Coupe du Monde féminine ou film de charme ? TF1 hésite

Commenter un match de la Coupe du Monde féminine de foot comme on commenterait un porno à papa des années 80, c'est le défi brillamment relevé par un type de chez TF1.

Coupe du Monde féminine ou film de charme ? TF1 hésite

Depuis que la Coupe du Monde de foot féminine s’est ouverte le 7 juin dernier, une autre compétition se déroule en étroite parallèle de l’évènement.

Oui, tu l’as deviné, il s’agit bien du championnat international de la misogynie !

Le commentaire hallucinant du JT de TF1

Moi-même qui ne suis pas très foot, je n’ai pu échapper aux perles de ce grand tournoi sexiste, dans lesquels les participants rivalisent de stupidité.

J’ai ainsi pu entendre à la volée, au comptoir d’un bar :

« Pourquoi elles jouent pas en talons ? »

Ou encore :

« Normal qu’elles soient moins payées, moins de gens regardent le foot féminin. »

Du génie ! Mais l’étau se resserre autour des compétiteurs avec cette intervention de Michel Izard, journaliste pour le JT de TF1, en roue libre totale sur une séquence émotion. 

Attention, cette séquence ne date pas des années 50, mais bien de HIER.

Voilà, voilà.

Du ralenti sensuel, des allusions sexuelles, des références au TRICOT, une joueuse appelée par son prénom… Bref, une ambiance à mi-chemin entre le Manuel de la Bonne Épouse et le film érotique du dimanche soir.

Mais que s’est-il passé dans la tête de Michel pour qu’il confonde compétition sportive et porno ??

Confondre femmes et sexe, une erreur classique

Évidemment, ce qui a induit ce bon Michel en erreur est la présence de femmes sur le terrain.

Je vous rappelle donc que ce n’est pas parce qu’il y a des individus féminins à l’écran qu’il s’agit forcément d’un film de boules.

Michel dans une maternité. 

Je sais, c’est déroutant.

Est-ce que dans son quotidien Michel glisse des billets dans le tablier de sa boulangère, pensant avoir à faire à une strip-teaseuse ? Est-ce qu’il se touche le zizi devant les Reines du Shopping ?

Who knows ? 

Une chose est sûre pour ce qui est de cette séquence : il a oublié de parler de foot.

Si Michelle commentait les matchs masculins

Que se passerait-il si une femme hétéro sexualisait les joueurs au lieu d’analyser leurs performances ?

Ce bon con d’Alix Martineau l’a imaginé pour vous et j’ai narré sa prose. C’est cadeau.

À lire aussi : J’ai 13 ans, et le sexisme en cours de sport m’épuise, à l’aide

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Ada Lovelace

Je vais me faire l'avocate du diable (j'aime bien désolée) mais ce gars fait souvent des reportages avec ce ton décalé. Et il en avait fait un sur le même ton chez les hommes en utilisant la métaphore du tricot, il s'est d'ailleurs posé la question de l'utiliser ou pas mais a choisi de le faire justement parce qu'il l'avait fait chez les hommes. Après j'ai vu une vidéo où il admettait s'être d'être admirablement planté sur le sujet et ça sentait pas du tout l'excuse forcée mais vraiment l'aveu d'échec. Ça ne retire rien au côté sexiste du reportage hein mais juste le gars m'a pas paru comme Jo le beauf #onpeutplusriendire, au contraire.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!