Live now
Live now
Masquer
post-partum-moodz
Grossesse

Les culottes de règles, c’est aussi pour les lochies (et plus colorées que les trucs en filet de la maternité)

25 avr 2022
La célèbre culotte filet n’est pas une fatalité. Et si une culotte de règle pouvait faire le job presque tout aussi bien ?

Si vous avez déjà accouché ou si c’est pour bientôt, vous connaissez sûrement ces culottes filet qui s’étirent presque à l’infini, et vous permettent d’y glisser une énorme protection hygiénique récoltant les premières lochies.

Pratique pour leur côté jetable et relativement adapté à toutes les morphologies, elles ont aussi l’inconvénient d’être polluantes et esthétiquement bien dégueulasses.

Mais ça y est, en 2022, certaines marques s’emparent du sujet et proposent enfin des culottes lavables totalement compatibles avec les saignements du post-partum, ceux qui arrivent en continu quelques jours après l’accouchement, et qui durent pendant généralement 6 semaines.

Et si certaines personnes peuvent préférer utiliser des culottes filet ou des culottes basiques avec protection pour leur confort, pour leur côté médical rassurant, ou tout autre raison, bien sûr que c’est ok. L’essentiel étant de trouver la bonne culotte qui ira à son bouli dans cette période si délicate.

Moodz et sa capsule spéciale grossesse et post-partum

La marque de lingerie Moodz, déjà bien connue pour ses culottes de règles, vient de lancer une toute nouvelle collection adaptée aux personnes enceintes ou ayant accouché récemment.

Et pour la promouvoir, la marque a demandé à Valériane Ayayi, la joueuse française de basket-ball médaillée aux Jeux olympiques, d’en être la marraine.

Cette capsule, avec des tons colorés et conçue spécialement pour les grands flux, propose cinq nouveaux modèles qui me donneraient presque envie d’avoir des lochies à nouveau.

En coton bio, avec une matière stretch et douce et des fibres végétales issues de l’eucalyptus pour la partie absorbante, la collection se compose de trois culottes, d’un boxer et d’une culotte taille haute, et sont disponibles en picking à l’unité ou sous forme de packs.

La culotte taille haute et le boxer sont parfaits pour bien englober le ventre et protéger une éventuelle cicatrice de césarienne, sans comprimer.

moodz-post-partum
Non mais matez-moi la beauté de ces culottes ! Moodz sur Instagram

Découvrez toute la collection spéciale grossesse et post-partum chez Moodz

Si vous avez une préférence pour d’autres marques, sachez que Fempo, par exemple, a aussi lancé sa collection post-partum, mais elle s’arrête à la taille 48, contrairement à Moodz qui va jusqu’à la taille 50.

L’image de soi après un accouchement, une épreuve pour certaines

Personnellement, après mes accouchements, les culottes filet ont vraiment été une épreuve supplémentaire pour moi. Si elles étaient indispensables dans les premières heures après la délivrance (le personnel médical avait besoin d’évaluer la quantité de mes saignements, après mes hémorragies du post-partum), elles m’ont vite dégoutée et n’ont fait que participer à l’image peu ragoûtante que j’avais de moi, face au miroir.

Ventre mou mais gonflé + seins douloureux et prêts à exploser + culotte filet = youpi, merci l’accouchement.

J’avoue que si j’avais fait un peu plus de recherches ou anticipé davantage, j’aurais sûrement investi dans des culottes de règles très absorbantes comme celles de Moodz, histoire de me donner un peu de baume au cœur (ou à la shneck, dans le cas présent).

Oui, certains détails peuvent vraiment remonter le moral quand on a les hormones qui se pètent à la margoulette et que tout nous renvoie à notre corps meurtri parce qu’il vient de vivre. Si certaines ne sont pas du tout dérangées par cela et c’est tant mieux, d’autres peuvent vraiment avoir besoin de chercher du réconfort là où il est possible d’en trouver, et ça peut être le cas avec des vêtements adaptés à un corps qui a considérablement changé.

À lire aussi : Et si on foutait la paix aux parents à la maternité ?

Crédit photo image de une : Moodz

L'affiliation sur MadmoiZelle

Cet article contient des liens affiliés : toute commande passée via ces liens contribue au financement de madmoiZelle. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Grossesse

Parentalité
allaitement-paternel

L’allaitement paternel, une possibilité inexplorée ?

Idées cadeaux
Sponsorisé

Le 29 mai c'est la fête des mères : voici une sélection de cadeaux pleine de douceur

Humanoid Native
Poussez Madmoizelle
Poussez_madmoizelle_melanie_raconte

« Une semaine après mon terme, toujours rien » : Mélanie raconte son accouchement

Mélanie Wanga

20 mai 2022

21
Livres
[Site web] Visuel vertical Édito (1)

Line Papin à propos des fausses couches : « On passe en un instant du corps maternel glorifié au corps malade »

Pauline Leduc

16 mai 2022

Grossesse
grossesse-huiles-essentielles-contrindications

Je suis enceinte, dois-je vraiment bannir l’utilisation des huiles essentielles ?

Poussez Madmoizelle
femme avec un bébé dans les bras

« La péridurale était un soulagement immense » : Emilie raconte son accouchement

Aïda Djoupa

13 mai 2022

8
Grossesse
playlistaccouchement

D’Aya Nakamura à Debussy : voici une playlist d’accouchement au top

Camille Abbey

11 mai 2022

Témoignages
femme enceinte avec une main sur son ventre

La grossophobie des médecins a gaché ma grossesse, déjà compliquée par mes troubles du comportement alimentaire

Aïda Djoupa

10 mai 2022

12
Grossesse
carlo-navarro-WCbCRXk7nmU-unsplash

La maternité des Lilas, symbole de la lutte pour les droits des femmes, obtient un sursis d’un an

Camille Abbey

09 mai 2022

4
Grossesse
sage-femme

Lettre à ma sage-femme qui nous a sauvé la vie

Manon Portanier

08 mai 2022

9
Grossesse
christina-wocintechchat-com-mhmNmzxHBWs-unsplash

Besoin de paroles sans filtre sur la maternité ? Voici 5 podcasts réjouissants

Camille Abbey

07 mai 2022

Pour les meufs qui gèrent

1 2 3 4 5 6 7 8 9
10 20 30