Live now
Live now
Masquer
Nostalgie du confinement sur TikTok
Actu mondiale

Les nostalgiques du 1er confinement sont déjà là (et ils chantent sur TikTok)

Croyez-le ou non, certaines personnes regrettent le temps où elles étaient confinées, bien au chaud dans leur canapé sans contact avec l’extérieur, ou presque. Sur TikTok, la nostalgie de cette période aussi traumatisante que positive, est rythmée par des airs de l’époque.

Comment ça ? Vous ne regardez pas en arrière avec mélancolie en repensant aux premiers mois enfermée en solo ou entassée en famille nombreuse ?

Pour une poignée de gens, c’est tout le contraire : aussi changeantes, déprimantes et terrifiantes fussent-elles, les périodes d’isolation leur ont permis de se recentrer. Et même si ce n’était pas le cas, depuis, tellement de rebondissements nous ont chamboulés que les confinements peuvent presque paraître idylliques.

Sur TikTok, certains et certaines songent à 2020 avec regret, particulièrement au son de certaines mélodies virales qui berçaient les internautes sur l’application à l’époque…

Les nostalgiques du 1er confinement sont déjà là (et ils chantent sur TikTok)

Cliquez ici pour voir le TikTok

C’était mieux avant

Avec presque deux ans de pandémie dans les pattes, les débuts de la crise sanitaire, où on croyait encore que tout ça n’allait durer que quelques semaines, peuvent presque paraître regrettables. Surtout pour celles et ceux qui souffrent du syndrome de la cabane, soit« une angoisse de sortir de chez soi et de se confronter au monde extérieur. »

Cet été, les jeunes de 18-25 ans le ressentaient : le confinement, qui avait favorisé la création de routines rassurantes, leur manque. « C’était mieux pendant le confinement. […] On a été enfermés pendant hyper longtemps, et brutalement la vie reprend. Y a pas longtemps, j’étais dans un supermarché bondé de monde. Avec le mouvement de foule, j’ai fait une énorme crise d’angoisse en public », témoignait Louise dans un article de Madmoizelle sur le sujet.

Normal, me direz-vous, quand on sait que les gens du monde entier ont traversé en même temps cette période unique de l’Histoire de l’humanité. Des premiers moments de la crise sanitaire aux conséquences encore actuelles sur nos vies, notre santé mentale, notre libido et nos finances, certains et certaines se raccrochent aux souvenirs des prémices, quand tout était encore incertain, inoffensif et en suspens.

Et d’après un article de Vice, « les chansons virales, en particulier, sont devenues des vortex permettant aux gens de revivre cette période de leur vie. »

Vidéo de noah.mackrill sur TikTok
« On va pas se mentir, le premier confinement était un vrai mood : jouer à Fortnite jusqu’à minuit tous les soirs pendant 5 mois, cette musique, la tendance du café fouetté, ne rien avoir à faire à l’école, la météo chaude, des bonnes tendances sur TikTok, des soirées à domicile, vivre sans dormir… »

Cliquez ici pour voir le TikTok.

Les chansons de TikTok, de vraies Madeleines de Proust ?

« Je vous parle d’une chanson que celles et ceux qui n’ont pas traîné sur TikTok pendant le premier confinement ne peuvent pas connaître ». Sur l’application, sous les hashtags #2020 ou encore #lockdown1, des créateurs et créatrices de contenus romantisent le premier confinement à travers des compilations de mélodies virales.

Les titre « Savage » de Megan Thee Stallion, ou encore « Supalonely » de BENEE, qui tournaient en boucle mi 2020 réveillent chez elles et eux des émotions ambivalentes, mi positives, mi négatives, mais toujours mélancoliques.

Et ce, même si tout n’a pas été rose pour les TikTokeurs nostalgiques… C’est par exemple le cas de Andy Koh, qui vivait dans un appart minuscule et a été diagnostiqué de troubles bipolaires pendant cette période et partage tout de même des tubes de l’époque sous le hashtag #2020core.

La tendance s’étend même à d’autres vidéos, plus humoristiques, montrant les routines bancales des premiers instants enfermés, le top des meilleurs moments de la période, l’overdose de recettes de pains, ou encore des jeunes confinés chez leurs parents camouflant l’odeur de cigarette après une prétendue « marche revigorante ».

Pourquoi regretter de tels moments ? Si selon certaines études, il serait plus facile de se souvenir des moments négatifs de nos vies, d’autres affirment que « le cerveau humain est doté d’un mécanisme permettant d’effacer des souvenirs traumatisants ». Les choses paraîtraient-elles meilleures avec le temps ?

Dans les commentaires des vidéos en tous cas, des messages émotifs, drôles ou éplorés, mais toujours empreints d’une joyeuse nostalgie.

Et vous, nostalgique ?

À lire aussi : « C’était mieux pendant le confinement » : avec les 18-25 ans qui passent un sale été 2021

Crédits photos : captures d’écran de noah.mackrill et trustandy_ sur TikTok

Les Commentaires
2

Avatar de hellopapimequepasa
7 décembre 2021 à 15h37
hellopapimequepasa
le confinement c'est hyper bien passer pour moi (j'en avait tellement baver en 2019 que ça passait)mais je ne voudrai pas revivre cette période..bien contente de bosser en micro crèche
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

Psychologie
Femme dépitée

Le Blue Monday, le jour le plus déprimant du monde, n’existe pas

Emilie Laystary

17 jan 2022

16
Actu mondiale
petr-sidorov-unsplash-sorciere

En reconnaissant les victimes de la chasse aux sorcières, l’Écosse fait face à son histoire

Maëlle Le Corre

06 jan 2022

Actu mondiale
Canadiens

Fyre Festival, édition 2022 : des influenceurs canadiens inconscients sont bloqués au Mexique

Eva Levy

06 jan 2022

9
Société
Theranos

La girlboss du scam médical Elizabeth Holmes reconnue coupable de fraude

Mélanie Wanga

04 jan 2022

4
Actu mondiale
Deux femmes qui se consolent

2021, c’était pas notre année et c’est OK

Actu mondiale
Femme accablée devant son ordinateur

Traumatisée par les vidéos choquantes qu’elle modère pour TikTok, une femme porte plainte

Actu mondiale
sex-work-is-work-pancarte

En Espagne aussi, le débat sur l’abolition de la prostitution fait rage

Julien Hennequin

23 déc 2021

Food
Personne prenant en photo son plat avec son smartphone

Les recettes virales de TikTok bientôt livrées à domicile (par des gens exploités, probablement)

Actu mondiale
Femmes avec une pancarte en soutien aux droits d'avorter

Quand les politiques anti-IVG font bondir les violences : +125% en 2020

Actu mondiale
keep-abortion-legal-IVG-larissa-puro-flickr

Il est désormais possible de recevoir la pilule abortive par la Poste aux États-Unis

Maëlle Le Corre

21 déc 2021

La société s'écrit au féminin