Live now
Live now
Masquer
prison-main-fesses-actualite
Actualités France

4 mois de prison pour une main aux fesses, on fait moins les malins hein ?

Un homme ayant claqué les fesses d’une inconnue sans son consentement a été condamné à 4 mois de prison ferme. Ce verdict fort indique que peu à peu, la lutte contre le sexisme avance.

Même si l’égalité hommes-femmes est inscrite dans la loi, elle n’est pas toujours respectée dans la vie en société.

Le droit des femmes à disposer de leur corps n’est pas toujours une réalité.

Harcèlement de rue, harcèlement sexuel, agressions sexuelles, attouchements… en France, en 2017, ce sont des actes courants, quasi-quotidiens, trop souvent impunis.

Mais un verdict rendu à Strasbourg donne de l’espoir : dans le futur, espérons-le, ces gestes seront inacceptables et sévèrement punis.

Un agresseur condamné à 4 mois de prison pour une claque sur les fesses

C’est 20 minutes qui relaie l’affaire.

Ce jeudi 24 août 2017, une jeune femme de 19 ans a été agressée par un homme d’environ 50 ans, ivre. Il lui a marmonné quelque chose avant de lui frapper la fesse droite.

La police, prévenue par un passant, l’a interpellé. Déjà titulaire d’un lourd casier judiciaire, l’homme a été condamné à 4 mois de prison ferme et 500€ de dommages et intérêts.

À lire aussi : Agression sexuelle et dépôt de plainte : les conseils d’un policier

L’agresseur, encore une fois, n’était pas un fou

La victime de cette agression s’exprime dans les Dernières Nouvelles d’Alsace.

« Son geste était voulu. […] Pour lui, c’est un geste normal. »

À lire aussi : J’ai pris un coup par un harceleur de rue (et il l’a payé cher) — Témoignage

Quant à l’agresseur, il a déclaré :

« C’est vrai j’ai fait une erreur. C’est la honte. […] C’est comme ça, pour rigoler. »

Son avocat indique qu’« il n’a pas vraiment de déviance sexuelle ».

Et ça ne me surprend pas, en réalité. Car si tous les mecs qui se permettent de s’approprier le corps des femmes souffraient de déviances sexuelles, imaginez le nombre de personnes à traiter !

Non, tous ces hommes qui sifflent, commentent, insultent, malmènent, tripotent, agressent, violent les femmes ne sont pas des malades. Ils sont le produit d’une société sexiste.

Leur attitude est « normale » à leurs yeux. « C’est pour rigoler

».

Claque sur les fesses : un verdict lourd de sens

Ce verdict me ravit — et je dois dire que je n’ai pas été surprise d’apprendre que c’est une femme, la procureur Valérie Iltis, qui a requis de la prison ferme, indiquant « partager le ressenti de la victime ».

Si ça peut faire réfléchir certains malotrus aux mains baladeuses, alors oui, collons en taule les frotteurs, les pinceurs, fesseurs et autres agresseurs.

À lire aussi : France, 2017 : des femmes refusent les avances d’un homme, il leur tire dessus

Mais ne faisons pas que ça. Éduquons-les, éduquons-nous, les enfants comme les adultes.

Parlons de l’égalité, du sexisme « ordinaire », de la culture du viol, du droit à disposer librement de son corps qui devrait être inaliénable pour chacun•e.

Un pas en avant contre le sexisme, sur un long chemin

Bon, bien sûr, j’ai déconné : j’ai été voir les commentaires faisant suite à l’article de 20 minutes. Connaissez-vous la loi de Lewis ? Selon elle :

https://twitter.com/helenlewis/status/233594800908169217

« Les commentaires sous chaque article parlant du féminisme suffisent à justifier l’existence du féminisme. »

Et celui-ci ne fait pas exception à la règle.

Voyons voir…

commentaire-sexiste

Spoiler, Roubignolles : tu n’en as jamais eu le droit ! Pas sans le consentement de la personne rattaché aux dites fesses. C’est fou hein.

commentaire-sexiste-2

Alors là champion.

Mais attendez si on réfléchit bien, à mon avis, c’était un tour de magie !!!! Voyez : il lui a touché le cul et hop, la femme a gagné 500€ !

C’est encore mieux que Now You See Me

Bon, trêve de plaisanteries : en vérité, je suis assez agréablement surprise car il y a beaucoup, BEAUCOUP de commentaires disant que c’est bien de sanctionner cet acte, qu’il ne faut pas agresser si on ne veut pas être puni•e, etc.

La preuve qu’à force d’en parler, les choses avancent, et dans le bon sens !

À lire aussi : Le harcèlement de rue, de la peur à la colère… puis à l’espoir


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

48
Avatar de BBDG
25 septembre 2018 à 13h09
BBDG
Je relis cet article plusieurs mois après... @Olimeli @Spill sur le sujet des stages d’éducation au respect et au consentement, c'est pas si utopique que ça et pas si difficile à mettre en place, ça existe déjà et ça s'appelle "le stage de citoyenneté".
Je sais que ça existe car une personne de mon entourage s'est vue contrainte à suivre un stage de citoyenneté de 2 jours (payé 150 boules, de sa poche évidemment) après s'être "emportée" (vraiment) contre le personnel d'une administration de l'Etat... de là à faire des stages de citoyenneté "spécial consentement", il devrait n'y avoir qu'un pas...!
1
Voir les 48 commentaires

Plus de contenus Actualités France

Source : Dnalor 01
Actualités France

Qui est Mélanie Berger-Volle, choisie pour porter la flamme olympique ?

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Rodnae production de la part de Pexel // Source : Rodnae production de la part de Pexel
Actualités France

Fin de vie : les cinq conditions à remplir pour avoir recours à l’aide à mourir

Maryse Condé photographiée lors du Calabash Literary Festival 2007 // Source : Creative Commons : Georgia Popplewell via Flickr
Livres

Maryse Condé, grande autrice guadeloupéenne, aura-t-elle un hommage national ?

6
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée envisage enfin une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

Un visuel de l'étude menée par Dove & Linkedin sur les discriminations capillaires, en faveur de l'adoption du CROWN Act aux États-Unis.jpg // Source : Dove x LinkedIn
Actualités France

Les discriminations capillaires seront-elles bientôt sanctionnées en France ?

7
Source : Capture d'écran Youtube
Actualités France

Affaire Noël Le Graët : Amélie Oudéa-Castera mise en examen pour diffamation

Gérard Miller
Justice

Gérard Miller : une alerte sur son comportement avait été donnée à l’université Paris 8

Source : Chau Nguyen Thi Hong
Daronne

Voici la carte des salles de cinéma où il est possible de se rendre avec son bébé 

6
Source : image4you / pixabay
Actualités France

Voici les 3 « femmes d’exception » qui figureront bientôt sur nos pièces de monnaie

Groupe de personnes en manifestation sous un drapeau arc en ciel // Source : Mercedes Mehling / Unsplash
Justice

L’Assemblée nationale vote en faveur de réparations financières pour les personnes condamnées pour homosexualité

1

La société s'écrit au féminin