Live now
Live now
Masquer
soutenir-artistes-musique
Culture

Comment soutenir les artistes que tu kiffes selon tes moyens ?

Il y a des artistes musicaux que tu aimes d’amour et que tu aimerais pouvoir soutenir du mieux que tu peux ? Voilà quelques conseils selon tes moyens !

Faire découvrir des artistes aux gens, c’est mon kif.

J’aime bien aussi soutenir les artistes au quotidien, comme je peux, selon la grandeur de mon amour pour eux et le nombre de deniers qu’il me reste sur mon compte en banque.

Alors, je me suis dit qu’il était temps de partager avec toi quelques conseils pour soutenir les artistes qui enjaillent tes tympans au quotidien.

Petit tour d’horizon selon tes moyens !

Envoie-leur des encouragements et des messages d’amour

Le premier conseil que je peux te donner, c’est de leur faire savoir que ça te plait, que ça te fait du bien, que ça te défoule, que ça te berce.

Ça parait bête et méchant, mais — moi la première — je n’ai pas toujours le réflexe de laisser des commentaires ou d’envoyer des messages pour simplement dire que j’aime.

Prendre le temps d’écrire un commentaire pour faire un retour gentil, que ça soit juste mettre un cœur ou écrire un poème en alexandrins, ça peut faire la différence.

Les artistes se mettent sur le devant de la scène, souvent avec des morceaux qui leurs tiennent à cœur et sur lesquels ils ont beaucoup travaillé alors recevoir une bonne dose d’amour de temps à autre, ça ne fait JAMAIS de mal.

Ce qui est encore mieux, c’est que parfois les artistes te répondent. Et ça, promis, ça va faire ta journée.

Partage leur musique

Ça aussi, c’est une étape basique, mais : partage leur musique !

Personnellement, c’est même un réflexe que j’ai pris de partager les morceaux que je découvre sur mes réseaux sociaux. J’ai aussi une playlist mensuelle où je mets tous les morceaux que j’ai vraiment aimés.

Ça me permet de garder une trace de tout ce que j’écoute — aussi parce que ma consommation de musique est très importante, je suis pas rédactrice musique pour rien.

C’est aussi un bon moyen de partager un bon morceau avec des personnes curieuses. Ces mêmes personnes qui aimeront peut-être le morceau et le partageront aussi à d’autres personnes curieuses, etc.

C’est un cercle forcément vertueux et ça prend littéralement 10 secondes et 2 clics de partager un clip ou un morceau.

Écoute ou achète leur musique

Attention, je passe à l’étape supérieure, l’étape de l’amour ultime, de la vraie déclaration d’amour : DÉPENSER DES SOUS.

C’est exactement l’idée, Riri !

Bien sûr, tu n’as probablement pas les moyens de soutenir financièrement tous les artistes que tu écoutes — ou peut-être que tu peux et tant mieux pour toi, je ne poserai pas de questions.

Je sais que les sites de streaming sont peu considérés en général parce qu’ils rémunèrent mal les artistes. Mais ça peut être un début car dépenser 10€ par mois peut plus facilement rentrer dans tes frais qu’acheter toute la discographie d’un·e artiste.

Cela dit, si comme moi, tu es un·e extraterrestre qui possède encore une chaîne hi-fi (oui, oui, ça existe encore) ou une platine vinyle, n’hésite pas à faire fonctionner le disquaire près de chez toi ou tout autre endroit qui vend des disques.

Sinon, connais-tu Bandcamp ? C’est l’un des meilleurs sites de l’univers — ceci est un point de vue totalement objectif, bien entendu.

Les artistes (indépendants, la plupart du temps) vendent leur musique en direct. C’est une sorte d’Etsy pour la musique et c’est probablement le meilleur moyen de donner de l’argent – avec le moins d’intermédiaire – à un artiste.

Mieux ? Tu peux leur acheter directement après ou avant un concert, s’il y a une table de merchandising dans les parages.

Achète du merchandising

Justement, en concert sur les tables de merchandising, en plus des disques et vinyles, tu trouveras sûrement des produits textiles à l’effigie du groupe.

Tu peux donc repartir avec un tee-shirt, un poster ou un sweat représentant un·e artiste que tu aimes particulièrement.

Personnellement, je trouve que c’est aussi un excellent signe de ralliement. Quand tu croises quelqu’un avec le tee-shirt d’un·e artiste que tu aimes, tu lui fais un high five intérieur.

Va voir des concerts

Les concerts sont les plus grosses sources de revenus des artistes selon une étude de la Spedidam paru en 2010.

Se produire dans une salle de spectacle ou en festival, c’est le meilleur moyen de vivre de sa musique pour un·e artiste.

Alors, je sais que ce n’est pas donné d’assister à des concerts. C’est coûteux, parce qu’un concert ça fait vivre plus que les artistes, ça paye aussi les techniciennes et techniciens qui travaillent dans l’ombre pour que tu assistes au meilleur show possible.

Ça reste sacrément cool d’avoir l’occasion d’assister à des lives. Alors, si tu n’as pas les moyens, tu peux aussi penser à te faire offrir des places pour ton anniversaire ou la Saint-Patrick (ou tout autre fête de ton choix).

C’était mes tips et astuces personnels pour soutenir les artistes que tu aimes, selon tes moyens et tes envies.

N’hésite pas à me dire dans les commentaires s’il y a des points auxquels tu penses que je n’ai pas abordés dans cet article.

À lire aussi : Comment une chaîne YouTube m’a fait aimer l’électro comme jamais


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

3
Avatar de The Trve Freyja
28 janvier 2018 à 16h01
The Trve Freyja
Coucou je suis une extraterrestre qui a une chaîne Hi-Fi et qui achète des CD
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Culture

Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Cinéma

Cinéma : ce qui pourrait bientôt changer dans les tournages où il y a des enfants

Source : Madmoizelle
Livres

Fête des mères : 5 livres féministes qui se dévorent d’une traite

Captive
Culture

Netflix : 5 mini-séries tirées de faits réels littéralement addictives à regarder ce week-end

Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Netflix
Culture

 Dans Bridgerton, Nicola Coughlan cloue le bec des grossophobes

Couverture des livres "Les Liens qui empêchent", "Révéler mes visages" et "Art Queer" // Source : Éditions B42 / Harper Collins / Double Ponctuation
Livres

Neuf livres LGBT+ pour s’éduquer sur les identités et luttes des personnes queers

Maxton Hall // Source : Prime Video
Culture

Cette série cartonne sur Prime Video et détronne Fallout

Source :  pixelshot
Daronne

Les 3 livres pour enfants les plus problématiques, d’après nos lectrices

1
image
Culture

Dominique Boutonnat : une affaire d’agression sexuelle glaçante ignorée par le gouvernement

2
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-16T102108.308
Culture

Exit le male gaze : Tomb Raider va être adaptée en série par Phoebe Waller-Bridge

La pop culture s'écrit au féminin