Live now
Live now
Masquer
panty-challenge-secretions-vaginales
Santé

Le #PantyChallenge voudrait diaboliser les sécrétions vaginales (mais ça marche bof)

Le #PantyChallenge est un hashtag encourageant les femmes à poster une photo de leur culotte propre pour « prouver » qu’elles n’ont pas de sécrétions vaginales. Calme-toi bien, Internet.

« Un jour, un hashtag débile » : je viens d’inventer ce proverbe mais je vous le donne, il peut resservir. Après le bien zozo mais plutôt édifiant #LesFillesNeComprendrontJamais, découvrez… le #PantyChallenge, qui veut faire croire au monde que les sécrétions vaginales c’est crado !

Comme nous l’apprend Rue89, le hashtag est né d’une publication mise en ligne par une certaine Britanny Hunter.

L’idée derrière le #PantyChallenge est de poster une photo de sa culotte immaculée pour prouver qu’on a une schnek « propre » dépourvue de toute sécrétion vaginale.

Est-ce que c’est totalement con ? Oui oui oui.

À lire aussi : SCOOP : Ta vulve est normale

Les sécrétions vaginales sont nos amies, il faut les aimer aussi

Le savions-tu ? Ton vagin se nettoie tout seul, comme un grand

, même pas besoin de l’amener au car-wash. C’est pour ça qu’il est déconseillé de le laver avec du savon, qui peut être agressif pour son équilibre délicat — sauf si un•e professionnel•le de santé te le conseille directement.

Regardons ce que dit notre bon ami Wikipédia sur le sujet ô combien passionnant des sécrétions vaginales :

« Les sécrétions vaginales sont produites dans le vagin, à partir de deux types de glandes sécrétoires. Le mélange de ces sécrétions forme un mucus plus ou moins liquide, habituellement translucide à légèrement laiteux, dont la quantité et la composition biochimique et microbienne varient selon les moments du cycle menstruel et l’état de santé. Ces sécrétions ont quatre fonctions : l’auto-nettoyage du vagin, l’immunisation contre les agents externes, la lubrification et la facilitation de la reproduction. »

Tu remarques qu’y a pas la fonction « transformer la personne munie dudit vagin en gros•se crado ». Fou !!!!

big-vulve-complexe

Du coup, oui, ton vagin produit des sécrétions, et la gravité aidant, elles finissent dans ta culotte. Parfois, leur pH peut les rendre un peu acide, ce qui décolore le fond de ton slip façon gouttes de javel diluée (et là t’as le seum) (moi oui en tout cas).

Si tu as porté une culotte pendant plusieurs heures et qu’elle est immaculée, j’ai envie de dire que c’est peut-être là, le vrai moment de t’en préoccuper.

Le #PantyChallenge, hashtag foireux

Bonne nouvelle : le monde évolue. Là où le #PantyChallenge aurait pu cartonner il y a quelques années, il a pris un joli retour de bâton de la part de personnes en ayant un peu marre qu’on critiques ces bonnes vieilles chattes.

Les sécrétions c’est top, ça me permet de suivre mon cycle menstruel d’un simple coup d’œil dans ma culotte.

https://twitter.com/aet815/status/748724854598275073

Ma belle, si ta culotte reste sèche toute la journée va voir un•e gynéco, y a un souci : l’humidité, les sécrétions, c’est normal

À lire aussi : La vulvenérabilité : quand ta vulve prend cher

Pourquoi vous en parler, du coup, si le hashtag ne prend pas ? Très bonne question monsieur Pujadas. Eh bien parce que c’est l’occasion de vous causer sécrétions vaginales et de vous rappeler qu’elles sont NORMALES ! Rapport que moi, on me l’a dit super tard dans ma vie !

Pour comprendre encore mieux ta schnek, clique ci-dessous : Sophie Riche t’explique tout. Et en plus elle est rigolote.

big-guide-vagin-sophie-pierre-pernaut


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

46
Avatar de Vuux
5 septembre 2016 à 09h09
Vuux
Yo Mesdemoizelles,
ca me fait du bien de parler de ce sujet parce que c'est justement ce qui me cause du tracas et une discussion avec ma gygy dans les prochains jours.
Personnellement, je SUBIS mes pertes ! J'en ai beaucoup au quotidien, ce qui me cause beaucoup d'inconfort... Et bien qu'avoir un chéri à l'écoute qui reste perplexe en face de mes culottes sales.... C'est une sacré gène pour moi, surtout que pendant mes rapports, je suis très loin de lubrifier comme il faudrait (Vois le positif... bah non là je ne vois vraiment pas :rockon. M'enfin, dit on qu'on ne peut pas vraiment y faire grand chose, que c'est plus ou moins génétique et qu'il faut vivre avec . Alors oui, faut pas les diaboliser, mais je n'irai pas jusqu'à dire que c'est le pied d'avoir besoin de changer de culotte dans la journée pour ne pas se sentir mal dans son pant
1
Voir les 46 commentaires

Plus de contenus Santé

Source : Unsplash / Anthony Tran
Santé

J’ai fait un AVC à 33 ans sans aucun facteur de risque, et ça a bouleversé ma vie

7
arret-pilule-symptomes
Santé

À quoi peut-on s’attendre quand on arrête la pilule ?

38
Source : @JohnFinkelstein
Actualité bien-être

Les pommes seraient les meilleures alliées de votre santé intestinale, et c’est la science qui le dit !

3
Reproductive Health Supplies Coalition – unsplash pilule contraception
Actualités mondiales

États-Unis : dans l’Oklahoma, la contraception d’urgence bientôt interdite ?

À cause des douleurs menstruelles, les femmes perdraient jusqu'à 36 jours de vie sociale par an // Source : Pexels
Santé

Congé menstruel : arrêt maladie, télétravail… tout savoir sur la proposition de loi examinée par le Sénat

3
Pancarte de manifestation "pas ton corps, pas tes choix"
Actualités France

IVG : le Sénat « pas défavorable » à son inscription dans la Constitution

1
Copie de [Site web] Visuel vertical Édito
Bien-être

Mieux vaut éviter de toujours se faire vacciner sur le même bras et voici pourquoi  

1
Source : Unsplash
Santé

Contraception : en douze ans, les vasectomies ont explosé en France, selon une étude

Elifight
Santé

Mon cancer m’a laissé un handicap invisible, et j’en ai marre de devoir sans cesse me justifier

22
epidemie-gastro-enterite-guide-survie
Santé

Guide de survie à une épidémie de gastro

11

La société s'écrit au féminin