Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Cinéma

Joaquin Phoenix nous a bien menés en bateau

Eh vous vous souvenez, quand Joaquin Phoenix pétait un plomb, à se laisser pousser la barbe comme un grizzli et à abandonner sa carrière d’acteur pour devenir chanteur de hip-hop ? C’était plutôt marrant, mais aussi à moitié faux : Joaquin était en train de tourner un film avec Casey Affleck. Réalisé sous forme de documentaire, I’m Still Here retrace l’année qui suit sa décision de quitter Hollywood pour se consacrer à la musique.

Fin 2008, Joaquin Phoenix (Prête à tout, Signes, Walk The Line…) annonce qu’il veut être chanteur de hip-hop. Et il est tellement sérieux qu’il arrête le cinéma. Au début, les gens n’y croient pas vraiment, parlent de lubie, voire de mysticisme. En janvier 2009, le site people TMZ diffuse cette vidéo amateur :

Alors la machine médiatique s’emballe. Qu’on lui donne un rasoir ! Qu’on lui rende sa dignité ! Il perd la boule ! Il ressemble à Zach Galifianakis ! Chacun rit dans sa propre barbe. Puis le doute s’installe lors d’une interview chez David Letterman, où Joaquin apparaît avec toute la nonchalance du monde, oubliant même le nom de sa dernière partenaire à l’écran, Gwyneth Paltrow. Le public est hilare, mais Letterman lui-même ne semble pas savoir si c’est du lard ou du cochon.

https://www.youtube.com/watch?v=PBoGNBSLYRY

Plus tard, Gwyneth est interviewée sur le sujet, et admet qu’elle n’y croit pas, et que l’intervention de Joaquin sur le plateau de Letterman était une véritable performance. Visiblement, elle sait quelque chose.

Le 10 septembre est sorti dans les salles obscures américaines le premier long-métrage de Casey Affleck en tant que réalisateur. I’m Still Here promet d’être drôle, touchant, et légèrement barré. Aucune date n’a été encore donnée pour la France.


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

4
Avatar de miss-ter
19 septembre 2010 à 10h09
miss-ter
OK, ce film est la plus grosse couillonade de tous les temps. Le début est très grotesque donc tout le monde se fend la poire mais après ça devient simplement ridicule et même gênant.
Une des scènes hilarantes: Joaquim et Casey (derrière sa caméra) entrent dans la chambre d'hotel de P Diddy (censé produire l'album de JP), qui croit reconnaître Casey Affleck. Il lui demande dans quoi il a joué donc Casey sort le nom d'un film que j'ai pas capté (peut-être Jesse James) et là P Diddy dit "non, pas cette merde, l'autre là... voilà, Gone Baby Gone" ::
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Cinéma

saint-valentin-films-sexy-netflix
Culture

Les 7 films les plus sexy à voir sur Netflix, seule ou à plusieurs

16
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Bande-annonce de Challengers // Source : MGM
Culture

Les scènes de sexe de Challengers vont beaucoup vous étonner, voici pourquoi

chihiro // Source : Studio Ghibli
Culture

Votre studio d’animation préféré recevra une Palme d’or d’honneur à Cannes, et c’est du jamais vu

Tu mérites un amour // Source : Hafsia Herzi
Culture

Hafsia Herzi, actrice et réalisatrice : « Je réalise des films pour ne pas dépendre du désir des autres »

Love Lies Bleeding
Culture

Insultes lesbophobes, violences : des homophobes saccagent une séance de Love Lies Bleeding, avec Kristen Stewart

1
Les reines du drame // Source : Alexis Langlois
Cinéma

Festival de Cannes : on connaît enfin la liste de (presque) tous les films projetés

His house // Source : Netflix
Cinéma

Les 15 meilleurs films d’horreur sur Netflix à voir absolument

4
 Hannah Gutierrez-Reed // Source : The Wrap
Culture

« Amateure », « négligente » : l’armurière de Rust d’Alec Baldwin condamnée à 18 mois de prison

Anatomie d'une chute
Culture

Merci Judith Godrèche : les enfants seront désormais accompagnés sur les tournages

1
Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

La pop culture s'écrit au féminin