Live now
Live now
Masquer
gotlib-auteur-dessinateur-bd-mort
Pop culture

Gotlib, créateur de Gai-Luron et maître de l’absurde, est décédé

05 déc 2016 6
L’artiste Gotlib est décédé dimanche 4 décembre à l’âge de 82 ans. Il laisse derrière lui un héritage culturel remarquable.

Gotlib a profondément marqué des générations de lecteurs•trices et notamment créateurs•trices, par son humour absurde et incisif, et son trait rieur et vivant. Il s’est éteint dimanche 4 décembre, à l’âge de 82 ans.

Pour certain•es, il sera le papa de la Rubrique-à-brac, lancée dans la revue Pilote, dirigée par René Goscinny (le scénariste d’Astérix) avec qui ils avaient créé ensemble les Dingodossiers, ces BD pseudo-pédagogiques expliquant des faits par l’absurde à travers des situations complètement improbables.

C’est là-bas que naîtra le personnage du Professeur Burp et surtout celui de la Coccinelle, figure secondaire ayant pris un peu de place au point de prendre ses quartiers définitifs dans les bandes dessinées de Gotlib, où elle en incarnait les pensées par petites touches et remarques piquantes.

gotlib-coccinelle

En 1972, il lance également avec Claire Brétecher L’écho des savanes, puis en 1975, Fluide Glacial, revue à l’esprit décalé et bon enfant.

L’esprit de Gotlib est encore plus que jamais en train de planer au dessus de nos têtes.

Si l’artiste a cessé de dessiner au milieu des années 80, ses créations poursuivent leur chemin : ses revues, à l’image de Fluide Glacial, continuent de rencontrer de nouveaux lecteurs, et plus récemment, Gai-Luron, son célèbre chien un poil blasé, a fait un retour gagnant aux éditions Fluide Glacial (ah tiens) avec les mots de Fabcaro et sous le crayon de Pixel Vengeur.

gai-luron_nouvelles_aventures-fabcaro-pixelvengeur

Nul doute que l’esprit de Gotlib continuera d’inspirer par son impertinence et son habileté, et qu’il demeurera une influence majeure de la bande dessinée.

big-femmes-festival-angouleme-2016

Les Commentaires
6

Avatar de call_me_agathe
5 décembre 2016 à 18h41
call_me_agathe
Les rubriques à brac, même si c'est clairement pas ma génération, représentent toute mon enfance... Mon père les avaient et je ne compte pas les délires que on a autour... Il a complètement influencé mon humour, et m'a donné envie de dessiner. J'aimais beaucoup sa vision du monde. Il va me manquer.
2
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Pop culture

fumer fait tousser 4
Cinéma

Quentin Dupieux est au sommet de son art avec Fumer fait tousser

Maya Boukella

30 nov 2022

Sexo
Sponsorisé

Le calendrier de l’Avent érotique Dorcel est disponible en édition limitée

Humanoid Native
selection-meilleurs-livres
Livres

Contes inclusifs, anti-héroïnes de série, faire famille autrement : voici trois livres à ne pas manquer

Pauline Leduc

30 nov 2022

Du Japon à l'Occident, regards croisés sur le kimono
Actualité mode

Cette exposition sur les kimonos transcende les frontières et les époques

Anthony Vincent

30 nov 2022

noel-tombe-a-pic
Pop culture

On a regardé le film de Noël avec Lindsay Lohan, et évidemment que c’est génial

Manon Portanier

29 nov 2022

4
will-smith-frappe-chris-rock-oscars
Pop culture

Après la gifle, Will Smith comprendrait qu’on ne soit pas prêts à le revoir à l’écran

Maya Boukella

29 nov 2022

3
helena bonham carter
Cinéma

À la rescousse pour défendre J.K. Rowling et Johnny Depp, Helena Bonham Carter aurait pu s’abstenir

Maëlle Le Corre

29 nov 2022

5
babylon paramount
Pop culture

Babylon : après La La Land, une bande-annonce grandiose et épuisante pour le nouveau Damien Chazelle

Maya Boukella

29 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-29 à 11.06.53
Pop culture

Eva Mendes rend hommage à Irene Cara : « une pionnière latina »

Camille Lamblaut

29 nov 2022

antifa
Actu en France

Le jeu Antifa affole l’extrême droite, la Fnac le retire de la vente

Maya Boukella

28 nov 2022

4
emma corrin netflix the crown
Pop culture

Emma Corrin (The Crown) veut plus de catégories non genrées dans les remises de prix

Maëlle Le Corre

28 nov 2022

2

La pop culture s'écrit au féminin