Les ados pauvres de France prennent la parole, et c’est puissant

Gosses de France, c'est un documentaire qui fait le portrait d'adolescents français vivant sous le seuil de pauvreté. Et si tu ne l'as pas vu, il est disponible en replay !

Les ados pauvres de France prennent la parole, et c’est puissant

Mardi 8 octobre, l’émission Infrarouge sur France 2 diffusait le documentaire Gosses de France, réalisé par Andrea Rawlins-Gaston.

Un documentaire percutant et touchant qui donne la parole à quelques-uns des 3 millions d’enfants vivant sous le seuil de pauvreté en France.

Gosses de France, le documentaire sur les enfants pauvres de France

« En France, 3 millions d’enfants vivent sous le seuil de pauvreté. Un jeune sur cinq.

Grandir pauvre, c’est grandir à l’étroit dans son logement, dans son corps, dans ses mots. C’est, au plus profond, être atteint dans sa dignité.

Sofia, Benjamin, Jassim et Brocéliande ont entre 13 et 21 ans. Ils ressemblent à nos enfants ou nos petits-enfants, avec les mêmes sourires, les mêmes vannes, et les mêmes rêves.

« À la fin du mois, quand t’ouvres le frigo, y a que de la lumière ! » s’amuse Sofia. À 13 ans, dans son foyer d’ATD Quart Monde, elle semble s’accommoder de tout.

Une chose la met en colère : avoir été orientée en classe spécialisée, « alors que je suis comme les autres ! ».

Benjamin, 15 ans, constate qu’il n’est jamais invité aux anniversaires « car il faut toujours acheter des cadeaux. Les autres, c’est ce qui leur crée de l’amitié ».

Jassim, 18 ans, se rebaptise Louis pour draguer les filles quand il sort. Pas simple de venir d’une cité, « quand t’as même pas de quoi offrir un kebab à ta copine ».

Brocéliande fouillait dans les poubelles avec son père. Aujourd’hui elle est orpheline, et en veut à ses parents parce qu’« on n’avait pas de quoi acheter du dentifrice, et que je passais pour une fille sale à l’école »

C’est le pitch du documentaire Gosses de France, qui introduit ses principaux protagonistes, à qui la réalisatrice a laissé toute la place dans son film.

Vivre sous le seuil de pauvreté en France, ça signifie vivre avec moins de 2155€ par mois, pour une famille de 2 parents et 2 enfants.

Ces familles et ces ados existent ; Sofia, Benjamin, Brocéliande et Jassim, qui vivent en région parisienne ou en province en font partie.

Benjamin, 15 ans, doit d’occuper de sa mère malade, Jassim 18 ans qui vit en HLM avec sa sœur, son père et sa mère, avec pour seul revenu la pension d’invalidité de son père, Brocéliande, 21 ans, vit en foyer d’hébergement, et Sofia 13 ans, a été expulsée de son logement avec sa mère, son frère et sa grand-mère…

Gosses de France, le documentaire à voir en replay

Stigmatisés, exclus, pointés du doigt et pourtant très peu accompagnés, ils apparaissent très réalistes et réfléchis dans leur discours sur leur vie quotidienne et leur statut d’« enfant pauvre ».

Dès les premières minutes du film, ils s’adressent au président Emmanuel Macron :

« Macron, je lui proposerais gentiment de venir boire un café et qu’on discute, parce que c’est une personne qui a toujours connu la richesse. »

« J’dirais quoi à Macron ? Bah… Tu sais c’est quoi mon passé ? Si je te le dis tu vas pleurer direct. »

Réalisé sans voix off, la réalisation nous plonge dans l’intimité de ces ados et dans leur quotidien, et même les plus jeunes semblent déjà avoir beaucoup de recul sur leur situation.

Si tu as comme moi raté ce documentaire au moment de sa diffusion, tu peux le revoir en replay sur le site Internet France TV, et me dire ce que tu en as pensé !

À lire aussi : 8 ados privilégiés, des « beaux quartiers », suivis pendant 15 ans

Commentaires

Mimicollo

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!