Comment débattre de féminisme et d’anti-racisme sans (trop) péter un plomb


Mélanie Wanga vous donne des clés pour déjouer les pirouettes rhétoriques de vos opposants lors d'un débat sur le féminisme et l'anti-racisme.

Comment débattre de féminisme et d’anti-racisme sans (trop) péter un plomb

madmoiZelle a 15 ans depuis le 1er octobre 2020 ! Pour fêter cet anniversaire malgré la pandémie, l’équipe s’est retrouvée sur Twitch pendant pas moins de 15 heures de live pour se livrer à des débats, des sessions musicales, des émissions en tous genres avec des invitées de marque.

Ci-dessous, la retransmission en podcast de la masterclass avec Mélanie Wanga ; le replay Twitch est juste ici.

Masterclass de Mélanie Wanga sur les débats féministes et anti-racistes

Mélanie Wanga est la directrice des rédactions de madmoiZelle et Rockie. Journaliste afroféministe, elle est co-fondatrice de la newsletter Quoi de meuf et du podcast Le Tchip d’Arte radio. Suivez-la sur Twitter juste ici.

Si ce podcast vous plaît, mettez-nous 5 étoiles sur Apple Podcasts et n’hésitez pas à en parler autour de vous. Le bouche-à-oreille est le meilleur moyen de faire connaître les podcasts madmoiZelle !

Abonnez-vous au podcast madmoiZelle sur : 

À lire aussi : 3 féministes de différentes générations débattent de militantisme

Alix Martineau

Alix Martineau

Alix Martineau, à dire sur l'air de Paris Latino, est chargée des podcasts chez madmoiZelle. Elle aime principalement le cinéma et rigole très, très fort.

Tous ses articles

Commentaires

AshMakuro

Mes règles perso :
- Je ne débat pas sur twitter, je ne débat pas avec les causes vraiment perdues, ni avec les trolls (ou les personnes qui te provoquent avec la volonté de t'enerver). Si y'a "attaque" sur une autre personne que moi, je dis un "ferme ta geule, arrêtes de raconter des conneries", mais je ne me lance pas dans un débat argumenté devant la bêtise crasse.
- Je débat avec mes amis non convaincus. Là par contre je suis une vraie teigne mdr. Je reprend à chaque récidive, mais ça me fatigue moins parceque je sais que ces personnes sont globalement "bienveillantes" à mon égard. La famille aussi, j'envoie des sources. Globalement il y'a "l'effet d'association" qui part du fait que qu'on est prompt à être convaincu les arguments de personnes qu'on aime.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!