Live now
Live now
Masquer
katy-perry-baiser-sans-consentement
Actualités

Katy Perry fait polémique : eh non, même un garçon, on ne l’embrasse pas sans prévenir

Katy Perry a embrassé par surprise un candidat tout timide d’American Idol. L’occasion de rappeler que le consentement n’est pas en option — même pour les garçons.

La question du consentement est sur toutes les lèvres depuis l’affaire Weinstein et le mouvement #MeToo (#MoiAussi).

L’écrasante majorité des personnes ayant témoigné avoir été victimes de gestes non consentis étaient des femmes.

Mais il y avait aussi quelques hommes, comme Terry Crews, agressé par un agent, ou Anthony Rapp, qui a dénoncé Kevin Spacey.

Aujourd’hui, c’est le nom de Katy Perry qui est accolé à une affaire de baiser non consenti, et ça s’est passé dans American Idol, un télé-crochet musical.

Et si j’ai eu vent de cette info, c’est grâce à ce tweet peu sympa mais informatif. Merci @DoKiwi de me tenir au courant des actualités féminazies !

Katy Perry embrasse par surprise un candidat d’American Idol

Katy Perry est jurée d’American Idol, une émission très populaire visant à faire découvrir des talents.

Elle recevait dans le dernier épisode le candidat Benjamin Glaze, en compagnie de Lionel Richie et Luke Bryan, qui forment le reste du jury.

https://youtu.be/7iQn-toQp6A

Benjamin est un jeune homme de 19 ans assez timide, originaire d’Oklahoma.

Lorsque Luke Bryan lui demande s’il a déjà « embrassé une fille » (en référence à I Kissed A Girl, le tube de Katy Perry), le candidat admet n’avoir jamais échangé de baiser avec qui que ce soit.

Car pour ça, il attend d’être dans une relation amoureuse, ce qui ne lui est pas encore arrivé.

Ni une ni deux, Katy Perry lui demande de s’approcher du jury pour qu’elle puisse lui offrir « son premier baiser » — un gentil smack sur la joue. Mais elle en réclame un second, arguant que Benjamin n’y a pas mis assez d’ardeur.

Et lors de l’essai numéro deux, Katy a tourné la tête au dernier moment, embrassant sur la bouche le jeune homme qui tombe à terre, visiblement déboussolé par son geste.

Benjamin Glaze a ensuite livré une performance marquée par la nervosité. Sa reprise de Levels, par Nick Jonas, ne lui a pas permis d’entrer dans la compétition.

Ce que dit le candidat embrassé par Katy Perry sans son consentement

Benjamin Glaze s’est exprimé dans le New York Times en ces termes :

« J’étais un peu mal à l’aise. Je voulais garder [mon premier baiser] pour ma première relation. Je voulais qu’il soit spécial.

Est-ce que j’aurais dit oui si elle m’avait demandé « Tu veux m’embrasser ? »… Non, j’aurais dit non.

Je sais que plein de mecs auraient dit « Oh que oui ! », mais j’ai été élevé dans une famille conservatrice, ça m’a mis mal à l’aise.

Je voulais que mon premier baiser soit spécial. »

Il a ensuite clarifié les choses sur Instagram :

https://www.instagram.com/p/BgUZ67XHAr8/

« […] Je ne me plains pas du baiser de Katy Perry […] La façon dont certains articles sont formulés ne vient pas de moi, et tous ne représentent pas mes intentions avec honnêteté.

Je ne me plains pas de ce baiser, je suis honoré et touché d’avoir pu participer à American Idol. […]

J’aimerais avoir livré une meilleure prestation. J’aurais dû choisir une autre chanson et réussir à me calmer, malgré le bisou. J’aurais dû savoir m’en sortir sous la pression.

Je n’estime pas avoir été agressé sexuellement par Katy Perry […] J’étais mal à l’aise parce que je n’avais jamais été embrassé et que je ne m’y attendais pas. […] »

Parler de consentement, ça ne fait jamais de mal

Loin de moi l’envie de dire à Benjamin Glaze ce qu’il devrait ressentir. Au contraire, s’il ne s’estime pas traumatisé ni agressé, tant mieux pour lui !

Mais au niveau du public et de la société, c’est important qu’un baiser non consenti ne soit pas considéré comme amusant, gratifiant ou dénué de conséquences (rappelez-vous du bisou sur les seins de TPMP…).

À dire vrai, je suis heureuse que ce baiser « par surprise » ne passe pas inaperçu.

Car il y a des années, quand j’ai parlé de Shia LaBeouf qui expliquait avoir été violé par une femme visitant sa performance artistique, beaucoup de personnes pensaient encore qu’un homme ne peut pas être sexuellement agressé.

Les idées reçues à ce sujet sont légion : l’érection serait forcément signe de désir (non), un homme aurait toujours envie (non), il serait forcément capable de repousser son agresseur ou agresseuse (toujours non)…

À lire aussi : Un homme victime de viol s’exprime : « Je ne savais pas que ça pouvait arriver aux hommes »

En 2018, un jeune homme embrassé par une immense star sans son consentement, ça génère autre chose que des « Oh le chanceux ! ». Et il peut dire avoir été gêné sans que tout le monde ne le traite de « fragile ».

L’acte ne me ravit bien évidemment pas, mais l’évolution des mentalités me rend confiante. Confiante en un avenir dans lequel le consentement de tous et toutes ne sera plus jamais outrepassé, même pour un « beau moment de télé ».

Je souhaite à Benjamin Glaze de trouver quelqu’un qui respectera ses valeurs et sa patience, de toucher les gens grâce à sa musique et de sortir indemne de toute cette histoire.

Je souhaite au reste du monde de se rappeler qu’aucun acte « tendre », que ce soit une caresse, un câlin, un baiser ou autre, n’est tendre pour tout le monde, et que le consentement ne doit jamais être en option !

PAUSE CLITO #2 — LE CONSENTEMENT

Besoin d’un cours de rattrapage ? Laisse donc Charlie t’apprendre le consentement !

Les Commentaires
19

Avatar de Pawline
18 mars 2018 à 14h20
Pawline
En plus, cette attitude de la part de Katy Perry renforce encore une idée pourrie comme quoi passé un certain âge c'est bizarre voire honteux de n'avoir jamais embrassé personne je rejoins l'idée de @Daydream foutons-lui la paix!
10
Voir les 19 commentaires

Plus de contenus Actualités

jon-tyson-WeK_Wc2b0Aw-unsplash
Actu mondiale

Grâce à une nouvelle loi, E. Jean Carroll relance sa plainte pour viol contre Donald Trump

Camille Lamblaut

25 nov 2022

sexo
Sponsorisé

Enflammez les fêtes de fin d’année avec ce calendrier de l’Avent érotique

Humanoid Native
amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

1
luis-melendez-Pd4lRfKo16U-unsplash
Santé

Au Royaume-Uni, les infirmières annoncent une grève historique

Camille Lamblaut

25 nov 2022

nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Société

Violences psychologiques : de quoi parle-t-on vraiment ?

WhatsApp Image 2022-11-24 at 18.06.52
Société

Isabelle Rome : des objectifs ambitieux, mais toujours plus de violences faites aux femmes en 2022

Psychologue-gratuit-cheque-psy-etudiant
Actu en France

Pédopsychiatrie : les professionnels de la Seine-Saint-Denis sonnent l’alarme 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Sophie Ardenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire
Actu en France

Sophie Adenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

1
Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 18.12.16
Pop culture

Comment un concert de Taylor Swift a remis en question l’hégémonie de Ticketmaster aux États-Unis

Camille Lamblaut

24 nov 2022

sofiane
Actu en France

L’acteur Sofiane Bennacer est accusé de viols et de violences sur des ex-compagnes

Maya Boukella

23 nov 2022

1

La société s'écrit au féminin