et de vous décider) et votre commande passée, vous payez en ligne avec votre carte bleue : pas d’échange d’argent en mains propres, rien. Aussi pratique que de faire ses courses Picard sur le net.

La remise des produits se fait au dépôt, dont l’adresse vous est donnée directement lors de votre inscription à la ruche de votre choix. Généralement, la distribution se fait en fin de journée. Pas de risques d’entourloupes, puisque le responsable de la ruche est là avec les noms de chacun et le détail des commandes.

La différence avec le système du panier bio ? Vous n’êtes pas obligées d’acheter toutes les semaines. Si une vente vous intéresse, vous prenez ce que vous voulez. Si lors de la prochaine vous n’avez pas le budget ou tout simplement pas envie, rien ne vous oblige à commander quoi que ce soit.

Alors, la ruche, ça donne quoi ?

J’ai passé commande à la ruche de ma ville. Première impression sur le site : peu de choix de légumes, mais énormément de viande. Je suis tombée sur une vente moins axée sur les légumes, mais ce n’est pas bien grave.

Les prix ? Plutôt raisonnables. Environ 4€ le kilo de courgettes bio, ce n’est pas beaucoup plus cher qu’en supermarché, et tout vient de la région. Un bon plan pour celles qui veulent une consommation plus locale. Pour la viande, les prix m’ont convaincu de passer commande : 750 grammes de viande pour 15€, venant d’un producteur qui élève ses bêtes de manière beaucoup plus traditionnelle que les gros groupes, ça me plaît.

De plus, la viande de supermarché n’est pas forcément super bonne et les conditions d’élevage et d’abatage pas super claires pour le consommateur. Et puis avouons-le, je suis incapable de choisir un steak dans sa barquette, j’étais ravie que quelqu’un compose déjà mon panier.

J’ai acheté, pour 32€, les articles suivants : une botte de radis, une botte de navets, 3 courgettes moyennes, 500 grammes de rhubarbe, 5 tranches de jambon, 500 grammes de sauté de porc, une crépinette, un grenadin de veau, un steak, un pavé de bœuf et une côte de porc. C’est à peu près le prix que j’aurais payé en supermarché, la qualité bio ou tradi en moins.

Niveau qualité, c’est comment ?

Je dois vous avouer que question légumes, je suis un peu déçue : je ne les ai pas trouvé hyper frais. Mauvaise récolte cette semaine là ? Sans doute. J’espère que la prochaine sera meilleure…

mon butin de viande, comprenant un colis à 15€ + un sauté de porc + du jambon

Mon butin de viande, comprenant un colis à 15€ + un sauté de porc + du jambon

Pour la viande, je suis hyper satisfaite : les produits étaient très bien emballés (sous vide, datés de la veille), la traçabilité de la viande est assurée (sexe, race, âge au moment de l’abatage et numéro d’identification) et la date de conservation est assez longue (je peux la conserver entre une dizaine et une quinzaine de jours selon les morceaux, ce qui est top quand on vit seule). Vous pouvez aussi la congeler, pour éviter l’éventuel gaspillage. Autant vous le dire tout de suite : elle est délicieuse. Un jambon de ferme contre un Monique Ranou, il n’y a pas photo.

Au niveau de la distribution des produits, j’ai aussi été ravie : l’ambiance est bonne, les produits sont bien emballés et tout est gardé au frais en vous attendant. Pour certains produits, les producteurs vous les donnent en mains propres et ça fait vraiment plaisir de les voir défendre leurs produits.

En résumé

Le système des ruches, je valide à 458700%. C’est avantageux par rapport à la qualité des produits, c’est économiquement intéressant pour les producteurs et la région, c’est plus sain que le gaspillage énorme des grandes surfaces et c’est convivial. Ce qui m’a le plus plu, c’est la liberté du concept : chacun achète ce qu’il veut, même une seule botte de carotte.

En revanche, on peut regretter la distribution qui n’arrange pas forcément tout le monde, surtout ceux qui travaillent jusque tard le soir…

Pour trouver une ruche près de chez vous, rendez-vous sur La ruche qui dit oui ! L’inscription n’engage à rien.

Et vous, connaissez-vous ce système ? L’avez-vous déjà testé ?

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

13
Avatar de Pantoufle
17 février 2013 à 21h02
Pantoufle
Je suis inscrite depuis cet été à une ruche près de chez moi. Récemment j'ai voulu me lancer et participer à une vente, mais pour chaque produit il fallait en commander un minimum de 15-20-25€ (donc 15€ de graines, 25€ de viande, etc).
Alors je sais pas si c'est moi qui ait mal compris, et si c'est l'ensemble de tous les participants qui doivent acheter au minimum pour X€ (et non pas chaque participant), ou si c'est une particularité à ma ruche mais ça m'a refroidi, j'ai évidemment pas du tout le budget adéquat.
Donc si c'est la première solution je veux bien que quelqu'un m'explique comme ça j'essaierai de passer commande la prochaine fois.
0
Voir les 13 commentaires

Plus de contenus Food

Source : -lvinst- de Getty Images
Food

La recette (facile) du flan coco

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Flavia Novais de Getty Images
Food

La recette (facile) de la mousse au citron

Source : romainjorgephotos / Canva
Food

La recette des nouilles sautées au sésame, pour les soirs de flemme

Source : rimmabondarenko
Food

La recette facile (et rapide) des bricks de pommes au miel

Une femme faisant une randonnée dans la nature au Canada © Edgar Bullon's Images via Canva Pro
Food

3 recettes de pique-niques faciles pour changer du sandwich triangle en rando

yaourt-cuillère
Lifestyle

La recette express du Skir flanc, l’encas savoureux dont vous n’allez plus pouvoir vous passer

Source : Bhofack2 de Getty Images
Food

La recette du fudge au chocolat avec seulement 2 ingrédients

Agneau // Source : Canva
Food

Pâques : un délicieux menu végé pour laisser les bébés brebis tranquilles

1
Source : cokada de Getty Images Signature
Daronne

Ces 6 chocolats de Pâques qu’on ne va pas laisser aux enfants (et puis quoi encore)

1
trucs-pourrir-repas
Lifestyle

« Comme tu es féministe je t’offre pas le resto, on fait moitié-moitié ? » Vos pires histoires au resto

11

La vie s'écrit au féminin