Live now
Live now
Masquer
Travail

Les femmes, de meilleures dirigeantes que les hommes ?

16 avr 2020
Les femmes dirigeantes auraient mieux géré l’épidémie de coronavirus que leurs collègues masculins. Mais au fond, est-ce vraiment parce qu’elles sont des femmes, ou simplement brillantes ?

Ces derniers jours, tu as peut-être vu passer sur les réseaux sociaux des publications expliquant que les femmes seraient de meilleures leaders que les hommes, comme dans cette publication Instagram de @limportante :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Angela Merkel a tout de suite pris la crise au sérieux et a été honnête avec les Allemandes et les Allemands. Tsai Ing-wen a mis en place 124 mesures pour bloquer la propagation au premier signe de la maladie à Taïwan. Elle envoie maintenant 10 millions de masques aux USA et à l’Europe. Jacinda Arden a mis très tôt en place un niveau d’alerte maximal. Katrín Jalobsdóttir offre des tests gratuits de coronavirus à toutes les Islandaises et Islandais. Sanna Marin, plus jeune cheffe d’Etat du monde s’est appuyé sur les Influenceurs des réseaux sociaux comme agents clés pour diffuser des infos factuelles sur la gestion de la pandémie. Erna Solberg a tenu une conférence de presse dédiée aux enfants, retranscrite à la télé où elle répond à leurs questions. __ @forbes #womenleadership __ Angela Merkel immediately took the crisis seriously and was honest with the Germans. Tsai Ing-wen has implemented 124 measures to block the spread at the first sign of the disease in Taiwan. She is now sending 10 million masks to the US and Europe. Jacinda Arden set up a maximum alert level very early on. Katrín Jalobsdóttir offers free coronavirus tests to all Icelanders. Sanna Marin, the world’s youngest head of state, has used Social Media Influencers as key agents to disseminate factual information on managing the pandemic. Erna Solberg held a press conference dedicated to children, broadcast on TV where she answers their questions.

Une publication partagée par L’importante (@limportante.fr) le

L’argumentaire bancal du magazine Forbes pour expliquer que les femmes sont de meilleures dirigeantes

Cet emballement autour des femmes dirigeantes qui seraient meilleures que les hommes provient d’un article du magazine économique américain Forbes au titre attrayant : « Qu’ont en commun les pays ayant les meilleures réponses face au coronavirus? Des femmes leaders ».

La journaliste Charlotte Seck, qui a écrit sur le sujet quelques jours avant Forbes, accuse ce magazine d’avoir plagié son travail et a lancé un appel à soutien sur son compte Twitter. Tu peux lire son article pour te faire ta propre idée.

Si ces femmes dirigeantes ont effectivement mis en place des mesures de lutte efficaces contre le coronavirus qui méritent d’être saluées, l’argumentaire sur lequel s’appuie l’article de Forbes est bancal… et sexiste !

La journaliste Rebecca Ansellem a fait une analyse intéressante des écueils de Forbes dans un article de la newsletter des Glorieuses.

En effet, selon le magazine américain, trois qualités inhérentes aux femmes leur auraient permis de mieux gérer la crise que les dirigeants hommes : l’honnêteté, l’esprit de décision et l’amour.

Forbes met notamment l’emphase sur l’honnêteté d’Angela Merkel et la conférence de presse réservée aux enfants qu’a tenu la première Ministre norvégienne Erna Solberg, et ajoute :

« L’empathie et l’attention que toutes ces femmes dirigeantes ont communiquées semblent provenir d’un univers différent de celui auquel nous nous sommes habitué·e·s. »

Les femmes sont des meilleures dirigeantes car elles ont dû plus travailler que les hommes

Mais si ces femmes ont réussi à gérer la crise sanitaire avec brio, Les Glorieuses relève que ça n’est pas grâce à des qualités d’amour et d’empathie qui seraient inscrites dans leur ADN, mais plutôt grâce à des mesures concrètes et efficaces, comme la mise à disposition massive de masques à Taïwan, la généralisation de tests en Islande, ou le large nombre de lits en réanimation en Allemagne.

Dans la newsletter féministe du Guardian, la journaliste Arwa Mahdawi précise que si ces femmes ont su adopter des réponses appropriées à la crise, c’est aussi parce qu’elles ont dû travailler davantage que les hommes pour atteindre la même position :

« Les femmes doivent généralement être meilleures que les hommes pour devenir des dirigeantes.

Les standards auxquels nous sommes tenues sont bien plus élevés que ceux des hommes. Les femmes ne peuvent pas se permettre d’échouer comme les hommes.

En tant que femme tu dois être deux fois meilleure qu’un homme pour être prise au sérieux. Tu dois travailler deux fois plus dur. […] Tu dois être surqualifiée pour exercer les meilleurs jobs. »

Les femmes sont de meilleures dirigeantes car elles comprennent mieux le rôle des autres femmes dans la société

Pour Christiane Taubira, une part de l’explication réside également dans le fait que les femmes en position de pouvoir aborderaient les choses différemment.

Dans un entretien chez France Inter, elle déclare :

« Plutôt que d’avoir recours à ce corpus viril, martial, elles [les femmes dirigeantes] auraient vu plus facilement que ce qui fait tenir la société, c’est d’abord une bande de femmes :

elles sont majoritaires dans les équipes soignantes, même si nous soignons aussi avec autant de gratitude les hommes ;

elles sont majoritaires aux caisses des supermarchés, dans les équipes qui nettoient les établissements qui travaillent encore…

Tout ce qui tient la société, qui nous permet d’inscrire une temporalité dans nos têtes, de nous projeter, ce sont les femmes qui le font. Depuis longtemps, ce sont les femmes qui portent les métiers de soin en général. »

« Les femmes » ne sont pas des meilleures leaders que les hommes en raison de leur genre.

Cependant, il s’avère qu’elles finissent souvent meilleurs qu’eux si elles arrivent à la même position, car elles ont dû travailler bien plus dur. 

Du fait de leur expérience, elles sont également plus à même de se rendre compte du rôle des femmes dans la société, et adapter leurs mesures en conséquence. 

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Plus de contenus Travail

mario-gogh-VBLHICVh-lI-unsplash
Travail

Égalité pro : l’UE impose un quota de femmes dans les conseils d’administration des entreprises cotées

Camille Lamblaut

23 nov 2022

Sexo
Sponsorisé

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
pexels-rodnae-productions-travail salaire egalite
Travail

À compter de décembre 2022, un tiers ne pourra plus percevoir votre salaire (et c’est une mesure d’égalité)

Maëlle Le Corre

21 nov 2022

4
Jeff_Bezos-wikimedia commons
Travail

Privée d’accès aux toilettes et victime de racisme, une ancienne femme de ménage de Jeff Bezos porte plainte

Maëlle Le Corre

07 nov 2022

4
bpi-france-industrie-plan-french-fab-cristel
Lifestyle
Sponsorisé

Revalorisation des déchets et du cycle de l’eau : comment le monde de l’industrie tente de se réinventer

Carla-Bruni-sur-la-chaîne-Youtube-de-Vogue
Actualité mode

Le « Weinstein de la mode » va-t-il tomber ? Carla Bruni et d’autres mannequins se mobilisent

Anthony Vincent

17 oct 2022

5
nick-fewings-unsplash demission
Travail

Abandon de poste : pourquoi la « présomption de démission » devrait nous inquiéter

pexels-sora-shimazaki-protection règles santé menstruelle
Travail

66% des femmes sont favorables au congé menstruel… mais en pratique, c’est loin d’être si évident

bruce-mars-unsplash-travail reconversion professionnelle
Travail

Plus d’une femme sur deux aimerait changer de métier

Maëlle Le Corre

15 sep 2022

2
femme-riche
Daronne

Les femmes célibataires sans enfants sont celles qui se sont le plus enrichies en 2019

Témoignages

J’ai décidé de quitter Paris pour élever des chèvres à la campagne

Une madmoiZelle

29 août 2022

1

La carrière s'écrit au féminin

1 2 3 4 5 6 7 8 9