Live now
Live now
Masquer
francois-hollande-openclassrooms-moocs-gratuits-chomeurs
Actu en France

François Hollande offre des cours en ligne d’OpenClassrooms à tous les demandeurs d’emploi

Le Président de la République a annoncé vouloir donner gratuitement accès aux cours en lignes d’OpenClassrooms à tous les demandeurs d’emploi. L’accès aux MOOCs devrait être illimité pour les chômeurs dès septembre 2015 !

Lors d’un déplacement à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (l’EPFL), François Hollande s’est attardé sur la nécessité de favoriser l’accès à la formation, et notamment le formidable outil que constituent les MOOCs, les cours en ligne.

OpenClassrooms (que vous connaissez peut-être sous son ancien nom, Le site du zéro), co-fondé par Pierre Dubuc, propose un large catalogue de cours accessibles via Internet. Le Président a insisté sur le rayonnement culturel que ce site apporte à la francophonie, mais il a surtout vanté l’utilité de ces ressources accessibles à celles et ceux qui en ont particulièrement besoin : les demandeurs d’emploi en reconversion, et/ou en recherche de formation.

Hollande annonce un accès illlimité à OpenClassrooms pour tous les demandeurs d'emploi

« Une idée m’est venue : c’est que cette opportunité soit accessible aussi à ceux qui en ont le plus besoin. Et qui en a le plus besoin ? Ceux qui sont en recherche d’emploi. En France, nous avons non seulement trop de chômeurs, mais nous avons aussi trop d’offres d’emploi d’entreprises qui ne trouvent pas de réponse faute de qualification et de formation.

À compter du mois de septembre, tous les demandeurs d’emploi en France auront un accès gratuit, illimité à tous les services numériques d’OpenClassrooms. »

Bonne nouvelle pour les demandeurs d’emploi qui ont déjà des idées et des envies de reconversion, et qui n’ont « plus qu’à » se former pour pouvoir s’insérer dans le secteur d’activité qui les intéresse, et dans lequel ils sont susceptibles de trouver un emploi !

Naturellement, il ne s’agit pas non plus d’une baguette magique qui résoudra un autre problème qui concerne particulièrement les jeunes diplômés demandeurs d’emploi : la difficulté d’être recruté lorsque l’on a peu ou pas d’expérience, quand bien même on a les diplômes et certifications nécessaires…

Que penses-tu de cette nouvelle mesure ? As-tu déjà suivi un MOOC ? Envisages-tu de reprendre des études ou une formation par ce biais pour changer de voie ? Viens nous en parler dans les commentaires !

Les Commentaires
5

Avatar de Primula
18 avril 2015 à 19h30
Primula
Comme tu l'as dit @Naurore , ce sont des savoirs et non des compétences donc si j'étais employeur(e), je craindrais que ces connaissances se soient envolées... Je me trompe peut-être, j'ai jamais fait de MOOC, mais j'ai l'impression que l'apprentissage se fait en lisant/écoutant et en retenant puis en régurgitant ces connaissances.. du cours magistral en somme... et les sciences de l'éduc ont toujours montré que c'était le moyen le moins efficace d'apprendre.
0
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Actu en France

Actu en France
frederique vidal universites assemble nationale

Les universités en danger ? Vidal se veut rassurante après les annonces crispantes de Macron

Maëlle Le Corre

21 jan 2022

6
Actu en France
clementine autain lfi endometriose

L’endométriose bientôt inscrite dans la liste des affections longue durée ?

Féminisme
pref de police

La préfecture de police a enterré un rapport sur… l’accueil des victimes de violences dans les commissariats

Maëlle Le Corre

12 jan 2022

Actu en France
nguy-n-hi-p-unsplash-don-du-sang

Victoire ! Les restrictions au don du sang pour les hommes gays vont enfin être levées

Maëlle Le Corre

11 jan 2022

3
Actu en France
Fille triste

En 2021, les gestes suicidaires ont bondi chez les jeunes filles

Eva Levy

11 jan 2022

2
Actu en France
Magou Doucouré

« Arrêtez de faire les aveugles » : la footballeuse Magou Doucouré dénonce le racisme après avoir reçu des insultes

Mélanie Wanga

11 jan 2022

Culture Web
influenceuse

Surprise ? En 2022, beaucoup d’influenceuses ne signalent (toujours) pas leurs partenariats

Mélanie Wanga

07 jan 2022

5
Parentalité
ass-mat2

Les assistantes maternelles peuvent maintenant garder jusqu’à 6 enfants et ce n’est pas une bonne nouvelle

Camille Abbey

04 jan 2022

12

La société s'écrit au féminin