C’est quoi l’épilation à la lumière pulsée ?


L'épilation à la lumière pulsée fait parler d'elle depuis quelques années en tant que moyen d'épilation définitif, efficace et bien moins coûteux que les séances d'épilation au laser.

epilation à la lumiere pulsée

Cire, sugaring, pince, rasoir, laser, crème dépilatoire, épilateur électrique…Tu crois avoir essayé tous les moyens pour retirer ou couper les poils de ton corps mais tu n’as pas essayé l’épilation à la lumière pulsée.

Mais au fait, c’est quoi ?

Pour en avoir le cœur net j’ai posé mes questions à Ben Wilson, expert scientifique chez Procter & Gamble pour Braun et Gillette Venus. Et il explique bien !

Le fonctionnement de l’épilation à la lumière pulsée

Comme son nom l’indique ce mode d’épilation fonctionne grâce à une lumière absorbée par ton poil sous la surface de la peau et qui le chauffe jusqu’à 70°C.

N’aie pas peur : ça n’attaque pas la peau mais va dézinguer la mélanine du poil jusque dans le follicule pileux.

Ainsi au fur et à mesure, les poils repoussent plus lentement et plus fins, jusqu’à un arrêt complet de la pousse. Ce dispositif s’apparente à l’épilation au laser mais en utilisant plusieurs longueurs d’ondes.

Le fonctionnement même de la lumière pulsée fait qu’elle requière un certain contraste entre la couleur de ta peau et la couleur de tes poils.

Elle ne fonctionne donc pas sur les peaux noires et les poils très clairs ou blancs.

De même, cette procédure présente des risques pour les personnes suivantes :

  • Femme enceinte ou qui allaite
  • Les diabétiques, épileptiques ou cardiaques.
  • Les personnes qui sont sous traitements anticoagulants, antibiotiques ou médicaments photo-sensibilisants.
  • Les personnes qui ont une maladie du sang.

L’épilation à la lumière pulsée en institut

L’épilation à la lumière pulsée n’est pas une procédure de chirurgie et se pratique donc dans les instituts de beauté ou chez soi.

Il faut se raser 2 ou 3 jours avant la première séance et ne pas faire de séance 2 à 3 semaines avant de s’exposer au soleil.

De même si tu as la peau bronzée naturellement ou artificiellement, tu risques de la décolorer.

En institut, il faut un certain nombre de séances déterminées selon ta pilosité et espacées de 6 semaines au début puis 2 ou 3 mois ensuite, puis 6 mois et enfin 12 mois.

Arrivée en institut, le technicien ou la technicienne va t’affubler de lunettes anti-rayonnement et éventuellement appliquer une crème anesthésiante sur les zones les plus sensibles.

Ensuite le technicien ou la technicienne diffuse la lumière flash sur les zones à traiter pendant 5 à 15 minutes. Tu ressentiras quelques picotements et une sensation de chaleur.

Attention, les zones sensibles peuvent picoter un peu plus, d’où la crème anesthésiante.

À noter que l’usage des appareils à lumière pulsée domestiques ne requière pas de lunettes car le rayonnement est moindre.

Enfin, selon le site epil.fr, le prix dépend de la zone et peut aller de 25€/séance pour la petite moustache à 150€/séance pour un bras.

Il faudra aussi compter de 4 à 8 séances.

Ouais…c’est un budget.

L’épilation à la lumière pulsée à la maison

Les appareils à lumière pulsée sur le marché sont de plus en plus nombreux et efficaces.

Les marques Philips, Silk’n ou encore Braun ont par exemple une véritable expertise sur le sujet.

Le Silk-Expert Pro 5 de Braun a pour particularité de contenir un capteur qui détermine si le contraste entre la mélanine de la peau et celle du poil est suffisant.

Si ce n’est pas le cas, il ne se lance pas, évitant ainsi les risques de brûlures ! Ben ouais, 70°C quand-même !

Pour mieux comprendre comment ça se passe, je te laisse regarder cette vidéo de Somouah qui relate son expérience avec ce type d’appareils.

Et voici quelques suggestions si le cœur t’en dit, cependant j’ai bien conscience que ces appareils restent chers.

appareils épilation à la lumière pulsée

Épilateur lumière pulsée, Beurer IPL 7000, 98,80€

Épilateur lumière pulsée, Beurer Pureskin Pro 5500, 139€

Épilateur lumière pulsée, Braun Silk Expert BD500, 164€

Maintenant que tu connais un peu mieux ce mode d’épilation, est-ce que tu as des questions ? Est-ce que tu connaissais déjà l’épilation à la lumière pulsée ?

À lire aussi : Le rasage, l’épilation, les idées reçues… et vous — L’enquête illustrée !

Commentaires

Sillysally

J'en ai un aussi mais je l'utilise jamais c'est long et j'ai la flemme. Surtout ça prends un peu de temps avant d'avoir des résultats intéressants alors c'est démotivant.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!