« goldup-formation-confinement »
Travail

Profite du confinement pour apprendre à entreprendre !

La période de confinement te donne des envies d’entreprendre ? Cette formation à distance réservée aux femmes qui veulent développer une activité en ligne pourrait bien t’intéresser !

Mise à jour du 21 avril 2020

Pour beaucoup d’entre nous, la crise du Covid-19 questionne le rapport que nous avons à notre travail et à son utilité dans la société. Alors que 4 millions de Français sont aujourd’hui au chômage partiel, l’ennui peut vite pointer le bout de son nez… surtout pour les personnes qui n’ont pas d’enfants !

Si certains font le choix de la formation et se ruent sur les MOOCs, d’autres profitent de ce temps mort pour développer les projets qui leur trottaient dans la tête.

Et parmi ces projets, il peut y avoir des initiatives décisives pour la suite d’une carrière professionnelle, comme la création d’une entreprise en ligne !

Goldup, un groupe d’entraide et un programme réservé aux femmes (futures) entrepreneuses

Il y a quelques mois, j’ai rencontré Alice Zagury, l’une des fondatrices de l’incubateur de start-ups The Family. Son siège parisien (magnifique et décoré avec beaucoup de goût, soit dit en passant) accueille et accompagne une bonne centaine d’initiatives numériques, dont quelques dizaines sont portées par des femmes.

Parmi elles, tu connais peut-être les fondatrices des culottes menstruelles FEMPO ou de Shanty Biscuits dont nous t’avons déjà parlé sur Rockie !

Alice m’avait présenté le programme Goldup destiné aux femmes qui souhaitent lancer leur activité en ligne et j’attendais le moment opportun pour t’en parler : il est arrivé !

Après une première session réussie début avril, le programme Goldup passe en mode confinement et propose à partir du lundi 4 mai 5 demi-journées d’ateliers à distance pour transformer une idée en une activité en ligne viable.

Tu as une idée de boutique en ligne ? Une graine d’appli en développement ? Envie de développer un biz numérique ?

Mentorée par plusieurs entrepreneuses appelées « goldmothers », cette formation peut te guider dans ta réflexion quel que soit le niveau d’avancement de ton projet. Sa force repose sur l’entraide et la collaboration, des éléments cruciaux lorsqu’on se lance dans un nouveau projet qui a besoin de regards extérieurs critiques et bienveillants.

Les demi-journées de formation permettent de répondre aux principaux besoins des nouvelles entrepreneuses :

L’idée est de réussir à trouver des réponses à une foultitude de questions assez introspectives comme « Qu’est-ce qui m’anime actuellement ? À quel style de vie est-ce que j’aspire ? Quelles sont mes valeurs ? Comment démarrer mon projet ? Quelles sont les différentes étapes de validation ? »

Comment rejoindre le programme Goldup ?

Comme bon nombre de ces programmes de formation, Goldup est payant. Il coûte 490€ au total, soit un peu moins de 100€ par demi-journée de travail.

En plus des ateliers et des talks, le programme te donne accès à des services très utiles pour lancer son business numérique : un bon carnet d’adresses, un accompagnement personnalisé avec des conseils et l’entrée dans un bon réseau de femmes entrepreneuses qui veulent s’entraider.

Retrouve toutes les informations et le lien d’inscription sur la page dédiée à Goldup en confinement !

Que penses-tu de ce programme ? Te motive-t-il à lancer ton activité ? Dis-le dans les commentaires !

[optin-monster-shortcode id= »lhakywoglmenrtsgvem1″]

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Travail

Travail
femme-bureau-open-space

L’open space en été, cet enfer sur terre

Chloé Genovesi

21 juil 2021

Grossesse
bridget-jones-grossesse-boulot

Congé maternité : comment préparer le terrain au boulot pour bien partir (et revenir)

Clémence Boyer

18 juil 2021

2
Actu mondiale
Deux femmes qui portent le foulard en train de travailler

La justice européenne a (re)tranché : interdire le voile au travail n’est pas discriminatoire

Anthony Vincent

16 juil 2021

63
Vie étudiante
Plateau_d’un_étudiant_au_Restaurant_Universitaire_d’HECParis

Fin du repas à un euro : l’annonce reste en travers de la gorge des étudiants

Maëlle Le Corre

12 juil 2021

7
Travail
marseille-quitter-paris-demenagement

Où sont parties celles et ceux qui ont quitté Paris après les confinements ? Indice : le Sud

Clémence Boyer

09 juil 2021

2
Actu mondiale
islande-35-heures

Non, l’Islande ne passe pas à la semaine de quatre jours, mais bien aux 35 heures

Clémence Boyer

06 juil 2021

1
Parentalité
entretien-embauche-enfant

Emmener son bébé à un entretien d’embauche ? Elle l’a fait (et le monde ne s’est pas effondré)

Manon Portanier

01 juil 2021

2
Vie étudiante
pexels-andrea-piacquadio-etudiante

Sous le hashtag #EtudiantsSansMasters, la colère post-Covid gronde

Maëlle Le Corre

25 juin 2021

Travail
chronique-linkedin

Les gens sur LinkedIn me désespèrent et je m’inclus dedans

Chloé Genovesi

17 juin 2021

41
Moments sans enfants
Entretien-embauche-question-enfant

Entretien d’embauche : comment répondre à la question « vous voulez des enfants ? »

Clémence Boyer

10 juin 2021

45

La société s'écrit au féminin