Live now
Live now
Masquer
marlene-schiappa-decollete
Féminisme

Marlène Schiappa a mis un décolleté et les gros cons ont pris feu

Marlène Schiappa était récemment invitée sur BFM TV. Elle venait parler politique, mais comme la naissance de ses seins était visible, les gens munis de peu de neurones ont implosé.

Oh mes aïeux, j’ai besoin de vacances.

De m’évader loin de ce monde de petites phrases et de piques, loin de Twitter et de tous ces gens qui pensent que leur opinion est intéressante — alors qu’elle l’est autant qu’une boîte de petits pois en conserve.

Manque de bol pour les abrutis de France, je ne pars que dans trois jours et j’ai donc un peu de temps pour tirer à vue. Fallait pas m’énerver par 36 degrés.

Marlène Schiappa, son décolleté, et le sexisme

Marlène Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, était invitée sur BFM TV et a été interrogée sur le meilleur feuilleton de l’été depuis Dolmen avec Ingrid Chauvin : l’affaire Benalla.

Et comme Marlène Schiappa est une femme, ce ne sont pas ses propos qui ont provoqué l’ire des idiots, mais sa tenue. ÉVIDEMMENT.

Morceaux choisis :

On peut bien supporter que la qualité des contenus sur Twitter soit tombée aussi bas, Paul-Marie, alors fais un effort.

https://twitter.com/contrexpert/status/1021867001516617728

Ce mec se présente comme un « expert ». Expert mode, apparemment.

Bon vous voyez l’idée, je vais pas ajouter les tweets insultants parce qu’en juillet 2018, est-ce qu’on n’est pas un peu lassées des mecs qui envoient « sale pute » aux femmes ?

Je crois que si.

L’apparence des femmes, encore et toujours commentée

Marlène Schiappa avait déjà expliqué dans un formidable « tuto beauté » sur madmoiZelle qu’elle avait dû changer d’habitudes capillaires parce que tout le monde causait de ses cheveux au lieu d’écouter ses propos.

Admirez ce sens de la titraille :

Tuto récemment visé d’ailleurs par une femme politique (l’étroitesse d’esprit n’a pas de genre, décidément) qui n’a probablement pas écouté le début, trop occupée à en télécharger un extrait pour le poster sur Twitter.

Propre !

Ah oui mais il faut tout écouter madame sinon on comprend pas.

Et en remontant un peu dans le temps, je me rappelle de Cécile Duflot créant la polémique en portant une robe à l’Assemblée.

Là encore, des hommes en costume moche et en cravate tachée n’avaient pas pu se retenir de donner leur petit avis de fashionista.

Laissez les femmes tranquilles, bordel

Sérieusement, la fragilité de ces vieux mecs, c’est un truc qui me fascine. Tu changes UN détail à leurs habitudes, tu fais UN choix vestimentaire UN PEU « original », et bam, ils entrent en combustion spontanée.

Combien de fois faudra-t-il répéter que le professionnalisme d’une femme ne se mesure pas à l’aune de sa tenue, de la longueur de sa jupe, de la profondeur de son décolleté, de la couleur de son rouge à lèvres ?

De toute façon, on peut pas gagner avec ce genre de gars bloqués dans le siècle dernier, vu qu’être trop « féminine » c’est être une pute, et trop « au naturel » c’est être une hippie négligée.

Alors mes poils, mon short troué, mon décolleté et moi, on vous fait un beau doigt d’honneur et on va continuer à passer l’été les seins à l’air.

Soyez pas deg juste parce que vous suez dans vos costards alors que c’est la canicule. Vous n’avez qu’à militer pour porter la jupe !

À lire aussi : Face à un JCVD navrant et réac, Marlène Schiappa défend l’égalité


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

45
Avatar de Freehug
28 juillet 2018 à 22h07
Freehug
Moi ce qui me choque dans cet article c'est le "l'opinion des abrutis est aussi intéressante qu'une boîte de petits pois en conserve". Sachez que les boîtes de petits pois en conserve ont un tas de qualités méconnues et présentent bien plus d'intérêt qu'un décolleté et les commentaires des cons sur icelui. C'pas vrai, cet anti-légumisme primaire.



... pardon, mais je suis blasée, j'avais pas envie de commenter sérieusement
10
Voir les 45 commentaires

Plus de contenus Féminisme

Source : Canva
Déclic

Elia, 26 ans : « J’ai fait une croix sur beaucoup de milieux dont je sais qu’ils sont remplis de personnes oppressives »

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Culture

Violences sexuelles : comment la littérature Young Adult prolonge le combat de #MeToo

femmes-boivent-café // Source : URL
Société

Pourquoi le phénomène de la « Girl’s girl » est tout aussi problématique que la «Pick Me» ?

9
Source : Canva
Féminisme

Lily, 21 ans et son éveil féministe : « Je n’ai plus de jugement face à la personne sexiste que j’étais »

Source : Canva
Féminisme

Comment l’autodéfense féministe a changé ma vie

1
Source : Midjourney
Déclic

Célia, 24 ans : « J’ai compris l’importance du féminisme en jouant au Trivial Pursuit »

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Source : Canva
Déclic

Sandrine, 48 ans : « J’en demandais plus à mes filles qu’à mon fils pour les tâches ménagères »

gloria-steinem-feminist-litterature-
Livres

Gloria Steinem, féministe incontournable, fête ses 90 ans

1
Source : Midjourney
Déclic

Suzy, 27 ans : « Aujourd’hui, j’ai peur d’avoir des relations sexuelles avec les hommes »

1

La société s'écrit au féminin