Live now
Live now
Masquer
eagles-death-metal-interview-vice-attentats-13-novembre
Actualités France

Eagles of Death Metal revient sur les attentats du 13 novembre dans une interview pour Vice

Le groupe Eagles of Death Metal, qui jouait au Bataclan quand le cauchemar a commencé, revient sur la nuit des attentats du 13 novembre.

Tu le sais déjà probablement : c’était le groupe Eagles of Death Metal qui était sur la scène du Bataclan lors des attentats du 13 novembre. Ses membres (hormis Josh Homme, co-fondateur, qui n’était pas présent pour cette date) ont vécu l’horreur, même s’ils ont pu se mettre en sûreté le plus rapidement possible.

À lire aussi : Les attentats du 13 novembre, quand le quotidien vole en éclats

Les Eagles of Death Metal se sont confiés à Vice dans une interview de 26 minutes.

Ils reviennent sur cette nuit d’horreur qui les a probablement marqués à jamais, sur la peur, sur la culpabilité, sur la fuite pour survivre… Ils racontent aussi l’héroïsme ordinaire des gens qui ont ouvert leur porte, qui ont aidé comme ils pouvaient, parlent de leurs fans décédés, des gens qui ont perdu la vie dans la salle, de l’avenir du groupe, et du fait qu’ils veulent être les premiers à remonter sur scène quand le Bataclan rouvrira. 

Une interview qui prend au ventre et à la gorge tant elle est chargée en émotions, sous-titrée en français si besoin.

Trigger warning : à 1mn15, on peut voir une vidéo des Eagles of Death Metal sur scène au moment où les terroristes entrent dans la salle et commencent à tirer. On entend à la fin de cette très courte vidéo des coups de feu, ce qui peut choquer. Assurez-vous de passer de 1mn14 à 1mn20 si c’est vous ne souhaitez pas les entendre.

attentats-banner


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

15
Avatar de Opalescente
29 novembre 2015 à 13h11
Opalescente
Wow. On leur reprochait justement de ne pas s'être exprimés sur le sujet, mais quand on voit un Jesse complètement dévasté je comprends. C'est très émouvant, merci pour cet article.
0
Voir les 15 commentaires

Plus de contenus Actualités France

Un visuel de l'étude menée par Dove & Linkedin sur les discriminations capillaires, en faveur de l'adoption du CROWN Act aux États-Unis.jpg // Source : Dove x LinkedIn
Actualités France

Les discriminations capillaires seront-elles bientôt interdites en France ?

1
Source : Capture d'écran Youtube
Actualités France

L’artiste Olivia Ruiz révèle avoir été victime de soumission chimique

1
Léonore Moncond’huy // Source : France 3 Régions
Actualités France

Vers une loi en faveur d’une indemnisation du congé maternité pour les élues ?

Source : Capture d'écran
Actualités France

Après avoir placé l’avortement en première cause de mortalité dans le monde, CNews présente ses excuses

6
Un enfant victime de harcèlement scolaire, qui pleure assis par terre dans ses genoux // Source : Pexels / Mikhail Nilov
Actualités France

Harcèlement scolaire d’Évaëlle : un procès requis après le suicide de la collégienne

5
Jonathan Daval dans une série documentaire de BFM TV // Source : Capture d'écran YouTube
Société

Condamné pour meurtre, Jonathann Daval porte plainte en diffamation contre son ex-belle famille

4
Pancarte de manifestation "pas ton corps, pas tes choix"
Actualités France

IVG : le Sénat « pas défavorable » à son inscription dans la Constitution

1
La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants » // Source : Capture d'écran twitter
Actualités France

La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants »

Une vendeuse en train de vendre un haut blanc en dentelle à une cliente dans une boutique de vêtements // Source : filadendron de Getty Images Signature
Actualité mode

« Les vendeuses dans l’habillement sont déshumanisées » : interview d’une syndicaliste sur l’effondrement de la mode milieu de gamme

3
Rokhaya Diallo  // Source : Capture écran YouTube
Société

Le « harcèlement » subit par Rokhaya Diallo depuis des années inquiète l’ONU

4

La société s'écrit au féminin