Alerte autour des implants contraceptifs

Les cas sont rares, cependant le risque existe : un implant contraceptif mal inséré peut créer des problèmes. Mais pas de panique.

Alerte autour des implants contraceptifs

Alors qu’il y a tout juste une semaine, des DIU (stérilets) ont été retirés du marché à cause d’un risque d’expulsion spontanée, ce sont les implants contraceptifs qui sont aujourd’hui sur la sellette.

Une alerte de l’Agence du médicament sur l’implant contraceptif

Si tu as opté pour l’implant comme contraceptif, cette information est pour toi.

Dans un article de Franceinfo, on apprend que depuis le début de l’année, 3 femmes ont vu leur implant contraceptif migrer vers leurs poumons.

Depuis 2001, moins de 30 cas similaires ont été recensés, alors que chaque année, ce sont près de 200 000 femmes qui se font poser cet implant.

En cause, une mauvaise insertion de l’implant dans le bras des patientes.

L’Agence du médicament (l’ANSM) va envoyer une lettre aux personnels de santé pour les alerter sur ce risque et les appeler à faire preuve de plus de vigilance.

Pas de panique autour de l’implant contraceptif

Je sais, je sais, toutes ces infos sur les contraceptifs finissent par faire flipper. Entre les effets secondaires, les risques pour la santé et le manque de fiabilité de certains contraceptifs, il est normal que tu te poses des questions… voire que tu flippes.

Mais rassure-toi, il n’y a pas de raison de t’inquiéter si tu es bien suivie et si tu es un minimum attentive.

Tout d’abord, comme l’indiquent les statistiques, ces cas restent très rares.

Il suffit de vérifier régulièrement que ton implant est bien en place sous ta peau et si tu as le moindre doute, tu peux consulter un médecin, un sage-femme ou une gynécologue.

Aujourd’hui, les solutions pour se prémunir d’une grossesse sont nombreuses, n’hésite pas à en parler avec la personne qui te suit car elle est là pour répondre à tes questions et tes doutes.

Cette alerte de l’Agence du médicament est une bonne nouvelle : elle conduira les personnels de santé à faire preuve d’encore plus de vigilance pour notre bien-être !

Et en attendant, il ne me reste plus qu’à espérer qu’un jour enfin, les mecs aient aussi des contraceptifs hormonaux efficaces !

À lire aussi : Pilule et cancer : comment décrypter les « selon une étude » alarmistes ?

Marie

Marie

Quand Marie ne jongle pas entre les box madmoiZelle, elle t'invite à chanter (faux et fort) aux Grosse Teuf, à te marrer aux One mad show et à t'émerveiller aux CinémadZ. Fière Poufsouffle, elle est incollable sur les actus de Daniel Radcliffe grâce à sa Google Alert quotidienne (à 18h).

Tous ses articles

Commentaires

HellaSlytherin

@Naurore merci du partage :). J'avoue que ça me stresse beaucoup de DIU au cuivre aussi. Et j'ai surtout des règles qui durent 5 jours mais hyper hyper abondantes avec suspicion d'endométriose. Le tout cumulé et le fait que le préservatif me va très bien, j'ai pas envie de sauter le pas. Mais encore merci du témoignage. Ça rassure un peu.

J'attends surtout avec impatience de faire le têtard et de me faire stérilisée ensuite. J'en veux qu'un et après tranquille :d
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!