Live now
Live now
Masquer
drague-harcelement-cam-clash
Actualités

Drague ou harcèlement ? Cam Clash pose la question

Comment différencier drague et harcèlement ? Peut-on séduire dans un lieu public ? Cam Clash pose la question avec deux hommes et deux femmes qui prennent le tram…

Sur madmoiZelle, la première fois qu’on a parlé du harcèlement de rue, c’était en 2012. Le terme lui-même n’était presque jamais utilisé.

Aujourd’hui, il est entré dans le langage courant.

À l’époque, les opinions étaient super divisées. Le concept étonnait, dérangeait. Beaucoup nous répétaient qu’on mentait, qu’on inventait, qu’on prenait mal des compliments…

Croire qu’autant de femmes sont régulièrement interrompues, emmerdées, insultées, agressées, collées, frottées, au point de ne pas se sentir en sécurité dans l’espace public, c’était compliqué pour énormément de gens.

À lire aussi : Je suis une ninja au quotidien (à cause du harcèlement de rue)

On a fait du chemin. C’est globalement admis que le harcèlement de rue est un réel problème (même si d’aucuns pensent encore qu’il n’est le fait que d’un type d’hommes, alors que les cols blancs peuvent être aussi relous qu’un mec en jogging).

Parfois, des voix s’élèvent pour déplorer le fait que voilà, on ne peut plus draguer, on ne peut plus séduire, parler à une femme sans qu’elle pense qu’on l’agresse. ON NE PEUT PLUS RIEN DIRE.

big-harcelement-de-rue-drague

Alors, drague ou harcèlement ? Cam Clash se penche sur la question.

Cam Clash sur la drague et le harcèlement

Cam Clash, c’est cette émission basée sur les caméras cachées qui fait jouer une scène à des comédiens et comédiennes pour voir comment réagissent les gens lambda.

Le programme avait déjà abordé le harcèlement sexuel, la discrimination à l’embauche, le droit à l’avortement, le manspreading… et aujourd’hui un nouveau thème de société : Drague ou harcèlement ?

Deux jeunes hommes abordent deux jeunes femmes pour leur dire qu’ils les trouvent mignonnes. Celles-ci déclinent leur avance, parfois de façon agressive, parfois poliment.

Les mecs s’éloignent mais râlent un peu, pour faire réagir les gens. Les filles prennent certaines personnes à parti.

À lire aussi : D’où vient cette vidéo dans laquelle une femme envoie bouler les harceleurs de rue à New York ?

Les réactions au Cam Clash sur la drague et le harcèlement

La plupart des gens gardés au montage ne cautionnent pas l’agressivité, et arguent que les garçons n’ont rien fait de méchant ou d’insultant. On peut dire non, mais poliment, en gros.

Les femmes plus âgées semblent trouver l’intérêt des hommes flatteurs, et regrettent que les jeunes femmes partent au quart de tour. Un homme évoque une « fracture sociale »…

À lire aussi : J’ai été harcelée dans la rue, et les témoins n’ont rien fait

Certains et certaines, néanmoins, soutiennent les deux jeunes filles et arguent que même si les mecs ne sont pas agressifs, ils pourraient les laisser tranquille.

Drague, harcèlement, une frontière floue ?

Je peux comprendre qu’on ait parfois du mal à différencier drague de harcèlement. On ne sait pas forcément si la personne a déjà été abordée douze fois dans la journée, par exemple…

À mon sens, ce n’est pas un bon plan de draguer une femme dans un moyen de transport. Elle ne peut pas vraiment circuler comme elle le souhaite, s’éloigner. Et comme les dragueurs éconduits deviennent parfois violents, ça peut faire peur.

À lire aussi : France, 2017 : des femmes refusent les avances d’un homme, il leur tire dessus

Le respect doit rester le maître-mot, y compris en cas de refus. Pas besoin de râler si la personne ne réagit pas favorablement à vos avances : c’est son droit !

Et puis en cas de doute, Charlie est là pour vous.


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

7
Avatar de alezzia
13 janvier 2018 à 14h01
alezzia
Cette caméra cachée fait un peu écho avec la chronique pour le "droit d'importuner", et c'est un peu sensible vu que tout le monde (hommes comme femmes) ne met pas la limite entre drague (lourde) et harcèlement au même endroit.

Je trouve pour ma part problématique le fait qu'on considère que les femmes doivent être constamment à la disposition du désir masculin. C'est une manière de faire comprendre aux femmes qu'elles se doivent de se soumettre à une certaine validation masculine, et donc de se soumettre au patriarcat.

Voici deux cas où une femme se fait importuner par un homme dans deux contexte différents et où la femme répond et remet à sa place l'homme qui l'a dérangé, c'est une bonne chose et je trouve qu'on devrait plus souvent dénoncer ce principe comme quoi les femmes doivent tout le temps et à tout prix être disponibles pour les hommes
https://uneboueedansloceandevosprej...05/14/les-dragueurs-de-facebook-par-lexemple/
www.facebook.com/lesmoutonsrebelles/videos/1112737645496418[
3
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Actualités

Morgan Noam décrypte pour Madmoizelle la proposition de loi transphobe qu'examine le Sénat le 28 mai 2024 // Source : Madmoizelle
Société

C’est quoi la proposition de loi transphobe sur les enfants en France ?

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Phillip Pessar / Flickr
Actualités mondiales

Aux États-Unis, un ado meurt après le « One Chip Challenge », énième défi dangereux

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5
Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

7
delia-giandeini-unsplash lgbtqi lives matter
Actualités mondiales

En Argentine, trois femmes brûlées vives parce que lesbiennes

1
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée se dote enfin d’une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

Un couple d'homme en train de s'occuper de leur bébé né par Gestation pour Autrui // Source : alvarostock
Daronne

Timothée a fait le choix d’une GPA éthique : « si le consentement est éclairé, les femmes ne sont pas exploitées »

bulletin-salaire // Source : URL
Actualités France

Les fiches de paie vont bientôt être simplifiées, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle

10
Hanny Naibaho festival
Actualités France

Ce festival mythique pourrait bien diparaître (et on est trop triste)

Sora Shimazaki / Pexels
Actualités

Un pédocriminel interdit d’IA pour les 5 prochaines années par la justice britannique, une première

5

La société s'écrit au féminin