Live now
Live now
Masquer
drague-harcelement-cam-clash
Actualités

Drague ou harcèlement ? Cam Clash pose la question

08 déc 2017 7
Comment différencier drague et harcèlement ? Peut-on séduire dans un lieu public ? Cam Clash pose la question avec deux hommes et deux femmes qui prennent le tram…

Sur madmoiZelle, la première fois qu’on a parlé du harcèlement de rue, c’était en 2012. Le terme lui-même n’était presque jamais utilisé.

Aujourd’hui, il est entré dans le langage courant.

À l’époque, les opinions étaient super divisées. Le concept étonnait, dérangeait. Beaucoup nous répétaient qu’on mentait, qu’on inventait, qu’on prenait mal des compliments…

Croire qu’autant de femmes sont régulièrement interrompues, emmerdées, insultées, agressées, collées, frottées, au point de ne pas se sentir en sécurité dans l’espace public, c’était compliqué pour énormément de gens.

À lire aussi : Je suis une ninja au quotidien (à cause du harcèlement de rue)

On a fait du chemin. C’est globalement admis que le harcèlement de rue est un réel problème (même si d’aucuns pensent encore qu’il n’est le fait que d’un type d’hommes, alors que les cols blancs peuvent être aussi relous qu’un mec en jogging).

Parfois, des voix s’élèvent pour déplorer le fait que voilà, on ne peut plus draguer, on ne peut plus séduire, parler à une femme sans qu’elle pense qu’on l’agresse. ON NE PEUT PLUS RIEN DIRE.

big-harcelement-de-rue-drague

Alors, drague ou harcèlement ? Cam Clash se penche sur la question.

Cam Clash sur la drague et le harcèlement

Cam Clash, c’est cette émission basée sur les caméras cachées qui fait jouer une scène à des comédiens et comédiennes pour voir comment réagissent les gens lambda.

Le programme avait déjà abordé le harcèlement sexuel, la discrimination à l’embauche, le droit à l’avortement, le manspreading… et aujourd’hui un nouveau thème de société : Drague ou harcèlement ?

Drague ou harcèlement ? - Cam Clash

Deux jeunes hommes abordent deux jeunes femmes pour leur dire qu’ils les trouvent mignonnes. Celles-ci déclinent leur avance, parfois de façon agressive, parfois poliment.

Les mecs s’éloignent mais râlent un peu, pour faire réagir les gens. Les filles prennent certaines personnes à parti.

À lire aussi : D’où vient cette vidéo dans laquelle une femme envoie bouler les harceleurs de rue à New York ?

Les réactions au Cam Clash sur la drague et le harcèlement

La plupart des gens gardés au montage ne cautionnent pas l’agressivité, et arguent que les garçons n’ont rien fait de méchant ou d’insultant. On peut dire non, mais poliment, en gros.

Les femmes plus âgées semblent trouver l’intérêt des hommes flatteurs, et regrettent que les jeunes femmes partent au quart de tour. Un homme évoque une « fracture sociale »…

À lire aussi : J’ai été harcelée dans la rue, et les témoins n’ont rien fait

Certains et certaines, néanmoins, soutiennent les deux jeunes filles et arguent que même si les mecs ne sont pas agressifs, ils pourraient les laisser tranquille.

Drague, harcèlement, une frontière floue ?

Je peux comprendre qu’on ait parfois du mal à différencier drague de harcèlement. On ne sait pas forcément si la personne a déjà été abordée douze fois dans la journée, par exemple…

À mon sens, ce n’est pas un bon plan de draguer une femme dans un moyen de transport. Elle ne peut pas vraiment circuler comme elle le souhaite, s’éloigner. Et comme les dragueurs éconduits deviennent parfois violents, ça peut faire peur.

À lire aussi : France, 2017 : des femmes refusent les avances d’un homme, il leur tire dessus

Le respect doit rester le maître-mot, y compris en cas de refus. Pas besoin de râler si la personne ne réagit pas favorablement à vos avances : c’est son droit !

Et puis en cas de doute, Charlie est là pour vous.

COMMENT NE PAS HARCELER DANS LA STREET? - PETITIPS #5

Les Commentaires
7

Avatar de alezzia
13 janvier 2018 à 13h01
alezzia
Cette caméra cachée fait un peu écho avec la chronique pour le "droit d'importuner", et c'est un peu sensible vu que tout le monde (hommes comme femmes) ne met pas la limite entre drague (lourde) et harcèlement au même endroit.

Je trouve pour ma part problématique le fait qu'on considère que les femmes doivent être constamment à la disposition du désir masculin. C'est une manière de faire comprendre aux femmes qu'elles se doivent de se soumettre à une certaine validation masculine, et donc de se soumettre au patriarcat.

Voici deux cas où une femme se fait importuner par un homme dans deux contexte différents et où la femme répond et remet à sa place l'homme qui l'a dérangé, c'est une bonne chose et je trouve qu'on devrait plus souvent dénoncer ce principe comme quoi les femmes doivent tout le temps et à tout prix être disponibles pour les hommes
https://uneboueedansloceandevosprej...05/14/les-dragueurs-de-facebook-par-lexemple/
www.facebook.com/lesmoutonsrebelles/videos/1112737645496418[
3
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Actualités

Buckingham Palace désavoue l’une de ses membres honoraires accusée de propos racistes © Rabbit75_Cav via Canva
Actu mondiale

Buckingham Palace désavoue l’une de ses membres honoraires accusée de propos racistes

Camille Lamblaut

01 déc 2022

11
Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Humanoid Native
Polanski mars distribution
Actu mondiale

Roman Polanski : la date de son jugement pour diffamation a été annoncée 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

mariage-gay-eglise-ecosse
Actu mondiale

Aux États-Unis, le Congrès légifère pour protéger le mariage pour tous 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

consequence-ivg-avortement-etude
Actu en France

Le 29 Novembre 1974, l’Assemblée nationale adoptait le droit à l’IVG

Camille Lamblaut

29 nov 2022

antifa
Actu en France

Le jeu Antifa affole l’extrême droite, la Fnac le retire de la vente

Maya Boukella

28 nov 2022

6
musée londres
Actu mondiale

À Londres, une expo coloniale, raciste et sexiste ferme (enfin) ses portes

Maya Boukella

28 nov 2022

jon-tyson-WeK_Wc2b0Aw-unsplash
Actu mondiale

Grâce à une nouvelle loi, E. Jean Carroll relance sa plainte pour viol contre Donald Trump

Camille Lamblaut

25 nov 2022

amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

6
luis-melendez-Pd4lRfKo16U-unsplash
Santé

Au Royaume-Uni, les infirmières annoncent une grève historique

Camille Lamblaut

25 nov 2022

nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Société

Violences psychologiques : de quoi parle-t-on vraiment ?

La société s'écrit au féminin