La pilule du lendemain VS la désinformation et les idées fausses

La pilule du lendemain alimente beaucoup les fantasmes... Et les fake news. Une enquête de Libération met en avant la désinformation au sujet du contraceptif d'urgence.

La pilule du lendemain VS la désinformation et les idées fausses

Il y a des choses qui ne changent pas dans ma vie : j’aime le fromage, je suis fan d’Orelsan et… les mensonges sur la contraception féminine vont bon train.

J’aimerais bien me débarrasser d’une de ces constantes.

La pilule du lendemain, encore au cœur de la désinformation

C’est une enquête de Libération qui a mis en lumière à nouveau la désinformation autour de la pilule du lendemain.

Cette contraception d’urgence est toujours au cœur de fantasmes dramatico-apocaliptiques (j’exagère à peine), rendant son accès difficile.

Le journal explique :

« D’après l’enquête publiée début juillet par Santé publique France, 54,3% des moins de 30 ans considèrent que la pilule du lendemain est dangereuse. »

Or, il se trouve que la pilule du lendemain est beaucoup moins dangereuse que l’image qui en est véhiculée, comme l’explique l’article :

« Ces pilules sont complètement sûres, certifie le Consortium international pour la contraception d’urgence dans un rapport publié cette année.

Bien qu’elles ne soient pas prévues pour être utilisées comme méthode contraceptive régulière, leur usage répété est sûr. Les femmes doivent pouvoir y accéder aussi souvent qu’elles en ont besoin. »

Sophie Riche, qui a travaillé chez madmoiZelle, avait même fait une vidéo explicative à ce sujet, détaillant les risques liés à cette pilule. Spoiler : il y en a très peu.

La pilule du lendemain, sûre et pourtant toujours aussi difficile d’accès

L’article de Libération m’a glacé le sang, de par les témoignages toujours aussi nombreux de femmes qui se sont vu refuser la délivrance de cette contraception d’urgence.

Celle-ci doit pourtant être accessible à tous et toutes, elle est même gratuite pour les moins de 18 ans, sans présentation de pièce d’identité.

Le journal explique que de nombreuses idées reçues sont diffusées, y compris par des professionnels de santé comme des pharmaciens ou pharmaciennes.

Alors que s’il faut idéalement éviter de recourir trop souvent à la pilule du lendemain, ou ne pas l’utiliser comme un moyen de contraception « classique », c’est…

Parce qu’elle est moins efficace que ceux-ci. C’est tout !

La pilule du lendemain, mal vue à cause d’une « défiance envers les hormones » ?

Un autre point qui m’a interpellée est le lien que tisse Libération entre la mauvaise réputation de la pilule du lendemain et la défiance croissante envers les hormones.

Il est vrai que je vois autour de moi beaucoup d’inquiétude envers les hormones, qui sont pourtant naturellement présentes dans notre corps et jouent un rôle dans son bon fonctionnement.

Marianne Niosi, du Planning Familial, interrogée par Libération, raconte :

« Si les patientes se disent que la pilule est mauvaise pour la santé, elles pensent que la pilule du lendemain est encore pire. »

Pour plus d’informations, Esther Reporter, avait dédié un épisode de son podcast Ma Contraception et Moi sur madmoiZelle à ce sujet.

Quoi qu’il en soit, ces mensonges autour de la contraception me mettent en colère. J’y vois une volonté de contrôle du corps des femmes et de leur sexualité, au détriment de leur épanouissement et de leur santé !

Sur madmoiZelle, il existe de nombreuses ressources qui décortiquent et expliquent le fonctionnement de ton corps, et des contraceptifs. Je te laisse les découvrir, et les répandre autour de toi !

À lire aussi : À ceux et celles qui pensent que l’éducation sexuelle n’a pas sa place à l’école…

Mathilde Trg

Mathilde Trg

Relectrice « zéro faute » hors-pair, Mathilde est aujourd’hui l’interlocutrice des maisons d’édition désireuses de faire connaitre leurs œuvres sur madmoiZelle. Elle est aussi obsédée par les e dans l’o (œ) que par Orelsan (à toi de juger ce qui est le plus grave), et prononce les noms espagnols avec l’accent.

Tous ses articles

Commentaires

Neythli

@Aesma oui je me doute , c'est pareil pour toutes les professions :)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!