Le Planning familial perd des subventions, soutiens-le !


Le Planning familial perd des subventions dans plusieurs départements. Tu peux aider cette institution essentielle à se maintenir à flots.

Le Planning familial perd des subventions, soutiens-le !

Le Planning familial a probablement sauvé mon rapport à la santé sexuelle.

Mes premières expériences gynéco, sans être de la violence médicale, n’ont pas été heureuses et j’étais tentée de faire une croix sur ce domaine, ce qui m’aurait notamment empêchée de choisir et maîtriser ma contraception.

Mais j’ai pu trouver écoute, empathie et professionnalisme auprès d’une formidable gynécologue du Planning Familial de Lyon, qui m’a totalement réconciliée avec le fait de m’occuper de ma santé sexuelle et reproductive !

Le Planning familial perd des subventions

Quelle ne fut pas ma détresse quand j’ai appris sur France Inter que le Planning familial perd des subventions dans plusieurs départements, notamment le Rhône…

« L’association a appris que la subvention de l’Etat pour 2019 […] sera amputée de 30%, soit 43 438€ de moins pour cette année

Cette baisse est censée profiter à d’autres régions qui pourront développer des actions avec ce budget, mais il y a toujours besoin du Planning familial, dans le Rhône comme ailleurs.

Fanny Lelong, chargée de développement associatif au Planning familial 69, confie au journaliste Rémi Brocanto :

« On voit au quotidien qu’on n’arrive pas à couvrir les besoins existants, il y a toujours autant à faire.

Sur le terrain, on voit qu’il y a encore une grande méconnaissance du corps, des notions de consentement. On est sur des représentations sexistes encore très fortes. »

Le cabinet de Marlène Schiappa répond qu’il y a une hausse de 25% des crédits alloués à la lutte contre les violences faites aux femmes.

Ce budget comprend celui des actions éducatives, mais ça n’empêche en rien la baisse de subventions régionales à laquelle le Planning familial du Rhône est confronté.

Soutiens le Planning familial

J’ai le sang qui bout en écrivant cet article parce qu’à mes yeux, le Planning familial devrait être une vraie priorité, surtout à l’heure où l’éducation sexuelle à l’école n’est pas au niveau.

Dans mon monde idéal, le gouvernement, les élus locaux et la société auraient à cœur de préserver cette institution.

Mais si certains manquent à l’appel, il est possible pour toi et moi de soutenir le Planning familial.

Soutiens le Planning familial

Fais un don au Planning familial
(Ponctuel ou régulier, montant libre, avec déduction fiscale)

Deviens bénévole au Planning familial
Assez de rôles disponibles pour que tu trouves celui qui te convient !

Mymy Haegel

Mymy Haegel

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle. Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

May85

Une seule ne suffira pas. Il faudrait un mouvement "dur" (je ne parle pas de violences mais de détermination à ne pas céder tant que les plannings familiaux ne seront pas décemment pourvus).
Tu as raison, il faudrait un mouvement à l'image de celui contre les violences faites aux femmes, avec des campagnes médiatiques.
Il y a une pétition qui a été lancée par le Planning Familial pour défendre ses missions auprès de l'Education Nationale, et en effet, il y a de véritables besoins.
https://www.change.org/p/berangere-saumier-planning-familial-org-nous-voulons-une-éducation-à-la-sexualité-de-qualité-pour-toutes-et-tous

Peut-être faudrait-il contacter des journalistes comme ceux travaillant pour le magazine Causette , ils sont sûrement au courant des difficultés du Planning Familial mais ils pourraient aider à lever une mobilisation... ?
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!