Live now
Live now
Masquer
Source : Capture vidéo / Prime Video Sport France
Actualités France

Saïd Chabane, ex-patron du club de foot d’Angers, jugé pour une agression sexuelle

Ce lundi 18 décembre, il comparaît devant le tribunal correctionnel d’Angers. Six femmes ayant travaillé avec lui dénoncent des agressions sexuelles. L’homme d’affaires nie les faits.

Six. C’est le nombre de femmes qui vont témoigner contre Saïd Chabane, ex-président mais toujours propriétaire du club de foot Angers SCO. Ces lundi 18 et mardi 19 décembre, il comparaît devant le tribunal correctionnel d’Angers pour plusieurs agressions sexuelles « commises par personne abusant de l’autorité que lui confère sa fonction ».

Saïd Chabane nie les faits

Six femmes ont été identifiées comme potentielles victimes de l’homme d’affaire de 59 ans. Quatre travaillent ou ont travaillé au sein du club Angers SCO, et deux sont des anciennes salariées de Cosnelle, entreprise que possède Chabane. Les victimes présumées sont âgées de 20 à 25 ans.

Les faits se seraient déroulés de 2014 à 2019. Les plaignantes rapportent des faits d’agressions sexuelles, à différentes parties du corps, mais également des tentatives de baisers forcés, alors que Saïd Chabane était leur supérieur hiérarchique.

Selon le procureur de la République d’Angers, les quatre premières plaintes recueillies concordaient « sur le mode opératoire utilisé par l’auteur » : la « surprise » et « une certaine contrainte », liée au « respect » qu’inspirait l’homme à ses victimes, pour « leur toucher les parties intimes », rapporte Libération.

Après une enquête, il avait été mis en examen pour « agressions sexuelles aggravées » en février 2020. Depuis, une septième victime potentielle a été identifiée mais les faits qu’elle dénonce datent d’il y a plus de dix ans et sont désormais prescrits. De son côté, Saïd Chabane, lui, nie en bloc.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualités France

Source : Capture vidéo
Actualités France

#MeToo cinéma : que retenir de la prise de parole de Judith Godrèche au Sénat ?

Lifestyle

Stylés et pointus, nos deux derniers coups de cœur signés Huawei

Humanoid Native
Un visuel de l'étude menée par Dove & Linkedin sur les discriminations capillaires, en faveur de l'adoption du CROWN Act aux États-Unis.jpg // Source : Dove x LinkedIn
Actualités France

Les discriminations capillaires seront-elles bientôt interdites en France ?

1
Source : Capture d'écran Youtube
Actualités France

L’artiste Olivia Ruiz révèle avoir été victime de soumission chimique

1
Léonore Moncond’huy // Source : France 3 Régions
Actualités France

Vers une loi en faveur d’une indemnisation du congé maternité pour les élues ?

Source : Capture d'écran
Actualités France

Après avoir placé l’avortement en première cause de mortalité dans le monde, CNews présente ses excuses

6
Un enfant victime de harcèlement scolaire, qui pleure assis par terre dans ses genoux // Source : Pexels / Mikhail Nilov
Actualités France

Harcèlement scolaire d’Évaëlle : un procès requis après le suicide de la collégienne

5
Jonathan Daval dans une série documentaire de BFM TV // Source : Capture d'écran YouTube
Société

Condamné pour meurtre, Jonathann Daval porte plainte en diffamation contre son ex-belle famille

4
Pancarte de manifestation "pas ton corps, pas tes choix"
Actualités France

IVG : le Sénat « pas défavorable » à son inscription dans la Constitution

1
La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants » // Source : Capture d'écran twitter
Actualités France

La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants »

Une vendeuse en train de vendre un haut blanc en dentelle à une cliente dans une boutique de vêtements // Source : filadendron de Getty Images Signature
Actualité mode

« Les vendeuses dans l’habillement sont déshumanisées » : interview d’une syndicaliste sur l’effondrement de la mode milieu de gamme

3

La société s'écrit au féminin