Live now
Live now
Masquer
kate-winslet-mare-of-easttown
Body positive

Kate Winslet, estomaquée par les réactions à son apparence dans Mare of Easttown, espère une révolution

Dans Mare of Easttown, elle aura marqué cette année 2021. Mais Kate Winslet n’oublie pas les réactions à sa performance, comme si montrer une quadragénaire sans artifices était un risque…

C’est sans nul doute l’une des performances d’actrice de l’année 2021 qui nous aura le plus marquées et dont on parlera encore longtemps : celle de Kate Winslet dans la mini-série Mare of Easttown.

À l’occasion un entretien pour The Guardian (dans lequel l’actrice embraye direct en parlant de ses orgelets causés par le stress intense pendant le tournage de la série !), elle revient justement sur la façon dont son personnage a été perçu et son engagement dans le rôle.

Les femmes de 40 ans et plus, ces oubliées du cinéma et des séries

Car oui, dès la sortie de Mare of Easttown, c’est ce qui a fait parler : Kate Winslet sans maquillage ; Kate Winslet aux cheveux gras, sapée comme une daronne normale dans une banlieue pavillonnaire, portée sur la bouteille et toujours la vapoteuse au bec ; Kate Winslet un peu dénudée dans une scène de sexe — scène pour laquelle elle a même du batailler afin que son ventre ne soit pas coupé au montage…

Autant de signes qui montrent le mélange de fascination et de répulsion du public, dès lors qu’une femme ne rentre plus exactement dans des standards de beauté et qu’elle est considérée comme une personne, non comme un objet qui doit susciter le désir pour être intéressant.

Kate Winslet, estomaquée par les réactions à son apparence dans Mare of Easttown, espère une révolution

Estomaquée par toutes les réactions autour de Mare, Kate Winslet espère que sa performance peu flatteuse, mais réaliste, amènera un vrai changement :

« Les gens se demandaient “Est-ce qu’elle a pris du poids ? Est-ce qu’elle n’a pas l’air négligé ? N’est-elle pas courageuse de faire ça ?”. Mais pourquoi je devrais être courageuse ? J’imagine que c’est parce que ce n’est pas comme ça que les actrices principales sont représentées. Peut-être que Mare sera un tournant, et nous allons arrêter d’autant scruter les femmes à l’écran. »

Plus loin, la comédienne ajoute que dans l’industrie du film et de la télévision, « les femmes d’âge moyen ont longtemps été sous-estimées, méprisées et ignorées ».

« Cela change. Regardez les actrices qui ont gagné aux Emmy [Olivia Colman, 47 ans ; Gillian Anderson, 53 ans ; Jean Smart, 70 ans… ndlr]. Aucune d’entre nous n’étions dans la vingtaine, et c’est cool ! Je me sens bien plus cool en tant qu’actrice à 40 ans passés que je n’aurais jamais pu l’imaginer. »

S’il fallait encore une preuve que Kate Winslet n’est pas qu’une formidable actrice…

À lire aussi : Plus de dix ans après Millenium, Noomi Rapace ne veut plus être la « badass » de service

Les Commentaires
3

Avatar de Nienke
27 décembre 2021 à 11h44
Nienke
Pour moi, c'est très clair. On a besoin de bien plus de représentations de corps normaux qui ne sont pas retouchés. Des corps que le "commun des mortels" ont. Que ce soit dans le monde du cinéma, de la publicité ou même du porno, les gens lambda ont bien trop l'habitude de voir des corps trop parfait, retouchés et j'en passe. On en oublie ce qui est vrai, ce qui est normal, et c'est comme ça que le normal devient laid parce qu'on fait complexer les gens en leur disant qu'il est impossible d'être beau et désirable si on est pas retouché.
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Body positive

Body positive
Quand-Twitter-change-du-fiel-grossophobe-en-velours-vert-citron

C’est l’histoire d’une joaillière qui change le fiel grossophobe d’une journaliste en velours

Anthony Vincent

10 jan 2022

2
Body positive
Lizzo en déesse grecque sur une amphore, clip de Rumors

Lizzo célèbre sa prise de poids sur Instagram, et emmerde les normes grossophobes au passage

Aïda Djoupa

05 jan 2022

6
Santé
jacob-elordi-euphoria

Jacob Elordi (Euphoria) ne veut plus être objectifié : « on n’en parle pas vraiment quand ça touche des hommes »

Eva Levy

24 déc 2021

Body positive
crazy-ex-girlfriend-vert

Votre mère est obsédée par votre poids ? Voici pourquoi

Mymy Haegel

22 déc 2021

22
Body positive
Capture d'écran du documentaire Bootyful de Rokhaya Diallo

On a pu voir le docu de Rokhaya Diallo sur les fesses, #Bootyful : alors, ça bounce ?

Body positive
verg

Ces comptes Instagram viennent vous réconcilier avec vos vergetures

Camille Abbey

14 déc 2021

Grossesse
feat-ashley

« Mes vergetures ressemblent à l’arbre de vie » : la belle ode d’Ashley Graham à son corps enceint

Camille Abbey

06 déc 2021

Sport
Photo Didier Bonin

On vous emmène dans un cours de strip tease visant à… piétiner le patriarcat

Mathis Grosos

28 nov 2021

Société
Justin Bieber filtre

Le filtre Insta qui « rend gros » à coups de donuts, plus cringe que drôle

Eva Levy

23 nov 2021

Société
Podcast Matière Grasse

Abonnez-vous à Matière Grasse, le podcast anti-grossophobie de Gras Politique

Eva Levy

16 nov 2021

La vie s'écrit au féminin