Live now
Live now
Masquer
Mateus Souza / Pexels
Actualités mondiales

Selon l’Unicef, le nombre de femmes et de filles ayant subi une excision a explosé en huit ans

Bien que la pratique soit de plus en plus criminalisée dans le monde, le nombre de femmes ayant subi ces mutilations génitales ne faiblit pas. Elles en sont par ailleurs victimes de plus en plus jeunes.

C’est une triste enquête qu’a publié l’Unicef. Selon l’organisation, le nombre de filles et de femmes ayant subi des mutilations génitales féminines, dites excisions, a augmenté de 15 % au cours des huit dernières années. Et ceci, bien que l’ONU ait adopté une résolution pour l’interdire en 2012.

230 millions de femmes excisées dans le monde

Ces mutilations génitales ne deviennent pas plus courantes à l’échelle mondiale, mais davantage de filles naissent dans les pays qui pratiquent les excisions que dans le reste du monde.

À ce jour, plus de 230 millions de filles et de femmes encore en vie ont subi une excision, contre 200 millions en 2016. Auprès du Guardian, la directrice exécutive de l’Unicef, Catherine Russell, s’alarme que les filles qui subissent ces mutilations génitales de plus en plus jeunes.

« Nous constatons également une tendance inquiétante selon laquelle plus de filles sont soumises à cette pratique à un plus jeune âge, souvent avant leur cinquième anniversaire. Cela réduit encore davantage la fenêtre d’intervention. Nous devons redoubler d’efforts pour mettre fin à cette pratique néfaste »

Catherine Russell.

De plus en plus de familles choisissent de faire exciser leurs filles plus tôt, parfois à l’âge de deux ans, afin de réduire les dommages physiques et les traumatismes psychologiques endurés par les filles plus âgées. 

Une pratique de plus en plus difficile à détecter

Pourtant, l’ONU s’était fixé comme objectif visant à éliminer cette pratique d’ici 2030. Pour se faire, les efforts réalisés doivent être « 27 fois plus rapides qu’aujourd’hui », a déclaré l’Unicef.

À lire aussi : « Ça fait partie de la tradition » : excisées par nos mères, nous tentons de comprendre

Mais selon des militants locaux, la « médicalisation » de l’excision, soit le fait qu’elle soit de plus en plus pratiquée par des professionnels de santé plutôt que par des « exciseurs » traditionnels dans les hôpitaux ou à domicile – la rend plus difficile à détecter.

Environ 60 % des cas d’excisions – soit 144 millions – ont lieu sur le continent africain (les taux sont les plus élevés en Somalie, en Guinée, au Djibouti, en Égypte, au Soudan et au Mali). Tandis que 80 millions ont lieu en en Asie, et 6 millions au Moyen-Orient.

De nombreux pays ont mis en place une législation pour l’interdire. Cette semaine, un projet de loi a été déposé au Parlement de Gambie. Mais au Sierra Leone, bien qu’elle soit criminalisée, cette pratique reste légale. Selon The Guardian, depuis début 2023, déjà trois filles en sont mortes.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

28
Avatar de Manuella.
18 mars 2024 à 22h03
Manuella.
Mais quelle hypocrisie !
Je mets le reste en spoiler car je suis en colère face à autant d'hypocrisie.
Contenu caché du spoiler.
Désolée je n'ai pas envie d'être modérée. C'est trop violent la mutilation non choisie et imposée.
0
Voir les 28 commentaires

Plus de contenus Actualités mondiales

Source : Ted Eytan // Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License
Actualités mondiales

La Suède adopte une loi qui autorise les transitions de genre à partir de 16 ans

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Giorgia Meloni // Source : Vox
Actualités mondiales

En Italie, une nouvelle loi autorise les militants anti-avortement à entrer dans les cliniques IVG

Friba Rezayee, première femme afghane à participer aux Jeux olympiques, demande l'exclusion de l'Afghanistan // Source : Capture d'écran YouTube
Actualités mondiales

JO 2024 : Friba Rezayee, première femme afghane à participer aux Jeux olympiques, demande l’exclusion de l’Afghanistan

Leïla Bekhti alerte sur le sort tragique des enfants à Gaza, avec l'Unicef // Source : Capture d'écran YouTube
Actualités mondiales

Leïla Bekhti alerte sur le sort tragique des enfants à Gaza, avec l’Unicef

6
"@Vidal Balielo Jr. / Pexels"
Actualités mondiales

Boom des stérilisations chez les américaines, deux ans après la révocation de Roe v. Wade

6
"Crédit photo : Pexels"
Actualités mondiales

À Sydney, un homme commet une attaque au couteau « concentrée sur les femmes »

2
Source : Charles LeBlanc / Flickr
Actualités mondiales

Mort d’O.J Simpson : cette autre affaire de violences conjugales que ses avocats auraient caché dans le cadre du « procès du siècle »

Source : Hélène Coutard
Société

« Ce que l’on retient du 7 octobre, c’est que la solution militaire n’est pas la bonne » : Reportage avec Women Wage Peace

manifestation-IVG-etats-unis
Actualités mondiales

Texas : un groupe de travail sur la mortalité maternelle omet de collecter 10 ans de données sur l’avortement

Source : YouTube
Actualités mondiales

Kate Middleton annonce être atteinte d’un cancer, elle démarre une chimiothérapie

2

La société s'écrit au féminin