Live now
Live now
Masquer
femme médecin
Société

Les femmes médecins sont moins payées que leurs confrères…parce qu’elles écouteraient plus leurs patients

30 août 2022 10
Une étude a révélé que les patients à la recherche d’une meilleure écoute consultaient plus souvent des femmes médecins. Cela engendre un écart de salaire avec leurs confrères.

En France, il existe d’importantes différences de salaire entre les médecins libéraux. Dès 2009, l’Insee publiait des chiffres révélant que chez les généralistes, le salaire des femmes est inférieur de 17 % à celui de leurs confrères. Cet écart s’élève à 30 % dans le cas des médecins spécialistes. Comment expliquer cette inégalité ?

Des consultations plus longues, pour des salaires plus bas

En octobre 2020, la revue médicale américaine The New England Journal of Medicine (NEJM) a mené une étude visant à expliquer ces écarts de salaire parmi les médecins libéraux. Pour cela, les observateurs ont calculé la durée de 24 millions de visites en 2017 aux États-Unis.

Il en est ressorti que les consultations avec des femmes médecins duraient en moyenne 2,4 minutes de plus que celles de leurs confrères. Si ce chiffre peut sembler dérisoire, il engendre pourtant des conséquences réelles. En effet, des visites plus longues impliquent d’accepter moins de consultations. Cette étude de 2020 révèle en effet qu’additionnées à l’échelle d’une année, ces 2,4 minutes représentent une différence salariale de 11%.

femme médecin docteure
© Annie Kolleshi / Unsplash

Plutôt qu’une prédisposition au care, une demande des patients

Comment expliquer alors cette différence dans la durée d’une visite, que le praticien soit un homme ou une femme ? Selon le NEJM, les femmes médecins consacreraient plus de temps à communiquer avec la patientèle sur leur état de santé. S’agirait-il d’une disposition naturelle commune aux femmes médecins ? La réponse est évidemment non.

L’autre information essentielle délivrée par l’étude est en effet que les patients auraient plus d’attentes envers les docteures. Un patient souhaitant passer plus de temps lors d’une visite médicale aurait ainsi tendance à prendre rendez-vous avec une femme plutôt qu’avec un homme. Ainsi, la prégnance de préjugés selon lesquels les femmes auraient un sens inné de l’écoute simplement parce qu’elles sont des femmes semble jouer un rôle déterminant dans les inégalités de genre chez les médecins.

Par ailleurs, les résultats du NEJM ne sont pas isolés. En 2009, une autre étude publiée sur ScienceDirect révélait que les patients ayant bénéficié de ces minutes supplémentaires avec une femme médecin étaient plus satisfaits par leurs soins.

Finalement, toutes ces données témoignent de l’importance de l’écoute en médecine, indépendamment du genre du ou de la praticienne.

femme médecin
© Luke Jones / Unsplash

À lire aussi : Les Bleues toucheront 15 fois moins que leurs homologues masculins si elles remportent l’Euro

Crédit de l’image à la Une : © Luke Jones / Unsplash

Les Commentaires
10

Avatar de Chul
1 septembre 2022 à 17h09
Chul
Et y avait-il une différence entre femmes et hommes en plus qu’entre les générations?
Je ne trouve pas qu’avoir des horaires fixes et vouloir une vie à côté du travail, comme le réclame beaucoup de nouveaux médecins, soit incompatible avec plus d’écoute. Il m’arrive de simplement passer la consultation à écouter les patient•es et reprogrammer une autre consultation pour leurs autres motifs.

La féminisation de la médecine, c'est "assez" récent (fin des années 90 / début 2000 de mémoire)
Les "anciennes" générations de médecins de famille, j'ai toujours eu que des hommes en généraliste (en spécialiste et milieu hospitalier, ça dépend... mais sur les générations actuelles, c'est beaucoup plus souvent des femmes.)
Après, quand j'ai le choix, je préfère une femme pour des raisons personnelles (surtout dans certains cas très personnels justement ^^), mais en généraliste, faut se lever tôt pour pouvoir choisir....
Parmi les exemples de manque de considération: les rendez vous.
Fini les journées sans rendez vous: maintenant c'est 5 rdv par heure, 15 minutes max chacun, et "on" compte qu'une des personnes viendra pas. Si elle vient... bah tant pis, on le case dans le créneau de l'heure quand même, on réduit le temps passé avec les autres, peu importe le temps nécessaire.
1
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Société

Développement personnel
pexels-koolshooters-attente waiting mode – format vertical

Un rendez-vous à 14h, et bloquée dès le matin ? Pas de panique, c’est le waiting mode

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Pop culture
Interview d’Elsa Miské, co-créatrice du jeu Moi c’est Madame

Lutter contre le sexisme dès l’adolescence, c’est la promesse du jeu de cartes Moi c’est Madame

Anthony Vincent

25 sep 2022

Actu en France
livres unplash

Fin de la quasi-gratuité des frais de livraison de livres : mauvaise nouvelle pour le marché du livre ?

Maya Boukella

23 sep 2022

8
Actu mondiale
giorgia meloni vox – vertical

En Italie, la possible arrivée au pouvoir de Giorgia Meloni fait craindre le pire aux féministes

Sciences
changement-date-automne

Pourquoi l’automne commence le 23 septembre cette année ?

Manon Portanier

22 sep 2022

9
Société
PPDA

Affaire PPDA : et si la justice pouvait contourner le délai de prescription ?

Maëlle Le Corre

22 sep 2022

8
Société
Capture d’écran 2022-09-22 à 10.11.30

Pourquoi la mort d’Elizabeth II nous impacte, alors qu’on ne la connaît pas ? Un spécialiste répond

Maya Boukella

22 sep 2022

Actu mondiale
adnan

Aux États-Unis, Adnan Syed est libéré après 23 ans de prison grâce au podcast Serial

Maya Boukella

21 sep 2022

1
Actu mondiale
Israel Sunseth / Unsplash

Les villes d’Europe s’éclairent à la lumière bleue, et ce n’est pas une bonne nouvelle

Aïda Djoupa

21 sep 2022

4
Politique
Capture d’écran 2022-09-21 à 14.02.43

Visé par des accusations de violences psychologiques, Julien Bayou se met en retrait

La société s'écrit au féminin