Combien ça coûte de faire garder son bébé à domicile ?


Faire garder son enfant à domicile pour qu'il soit chouchouté au quotidien par sa "nounou", c'est le rêve de nombreux parents. Mais combien coûte ce mode de garde et quelles sont les aides pour alléger la facture ?

Un bébé joue dans sa chaise hauteTanaphong Toochinda / Unsplash

En partenariat avec Babychou Services. 

Vous cherchez à faire garder votre marmot et vous pensez opter pour la garde à domicile ?

C’est vrai que les avantages en termes de logistique et de souplesse sont nombreux. Pas besoin, par exemple, de réveiller le chouchou royal le matin ou de l’emmener dans le froid jusqu’à la crèche ou chez son assistante maternelle, il peut rester peinard en pyjama en attendant que « nounou » arrive.

Votre bébé évitera aussi les miasmes des autres enfants (et vous les absences pour cause d’enfant malade). Enfin, il restera dans son environnement familier, ce qui peut être rassurant pour les tout-petits.

Utiliser un simulateur pour estimer le coût de la garde d’enfant à domicile

Restent deux questions cruciales :

  • Comment trouver la perle rare pour faire garder votre enfant à domicile ?
  • Et combien ça va vous coûter cette affaire ?

Si cet article n’abordera pas le premier point, nous allons tout faire pour vous aider à y voir plus clair sur la question du coût de la garde à domicile, après vous avoir aidé à mieux comprendre combien ça coûte de faire garder son enfant chez une assistante maternelle et combien ça coûte de mettre son enfant à la crèche.

Comme dans les deux articles cités ci-dessus, nous allons partir d’une situation type pour détailler tous les coûts et aides financières imbriquées dans le cas de la garde à domicile, mais sachez qu’il existe de nombreux simulateurs pour obtenir une estimation adaptée à votre cas personnel.

Notre partenaire Babychou Services vous propose ainsi d’obtenir un devis gratuit. Vous pouvez aussi utiliser le site de référence Pajemploi de l’Urssaf que vous risquez de bien connaître si vous finissez par employer une garde à domicile.

Comment calculer le salaire d’une nounou à domicile ?

Famille typePour les calculs qui suivent, nous avons pris l’exemple de Monsieur et Madame Bon-Beurre, couple gagnant chacun 21.713€ par an (ce qui correspond au revenu disponible des ménages par habitant en France en 2016). Ils ont un bébé, le petit Jean, à faire garder 35h/semaine en région parisienne.

Comme le petit Jean Bon-Beurre est gardé de manière régulière au domicile par une personne employée par ses parents, il faut calculer un salaire mensualisé (c’est-à-dire lissé sur l’année) à verser à sa « nounou »*.

Le salaire horaire minimum brut conventionnel est de 10,52€, soit 8,18€ de salaire horaire net en métropole (des dispositions particulières s’appliquent dans les TOM). Il s’agit d’un salaire plancher, qui peut être majoré en fonction des qualifications et de l’expérience de la personne employée.

Pour calculer le salaire mensualisé d’une garde à domicile, il faut multiplier le salaire horaire net par le nombre d’heures travaillées, puis multiplier ce montant par 52 semaines, et enfin diviser tout cela par 12.

Les calculs à effectuer pour trouver le salaire mensualisé(Salaire horaire net X Nb d’heures de travail effectif par semaine X 52 semaines) / 12

Dans le cas de Jean, le salaire net que ses parents devront verser à la « nounou » chaque mois sera ainsi de 1.244€.

Si jamais la somme paraît trop élevée pour les parents Bon-Beurre, ils peuvent décider d’opter pour la garde partagée. Le salaire versé à leur nounou sera alors divisé en deux avec l’autre famille, qu’on a qu’à appeler les Panini. Les Bon-Beurre auront alors à payer 1243/2 = 622€.

Précisons tout de même que le calcul du salaire mensualisé se base sur des heures de travail effectif, et non sur des heures de garde. Si Jean fait beaucoup la sieste et que sa nounou n’a pas d’autres tâches à effectuer au domicile pendant ce temps de repos du bébé, une proportion de ces « heures de présence responsables » peut être déduite du calcul. Vous trouverez plus d’infos à ce sujet sur le site de Pajemploi.

Sachez également que si la garde à domicile ne se base pas sur des horaires réguliers, vous devrez calculer chaque mois le salaire net à verser à votre employée à domicile, en vous basant sur le nombre d’heures de travail effectif réalisées dans le mois.

Les indemnités à verser en cas de garde à domicile

La convention collective prévoit que la durée légale de travail pour les gardes d’enfant à domicile est de 40 heures hebdomadaires. Au-delà, il faudra payer des heures supplémentaires à votre salariée. Les huit premières heures supplémentaires sont majorées de 25%, et les suivantes de 50%.

Concernant les congés payés, plusieurs options sont possibles : les inclure tous les mois dans le salaire mensualisé, ou les payer au moment de la prise de congés.

En plus de cette somme, les parents Bon-Beurre (et Panini) devront prendre en charge les frais de transport de leur employée à hauteur de 50% du montant de l’abonnement pour les transports en commun qu’elle emprunte entre son domicile et le leur.

Si elle utilise sa propre voiture pour transporter le petit Jean, par exemple pour l’emmener chez le médecin, les parents devront également l’indemniser selon le nombre de kilomètres effectués, en se basant sur le barème kilométrique défini par l’État.

À l’inverse, si les parents fournissent le repas à leur salariée, ils peuvent déduire 4,70€ par repas de son salaire mensuel, en tant que prestation en nature.

Les cotisations sociales à verser en cas de garde à domicile

En plus du salaire net à verser à leur employée à domicile de 1.240€, les parents de Jean doivent payer à l’Urssaf des cotisations salariales et patronales. Il en existe toute une série (sécurité sociale, allocations familiales, retraite, chômage, etc.) : on peut les calculer en appliquant un taux au salaire mensuel brut, qui est de 1.600€ dans le cas de la nounou de Jean Bon-Beurre.

Le plus simple reste de passer par le simulateur de Pajemploi.

Dans le cas de la famille Bon-Beurre, les cotisations salariales s’élèvent à 357€, et les cotisations patronales à 669€. Au total, s’ils ne bénéficiaient d’aucune aide, les parents devraient donc débourser 2.266€ pour faire garder leur enfant à domicile 35 heures par semaine, et 1133€ en garde partagée.

Heureusement, les Caisses d’Allocations Familiales prennent en charge jusqu’à 50% du montant des cotisations sociales, dans la limite d’un plafond de 463€ pour les enfants de 0 à 3 ans.

Depuis le 1er décembre 2015, afin d’alléger le coût de l’emploi à domicile pour la garde d’enfants, une déduction de cotisations sociales de 2 euros par heure travaillée s’applique. Cette déduction forfaitaire concerne les heures de travail effectuées (y compris les heures supplémentaires), hors période de congés payés. Elle est uniquement calculée sur la part des cotisations de Sécurité sociale non prise en charge par la Caisse d’allocations familiales.

Dans le cas de la famille Bon-Beurre, le montant des cotisations qui reste à leur charge est d’environ 295€. Et s’ils font une garde partagée, ce montant sera encore inférieur puisque les Panini assumeront la moitié des coûts !

Les aides financières pour la garde à domicile : le complément de libre choix du mode de garde

En plus de ces coups de pouce sur les cotisations sociales, les parents qui font garder leur enfant à domicile peuvent bénéficier d’une aide financière versée par la CAF : le complément de libre choix du mode de garde (CMG).

Pour en bénéficier, il faut que le ou les parents aient une activité professionnelle et que leur enfant de moins de 3 ans soit gardé au moins 16 heures dans le mois. C’est le cas des Bon-Beurre, ouf !

La CAF prend alors en charge une partie de la rémunération de l’employée à domicile. Le montant de la prise en charge partielle dépend des revenus du foyer, du nombre d’enfants et de leur âge. Dans tous les cas, un minimum de 15 % de la dépense restera à la charge des parents.

Tableau détaillant les aides de la CAF pour la garde à domicile

Aides de la CAF pour la garde à domicile

Les parents de Jean Bon-Beurre ont des revenus annuels totaux de 43.426€. Ils appartiennent donc à une tranche de la population qui peut percevoir 297€ de CMG par mois. Une fois cette aide déduite, les parents de Jean ne paieront plus que : 1240 – 297 + 295 = 1238€ par mois.

Cerise sur le gâteau : les aides restent les mêmes pour les parents qui font une garde partagée. L’addition finale pour les Bon-Beurre dans le cas de la garde partagée avec les Panini, sera donc plutôt autour de 622 + (295/2) – 297 = 473 € par mois.

Le crédit d’impôt dans le cas d’une garde à domicile

En tant qu’employeur d’une garde d’enfants à domicile, on bénéficie en plus d’un crédit d’impôt. Celui-ci est de 50% des dépenses effectivement supportées au cours de l’année civile (salaire net et cotisations sociales, moins la prise en charge partielle de la rémunération évoquée au-dessus).

Ce crédit d’impôt est limité à 12.000€, majoré de 1.500€ par enfant à charge, avec un plafond de 15.000€. Les parents du petit Bon-Beurre auront donc a priori une bonne surprise lors de leur prochaine déclaration d’impôts.

Les autres aides financières en cas de garde d’enfant à domicile

En plus des aides nationales, certaines communes, régions et départements soutiennent financièrement les familles qui font garder leurs enfants à domicile. Il ne faut donc pas hésiter à se renseigner pour pouvoir en profiter (à condition de remplir les conditions d’obtention de ces allocations). On n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise !

Certaines entreprises ou Comités d’Entreprise (CE) peuvent aussi accorder à leurs salariés une aide financière visant à réduire le coût lié à la garde d’enfant.

Passer par une agence pour la garde à domicile

Si lire cet article vous a déjà donné mal à la tête et que vous avez une légère phobie administrative, sachez qu’il existe des entreprises qui s’occupent de gérer toute la partie administrative de la garde à domicile.

Notre partenaire Babychou Services peut ainsi vous aider à trouver la perle rare pour faire garder votre enfant à domicile, puis gérer tout de A à Z à votre place, des contrats aux fiches de paie, en passant par les déclarations auprès de l’Urssaf. Un vrai soulagement pour les familles qui n’ont pas envie de se prendre la tête en s’improvisant employeur.

Et si vous avez besoin d’une garde à domicile ponctuelle en journée ou demi-journées ou que vous êtes à la recherche d’une personne pour assurer les sorties d’écoles, ça tombe bien : Babychou Services peut aussi s’en occuper !

*Ce métier étant majoritairement exercé par des femmes, nous avons préféré utiliser la règle de la majorité et tout accorder au féminin. Même si des hommes peuvent bien évidemment garder des enfants à domicile.

Clémence Boyer

Clémence Boyer


Tous ses articles

Commentaires

Leahlé

L'article est intéressant ! Je fais en ce moment des recherches pour notre futur mode de garde et ça aide bien à clarifier les coûts et les aides.

Par contre, je trouve ça dommage d'avoir choisi une base de 35h de garde par semaine, en tous cas dans ma situation et celle de mon entourage ce n'est pas très réaliste... Même en ayant un contrat de travail à 35h par semaine, avec la pause-déjeuner et le temps de trajet domicile-travail on arrive rapidement à 40 voire 45h/semaine et ça change pas mal le budget, surtout avec une nounou où le tarif heures supplémentaires s'applique si j'ai bien compris dès la 41ème heure. Je crois que c'est une remarque qui avait déjà été faite lors des précédents articles de cette série sur Rockie.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!