Pourquoi utiliser une cup menstruelle sans tige ?

La cup, tu commences à connaître... Mais la marque française Lunéale innove avec un modèle sans tige. Alors Jamy, comment ça marche ?

Pourquoi utiliser une cup menstruelle sans tige ?

En partenariat avec Luneale (notre Manifeste)

Depuis le temps que madmoiZelle te parle de la cup menstruelle, tu dois commencer à connaître le sujet

Nombreuses sont les femmes qui ont dit adieu aux tampons, serviettes et autres techniques du style flux instinctif pour ne porter que ce petit accessoire de silicone qui récolte le sang des règles.

Ça a même été pour certaines une vraie révolution : 9 femmes sur 10 qui ont testé la cup ont continué à l’utiliser et l’ont même recommandée autour d’elles !

Mais si tu fais partie de celles qui n’ont pas été convaincues par l’objet, Luneale a peut-être trouvé une alternative pour toi !

Une cup menstruelle sans tige par Luneale

Certaines utilisatrices de la cup sont gênées par la tige (destinée à guider les doigts, notamment au moment du retrait), qui peut se révéler inconfortable.

Bonne nouvelle, il est possible de s’en passer ! Et voici comment…

En se basant sur les retours des utilisatrices, la marque française Luneale a fait le pari de réinventer la cup pour proposer la toute première coupe menstruelle sans tige.

Mais alors, comment qu’on l’attrape me direz-vous ?

Je vous rassure, cette cup en silicone médical de première qualité et fabriquée en France n’est pas réservée aux passionnées de spéléologie.

Elle a été conçue pour être retirée facilement grâce au MoonPad® : des bords biseautés et striés qui permettent de la saisir avec aisance.

Le fond de la cup Luneale, vu du ciel

Comment retirer une cup sans tige ?

Il faut savoir que la classique tige n’est pas indispensable en elle-même.

Avis à celles qui l’auraient pris comme dans le Petit Chaperon Rouge en mode « Tire la chevillette » : on n’est pas censées tirer sur la tige pour extraire la cup !

Elle ne sert en effet à rien de plus que guider tes doigts jusqu’à la base de la cup pour la pincer et annuler l’effet ventouse, ce que permet également le MoonPad®. CQFD !

Ce design novateur a été élaboré en collaboration avec des sages-femmes et un ergonome, en partant du principe qu’il permet une insertion et un retrait beaucoup plus instinctif et surtout un confort maximal, donc une grande liberté de mouvement.

De plus, le MoonPad® limite l’effet ventouse, pour apporter plus de sécurité aux porteuses de DIUÇa fait toujours plaisir !

Contrairement à la plupart des marques qui utilise du silicone durci au peroxyde, Luneale a choisi le silicone durci au platine qui présente une meilleure stabilité dans le temps.

En pratique, cela veut dire que la cup est plus résistante et ne se déformera pas à cause de la chaleur causée par la stérilisation.

Luneale fait des cups, mais pas seulement

Innovante en matière de santé et de sécurité, la marque se veut aussi engagée au niveau écologique, en apportant une alternative premium (et pas beaucoup plus chère) aux cups classiques et aux protections périodiques jetables.

Elle soutient également l’association Règles Élémentaires, qui fournit des protections périodiques aux femmes en situation précaire et une partie de son conditionnement est réalisé dans un atelier employant des personnes en situation de handicap.

Enfin, Luneale travaille avec des professionnels de santé sur des problématiques de santé féminine, comme l’endométriose, pour faire bouger les choses.

La marque développe d’autres produits autour des règles, et compte déjà une « mousse culottée » pour l’hygiène intime et le nettoyage de la cup.

Pour en savoir plus sur les produits de Luneale, rendez-vous sur leur site !

Alors, convaincue par ce design sans tige ? 

À lire aussi : Quelle est la durée de vie d’une cup (et comment la garder longtemps) ?

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Margottine

Je suis assez dubitative quant à leur remarque sur le fait que la cup se choisit pas en fonction du corps ou des accouchements. Après mon accouchement, impossible de réutiliser ma cup, j'avais de fuites, tout le temps, elle glissait à l'entrée du vagin et me gênait, alors qu'avant, quasi rien à signaler. Bon j'ai essayé un modèle plus grand et ça s'est amélioré en terme de " tenue", mais bon, j'avais des fuites tout le temps quand même, plus parce que j'avais du mal à l'installer, elle se replie sur elle même, quand je passe le doigt pour faire le tour je vois bien que ça n'est pas bien mis mais rien à fiare, tout passe sur le côté. C'est peut être une question de matière que j'apprécie moins.
Bref je suis passée aux SHL et c'est bien aussi, mais pour la piscine ou ce genre de moments, ça serait bien utile d'en trouver une qui ne fuite pas.. Si vraiment elle est plus souple et s'adapte mieux, à voir..
Par contre pour choisir ma taille ( mon flux) c'est difficile car je ne porte ni tampons ni serviette jetables, avec les SHL c'est beaucoup beaucoup plus absorbant donc je ne calcule pas mon flux de la même façon :hesite:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!