Live now
Live now
Masquer
garcon-bete-mamoru-hosoda
Cinéma

« Le Garçon et la Bête » de Mamoru Hosoda sort en coffret prestige (+ concours !)

Le Garçon et la Bête sort enfin en DVD et Blu-Ray ! Profitez-en pour découvrir ou redécouvrir l’œuvre de Mamoru Hosada dans une édition prestige collector !

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec Kazé. Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

À l’occasion de la sortie du coffret prestige Le Garçon et la Bête le film d’animation de Mamoru Hosoda, revenons un instant sur son dernier long-métrage. Sorti en début d’année chez nous, il reprend des thèmes propres au réalisateur tels que l’apprentissage de la vie couplé à la phase de l’adolescence difficile.

Comme d’habitude, le folklore est très ancré dans les mœurs japonaises, et l’univers artistique de Hosoda n’échappe pas à la règle. Que ce soient des yokais, ces monstres de la culture nippone, ou tout simplement une belle histoire de vie où les lycéens grandissent, le créateur des studios Chizu parvient à mélanger l’émotion avec la beauté de l’image.

Concrètement, le qualifier de « nouvel Hayao Miyazaki » serait réducteur, leurs styles ne se ressemblent pas du tout ! Mais au niveau de la visibilité, certes, il est possible qu’une prochaine sortie de Mamoru Hosoda soit aussi attendue qu’une sortie Ghibli… Il faut dire que les deux grands maîtres auraient pu collaborer sur Le Château ambulant si chacun n’avait pas des opinions trop tranchées.

À lire aussi : Plongée dans l’animation japonaise avec Shunji Iwai et Yoko Kuno pour « Hana et Alice mènent l’enquête » !

garcon-bete-mamoru-hosoda8

©2015 THE BOY AND THE BEAST FILM PARTNERS

Le Garçon et la Bête, un film d’animation réussi

Dans le royaume des bêtes, le Seigneur est sur le point de se réincarner en dieu (il va s’élever comme un Ancien dans Stargate en gros), et il doit donc désigner son successeur.

Deux candidats sortent du lot : l’avisé Iozan-sanglier, père de famille admiré de tous, et l’irascible et mal léché Kumatetsu-ours qui ne fait pas du tout l’unanimité. Pour prouver sa valeur, ce dernier doit prendre un disciple à son compte, et met la main sur Ren.

Ren, c’est un gamin qui vient de fuguer de chez lui suite au décès de sa mère. Il est jeune, obstiné, et plein de rage. Sa rancœur se tourne vers la société, vers ces adultes qui l’ont abandonné, et tout n’est qu’injustice pour lui. Mais au fond, son cœur est celui d’un garçon qui se sent seul, et même s’il a trouvé une boule de poils trop chou appelée Chico (le point kawaii du film), il n’a pas vraiment d’amis.

garcon-et-bete-film

©2015 THE BOY AND THE BEAST FILM PARTNERS

S’ensuit une quête émotionnelle remplie d’aventures, où la frontière entre le bien et le mal est mince. L’histoire évolue à un rythme soutenu : le début se déroule tout en douceur pour réconforter le jeune Ren face à la tragédie qu’il a connue. Puis l’intrigue emprunte pas à pas le chemin de la maturité, pour atteindre son paroxysme dans un combat final où les effets spéciaux sont des plus beaux.

Le titre existe également en manga, prévu en deux tomes déjà sortis, et il est également paru en roman le 25 mai ! Vous pouvez d’ailleurs retrouver le roman dans le coffret prestige DVD et Blu-Ray qui est composé du film + 2h de bonus + Le livret + le roman !

Des thèmes universels

Mais c’est normal aussi d’avoir peur de l’inconnu.

Le Garçon et la Bête arrive à point nommé, comme pour marquer l’aboutissement des réflexions initiées par La Traversée du temps et Les Enfants loups : Ame et Yuki. Les enfants ont des rêves, et ils grandissent grâce à l’aide d’un mentor. Mais c’est normal aussi d’avoir peur de l’inconnu.

 

Dans Les Enfants loups, cette histoire déchirante et familiale, pleine de joie et d’incompréhension, marque bien le rejet de la différence mais aussi l’importance d’avoir des proches qui te soutiennent, quelles que soient tes décisions.

Pour grandir, l’apprentissage n’est pas à sens unique. Non, non, les adultes eux aussi doivent s’enrichir aux côtés des plus jeunes. Les responsabilités reposent sur tout le monde, et la transmission du savoir aussi.

garcon-et-bete-film2

©2015 THE BOY AND THE BEAST FILM PARTNERS

C’est pour ça que le spectateur se sent concerné par tous les films du réalisateur. Les thèmes abordés sont universels et pas seulement japonais par exemple. Il s’agit de prendre conscience de son environnement, pour les petits comme pour les grands.

Une animation mélangeant modernité et tradition

 

Ce n’est pas si simple de mêler vie actuelle et univers fantastique japonais. Mais Mamoru Hosoda réussit cet exercice haut la main. Autant dans Summer Wars que dans Le Garçon et la Bête, la place de l’humanité est remise en question, que ce soit face à l’environnement numérique ou face à la communauté des bêtes. C’est pourquoi l’équilibre du monde tel qu’on le connaît est mis à mal, car c’est quand on risque de perdre quelque chose de précieux qu’on comprend à quel point on doit s’y accrocher.

Visuellement, quand la campagne traditionnelle se trouve aux côtés du Times Square de Tokyo, le symbolisme même de la séparation au sein de la société japonaise s’accentue. C’est l’une des plus grandes difficultés de l’époque pour eux que de s’intégrer au monde moderne tout en respectant les traditions héréditaires.

garcon-et-bete-film3

©2015 THE BOY AND THE BEAST FILM PARTNERS

Personnellement, son style me correspond plus que celui de Miyazaki dont j’admire la manière de raconter les histoires, mais qui a gardé cet aspect vintage dans le graphisme.

Si tu veux te plonger dans l’œuvre de Mamoru Hosoda, tu peux découvrir la collection 

(La Traversée du temps, Summer Wars, Les Enfants loups, Le Garçon et la Bête) réunie dans ce coffret qui sort le 27 mai, mais surtout (re)découvrir le Jutengai en compagnie de Ren et Kumetatsu !

 

Et pour te permettre de t’immerger dans l’univers Le Garçon et la Bête, les éditions Kazé et madmoiZelle te proposent de gagner cinq packs collector en DVD (contenant le film, 2h de bonus + livret + roman) ! Pour tenter ta chance, il te suffit de remplir le formulaire ci-dessous (et hop, un petit indice pour t’aider).

LE_GARCON_ET_LA_BETE_COLLECTOR_3D-eclate-DVD

©2015 THE BOY AND THE BEAST FILM PARTNERS

[gravityform id= »199″ title= »true » description= »true »]

— Fin du concours & tirage au sort le 2 juin à 18h.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

8
Avatar de Aki
4 juin 2016 à 20h06
Aki
@Aki Kumatetsu, pas Kumetatsu ou Kumametsu
J'y arriverais bien à un moment, hein !
0
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Xavier Dolan // Source : Shayne Laverdiere
Cinéma

Président d’Un Certain Regard à Cannes, Xavier Dolan veut se dédier à la « quête de vérité des films »

Judith Godrèche // Source : capture d'écran
Culture

#MeToo cinéma : pour Vincent Lindon, les violences sexuelles ne doivent « plus être la seule préoccupation des femmes »

Dune 2 // Source : Warner Bros
Culture

Bonne nouvelle, Dune 2 est tout ce que vous attendez de lui (critique sans spoilers)

Source : Wikimedia Commons
Société

#MeTooGarçons : André Techiné accusé d’agression sexuelle par l’acteur Francis Renaud

Universal Studios 1
Cinéma

MeToo : She Said, le film sur l’enquête qui a révélé l’affaire Weinstein, est sur Netflix

1
Mati Diop Berlinale // Source : capture d'écran
Culture

La cinéaste afroféministe Mati Diop gagne l’Ours d’Or à Berlin, et c’est la meilleure nouvelle

Judith Godrèche // Source : capture d'écran
Culture

Judith Godrèche aux César : lutter contre les VSS, « ce n’est rien comparé à deux mains dégueulasses sur mes seins de 15 ans »

Source : Capture vidéo
Cinéma

César 2024 : triomphe d’Anatomie d’une Chute, Adèle Exarchopoulos meilleur second rôle… voici le palmarès complet

Copie de [Image de une] Horizontale – 2023-12-22T201104.020
Cinéma

Les 12 meilleurs films à voir sur Netflix

1
Bye Bye Tibériade  // Source : JHR
Culture

Bye Bye Tibériade : quand filmer des femmes réhumanise la Palestine, par Lina Soualem

La pop culture s'écrit au féminin