Live now
Live now
Masquer
lena-situations-slut-shaming
Féminisme

Le père de Léna Situations réagit au slut-shaming

30 mar 2020 4
Léna Situations a été ciblée par des messages dégoulinants de slut-shaming. Elle recadre proprement celles et ceux qui voudraient entraver sa liberté à disposer de son corps !
Le père de Léna Situations répond au slut-shaming

Le 30 mars 2020

Il y a quelques jours, Léna Situations a été victime de slut-shaming pour avoir posé en lingerie. On lui a notamment demandé ce que son père en penserait (lire ci-dessous).

Eh bien ce cher Papa Situations a répondu, avec la bienveillance qui le caractérise :

https://twitter.com/lenasituations/status/1244022127512236032

Voilà qui est dit !

Le 26 mars 2020

Plus le temps passe, plus Léna Situations s’impose comme une des « influenceuses » que j’ai le plus de plaisir à suivre. Pour sa bonne humeur, pour sa créativité, mais aussi pour sa personnalité !

Elle a été victime de slut-shaming après avoir posté une simple photo en lingerie, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle ne s’est pas laissée faire.

Léna Situations victime de slut-shaming

Dans le cadre d’un partenariat avec la marque de lingerie Lounge Underwear, Léna Situations a posté une jolie photo d’elle dans un ensemble jaune lumineux, assortie d’une légende bien fun, comme à son habitude, et d’un photomontage foireux.

Tu pourrais te dire qu’en 2020, une femme qui pose en lingerie n’est plus victime de slut-shaming… hélas, détrompe-toi !

Léna a reçu des messages privés et des commentaires publics lui reprochant de dévoiler son corps. Par exemple :

« Gt là au début et tu était tt mignonne et maintenant tu te retrouve à poser en sous vêtements… »

« ⚠️Tu devrai faire un peu plus attention ⚠️ à tes tenues sur les réseaux …. c’est pas une critique c’est un conseil sincère ! ⚠️ »

Pour rappel, le slut-shaming c’est le fait de critiquer une meuf pour ses vêtements et/ou ses « mœurs légères ». De lui reprocher sa sexualité réelle ou supposée. De lui dire « Respecte-toi » ou autre connerie.

Tout ça parce qu’elle a montré un peu de peau, parlé librement de cul, ou autre truc qui ne regarde qu’elle.

Léna Situations recadre les adeptes du slut-shaming

Léna Situations a donc posté une story pour recadrer les gens qui lui reprochent de poser en sous-vêtements, l’insultent, lui disent qu’elle est vulgaire, etc.

Elle les enjoint à ouvrir grand leur fenêtre, à s’hydrater et à LUI LÂCHER LE CUL !

La jeune femme regrette notamment le fait que ce sont aussi des femmes qui lui envoient du slut-shaming à la gueule, et prône la sororité.

Elle rappelle que sur son compte, aucun shaming n’est toléré et que chacun, chacune est libre d’être soi-même : « You do you » comme elle le dit si bien !

Enfin, Léna Situations répond spécifiquement à celles et ceux qui parlent « des hommes de sa vie », notamment son père, qu’elle met régulièrement en avant, et son mec, Seb la Frite.

En effet, plusieurs personnes estiment que « Seb est sympa » de la « laisser » montrer son corps, d’autres lui demandent « ce que son père en penserait »…

lena-situations-slutshaming

Mauvaise pioche, Léna Situations est entourée d’hommes bienveillants qui ne veulent pas contrôler ce qu’elle fait de son corps !

Léna Situations défendue contre le slut-shaming

Ce qui me fait chaud au cœur, c’est de voir que beaucoup de monde défend Léna Situations dans les commentaires.

Il y a de nombreuses réponses aux réactions empreintes de slut-shaming, qui prônent la liberté des femmes, font de la pédagogie et rappellent qu’il n’y a aucun mal à poser en sous-vêtements.

Comme quoi, les mentalités évoluent, la pédagogie porte ses fruits !

Vivement le jour où toute femme pourra se montrer comme elle le souhaite sans s’attirer ce genre de remarques. En attendant, bravo Léna Situations ! You do you, girl !

À lire aussi : Le slut-shaming, c’est relou, alors merci de cesser maintenant

Les Commentaires
4

Avatar de Mimiecookies
26 mars 2020 à 14h57
Mimiecookies
Mais je crois qu'elle subit aussi le fait aussi d'avoir des origines orientales et ayant des connaissances/ amies filles arabes, je crois qu'il y a une grosse guerre entre ceux qui sont très pratiquants envers la religion mulsumanes et d'autres qui le sont moins mais "qui veut avoir tout de même avoir une vie comme les autres" et d'autres encore comme Léna (bon je ne sais pas ces croyances mais j'imagine) qui sont pas du tout pratiquant, voir athée. Je la suis sur instagram et je remarquant qu'il n'y a pas des garçons mais aussi des femmes même des jeunes filles de son âge qui l'a critique. Il y a aussi ce genre de problème chez les chrétiens mais on en parle peu en Europe, je pense. C'est une discussion qui divise plus dans les pays anglophones.

Effet, Léna divise et je pense qu'à son âge cela doit être lourd à porter.
3
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Féminisme

Société
MadPime_PF_V

MadPrime : tout comprendre de la polémique transphobe contre le Planning familial

Maëlle Le Corre

20 sep 2022

Daronne
contraception-masculine

La contraception masculine, grande oubliée des institutions ?

Chloé Genovesi

02 sep 2022

4
Féminisme
social media réseaux sociaux

Féminismes et réseaux sociaux : une histoire d’amour-haine ?

Sophie Benard

24 août 2022

2
Témoignages
mere-fille-passage-pieton-600

J’ai été harcelée sexuellement en compagnie de ma fille de 4 ans et j’ai la haine

Manon Portanier

18 août 2022

21
Féminisme
safer plage marseille

Marseille expérimente une appli anti-harcèlement à la plage

Maëlle Le Corre

08 août 2022

2
Féminisme
Femmes-à-chat-conservateurs-politique-société-

Le mythe des « femmes à chats » récupéré politiquement par les conservateurs

Marie Chéreau

08 août 2022

26
Féminisme
avocat-diable-vert

Décryptage : pourquoi tant de gens se font « l’avocat du diable »

Maëlle Le Corre

24 juil 2022

32
Féminisme
manifestation nous toutes – les victimes denoncent – jeanne menjoulet flickr

Aucun parti politique ne récolte la confiance des Français en matière de lutte contre les violences faites aux femmes

Maëlle Le Corre

15 juil 2022

1
Féminisme
metoo-théâtre-droit-des-femmes-feminisme-cinema-

Une comédienne exige la parité au théâtre, quitte à mener une « guérilla » pour y parvenir

Marie Chéreau

07 juil 2022

1

La société s'écrit au féminin