Live now
Live now
Masquer
« goldup-formation-confinement »
Travail

Profite du confinement pour apprendre à entreprendre !

La période de confinement te donne des envies d’entreprendre ? Cette formation à distance réservée aux femmes qui veulent développer une activité en ligne pourrait bien t’intéresser !

Mise à jour du 21 avril 2020

Pour beaucoup d’entre nous, la crise du Covid-19 questionne le rapport que nous avons à notre travail et à son utilité dans la société. Alors que 4 millions de Français sont aujourd’hui au chômage partiel, l’ennui peut vite pointer le bout de son nez… surtout pour les personnes qui n’ont pas d’enfants !

Si certains font le choix de la formation et se ruent sur les MOOCs, d’autres profitent de ce temps mort pour développer les projets qui leur trottaient dans la tête.

Et parmi ces projets, il peut y avoir des initiatives décisives pour la suite d’une carrière professionnelle, comme la création d’une entreprise en ligne !

Goldup, un groupe d’entraide et un programme réservé aux femmes (futures) entrepreneuses

Il y a quelques mois, j’ai rencontré Alice Zagury, l’une des fondatrices de l’incubateur de start-ups The Family. Son siège parisien (magnifique et décoré avec beaucoup de goût, soit dit en passant) accueille et accompagne une bonne centaine d’initiatives numériques, dont quelques dizaines sont portées par des femmes.

Parmi elles, tu connais peut-être les fondatrices des culottes menstruelles FEMPO ou de Shanty Biscuits dont nous t’avons déjà parlé sur Rockie !

Alice m’avait présenté le programme Goldup destiné aux femmes qui souhaitent lancer leur activité en ligne et j’attendais le moment opportun pour t’en parler : il est arrivé !

Après une première session réussie début avril, le programme Goldup passe en mode confinement et propose à partir du lundi 4 mai 5 demi-journées d’ateliers à distance pour transformer une idée en une activité en ligne viable.

Tu as une idée de boutique en ligne ? Une graine d’appli en développement ? Envie de développer un biz numérique ?

Mentorée par plusieurs entrepreneuses

appelées « goldmothers », cette formation peut te guider dans ta réflexion quel que soit le niveau d’avancement de ton projet. Sa force repose sur l’entraide et la collaboration, des éléments cruciaux lorsqu’on se lance dans un nouveau projet qui a besoin de regards extérieurs critiques et bienveillants.

Les demi-journées de formation permettent de répondre aux principaux besoins des nouvelles entrepreneuses :

Raptor et chaton, même combat

L’idée est de réussir à trouver des réponses à une foultitude de questions assez introspectives comme « Qu’est-ce qui m’anime actuellement ? À quel style de vie est-ce que j’aspire ? Quelles sont mes valeurs ? Comment démarrer mon projet ? Quelles sont les différentes étapes de validation ? »

Comment rejoindre le programme Goldup ?

Comme bon nombre de ces programmes de formation, Goldup est payant. Il coûte 490€ au total, soit un peu moins de 100€ par demi-journée de travail.

En plus des ateliers et des talks, le programme te donne accès à des services très utiles pour lancer son business numérique : un bon carnet d’adresses, un accompagnement personnalisé avec des conseils et l’entrée dans un bon réseau de femmes entrepreneuses qui veulent s’entraider.

Retrouve toutes les informations et le lien d’inscription sur la page dédiée à Goldup en confinement !

Que penses-tu de ce programme ? Te motive-t-il à lancer ton activité ? Dis-le dans les commentaires !


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Plus de contenus Travail

femme en noir face à un homme portant une cagoule BDSM
Sexo

Je suis dominatrice professionnelle, un métier… plein de paradoxes

7
Capture d’écran 2024-01-26 à 14.27.16
Livres

Racha Belmehdi : « Le capitalisme nous a conduits à accepter qu’il fallait souffrir au travail »

La Serrurière de Paris : « Les clientes sont rassurées d'avoir affaire à une femme » // Source : Capture d'écran YouTube
Lifestyle

La Serrurière de Paris : « Les clientes sont rassurées d’avoir affaire à une femme »

Sarah Zitouni, PowHer Ta Carrière
Travail

8 conseils de PowHER Ta Carrière pour réussir sa vie pro en 2024

Source : Brooke Lark / Unsplash
Travail

Comment j’ai mis K.O. les harceleurs sexuels dans ma boîte

9
Le carnet Mon budget sur pilote automatique, de Maeva Derby, aux éditions Alisio
Argent

Comment @MonBudgetBento compte mettre vos finances sur pilote automatique avec son carnet

3
Source : eugen-tamass-images / Canva
Société

Inégalités salariales : on vous explique la théorie de Claudia Goldin, lauréate du Nobel d’économie

17
Source : Getty Images Signature
Vis ta vie

Télétravail : typologie de 4 clients croisés au café du coin

Source : Pexels / Gustavo Fring
Voyages

Je suis jeune fille au pair aux États-Unis, et voici comment ça se passe

1
Même les vêtements de chantier des femmes manquent de poches
Actualité mode

Les femmes qui travaillent sur des chantiers manquent de poches, et c’est alarmant pour leur sécurité

20

La vie s'écrit au féminin