Live now
Live now
Masquer
onur binay unsplash airtag
Société

Harcelées par leur ex qui avait mis un AirTag dans leurs affaires, elles attaquent Apple en justice

Aux États-Unis, deux femmes ont engagé des poursuites contre Apple. Elles estiment que l’entreprise n’en fait pas assez pour lutter contre l’utilisation des AirTags à des fins de surveillance et de stalking.

Ce n’est pas le premier témoignage de l’utilisation détournée des AirTags d’Apple a des fins de surveillance. Début 2022, une mannequin témoignait avoir trouvé un AirTag dans la poche de sa veste après une soirée. Mais cette fois, l’affaire va être portée devant la justice de San Francisco.

Elles sont deux plaignantes, dont une seule a accepté de révéler son identité, à avoir engagé des poursuites contre Apple, qu’elles accusent de ne pas avoir suffisamment pensé la protection des AirTags.

Commercialisées en 2021 et disponibles à la vente pour la modique somme de 39 euros, ils sont présentés comme le meilleur moyen de ne plus perdre ses clefs ou son portefeuille, grâce au système de géolocalisation. Pratique donc, et tout petit, si petit qu’on le glisse partout. Y compris, à l’insu de quelqu’un.

d-c-tr-nh-CXZz1NJgpO8-unsplash
Đức Trịnh via Unsplash

Le AirTag, un révélateur de l’étendue des violences conjugales

Lauren Hughes affirme que son ex-petit ami avait placé un AirTag au niveau de la roue de sa voiture et, pour la narguer, lui envoyait régulièrement des photos de lieux de son quartier avec le hashtag « #airt2.0 ». Le témoignage de l’autre plaignante anonyme est du même acabit : elle a trouvé un AirTag déposé par son ex-mari dans le sac de leur enfant. Elle craint depuis pour sa sécurité.

Auprès de Jezebel, Erica Olsen, directrice du programme de sécurité du National Network to End Domestic Violence rappelle qu’il ne s’agit pas que d’une affaire liée à l’appareil d’Apple. « La localisation et la surveillance sont une tactique d’abus qui dépasse les AirTags et ont été un problème récurrent des violences domestiques et du stalking depuis longtemps. »

Les garde-fous d’Apple « sont cruellement inadéquats, et font peu, si ce n’est rien, pour avertir promptement les individus lorsqu’ils sont traqués » note la plainte qui a été déposée ce lundi 5 décembre.

En février 2022, Apple avait pourtant affirmé prendre le problème très au sérieux et dévoilé une série de mesures : au moment de la première utilisation, un message d’avertissement doit apparaitre rappelant que le AirTag doit être utilisé pour retrouver ses biens et non exercer une surveillance. Est-ce seulement suffisant ? L’entreprise veut aussi alerter de façon plus efficace et plus rapide les personnes mises sous surveillance contre leur gré, par exemple, via un signal sonore.

À lire aussi : « Il installait la peur » : après Judith Chemla, d’autres femmes accusent le réalisateur Yohan Manca

Crédit photo : Onur Binay via Unsplash

Violences conjugales : les ressources

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez est victime de violences conjugales, ou si vous voulez tout simplement vous informer davantage sur le sujet :

Les Commentaires
1

Avatar de Morgana Talbot
7 décembre 2022 à 10h54
Morgana Talbot
Une alerte, ça me semble une bonne piste déjà vu les détournements dénoncés ! Après faudrait que ces alertes soient multiples de sorte à inclure tout le monde ou presque (sinon avec juste une alerte sonore, si t'as des problèmes d'audition, ce dispositif de sécurité est inefficace).
C'est assez fou je trouve que le commerce des NTIC ne fasse pas de nos jours l'objet de tests ciblés dans le but de limiter AVANT la commercialisation ce type de dangers. Ils sont quand même bien identifiés pour la plupart ! Pour moi c'est le signe que les mastodontes de cette industrie s'en tapent de la sécurité des usagers et usagères, quelque soit les conséquences (addictions aux écrans, surveillance par un organisme ou un particulier, failles de sécurité...) ils sont impunis ou presque. La plupart des pays laissent ces entreprises agir librement, les autorités de régulation diverses leur mangent dans la main quand elles devraient taper du poing sur la table...
1
Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

manifestation soutien iran Mahsa Amini – melbourne – Matt Hrkac
Pop culture

Baraye, l’hymne de la révolte iranienne remporte le prix de l’engagement aux Grammy Awards

Maya Boukella

07 fév 2023

solen-feyissa-UWVJaDvXW_c-unsplash
Société

Comment Google ralentit l’accès à l’IVG aux États-Unis

Elisa Covo

07 fév 2023

La couche d’ozone se referme
Ecologie

Bonne nouvelle : le trou dans la couche d’ozone a presque disparu

Elisa Covo

07 fév 2023

excision-vert
Féminisme

« Ça fait partie de la tradition » : excisées par nos mères, nous tentons de comprendre

Fenta Savane

07 fév 2023

3
jessica chastain iran
Pop culture

Pour Jessica Chastain, les médias US taisent la révolte iranienne car elle est menée par des femmes

Maya Boukella

06 fév 2023

1
Birth_of_Caesar – cesarienne medieval
Société

De la contraception aux naissances, comment les hommes ont pris le contrôle de la médecine gynécologique

Aïda Djoupa

05 fév 2023

3
Pancarte de manifestation
Société

Inscription de l’IVG dans la Constitution : réelle avancée ou mesure symbolique ?

national-cancer-institute-VJVsEnR_vNE-unsplash
Daronne

La parentalité est plus stressante et dangereuse pour les personnes racisées

Sihem Belouahmia
Société

Féminicide de Sihem Belouahmia : pourquoi les mots sont importants

Elisa Covo

03 fév 2023

10
Julien Bayou à l'Assemblée nationale
Société

La cellule d’enquête interne d’EELV annonce la clôture du dossier Julien Bayou

Elisa Covo

02 fév 2023

La société s'écrit au féminin