Qui se cache derrière Close Up, ma nouvelle chaîne YouTube préférée ?

Florent Koziel est réalisateur de la série Close Up, qui met en scène la vie de deux meufs interprétées par Faustine Koziel et Zoé Marchal. Ce trio de choc révèle les coulisses de cette série drôle, touchante et innovante.

close-up-faustine-koziel-florent-koziel-zoe-marchal

Florent Koziel et Faustine Koziel sont frère et sœur.

« Les gens pensent qu’on est jumeaux parfois ! » assure-t-elle.

Close Up, une histoire de complicité

Leur complicité se voit tout de suite. Quand Faustine répond aux questions, son regard se tourne régulièrement sur Florent, et vice versa.

Florent relance régulièrement sa sœur pour appuyer ses réponses.

Faustine raconte :

« On s’est toujours bien entendus. Et le cinéma nous rassemble beaucoup. Plus petits, on se montrait nos classiques. Moi j’étais plus teen movies et lui me faisait découvrir ses Kubrick préférés. »

Trois amis derrière la série Close Up

Entre les deux, il y a Zoé Marchal, la plus jeune mais certainement pas la moins mature. Le lien qui la lie à Faustine et Florent est très fort aussi.

Elle salue sans cesse le travail du jeune réalisateur, pendant que Faustine lui remet une mèche de cheveux qui rebique sur son crâne. Tous les trois pourraient être de la même famille que cela ne m’aurait pas étonnée !

L’amitié soudée entre Faustine et Zoé est un élément clé dans les épisodes de Close Up, une excellente web série dispo sur YouTube sur laquelle ils travaillent ensemble.

Zoé assure : « Il y a 20% de fiction, et 80% de nous en fait ».

Close Up ne raconte pas la vie réelle de Zoé ni celle de Faustine. Elle raconte la vie de toutes les jeunes meufs : ça parle de mecs, d’épilation, de sexe, de dépression, d’amitié toxiques.

Autant de thèmes qui résonnent chez les gens de ma génération, entre 16 et 25 ans.

Close Up, une belle histoire d’amitié

Les deux comédiennes se sont rencontrées à l’école de théâtre Les Enfants Terribles.

Zoé se confie : « On se connaît depuis 2 ans, mais on a l’impression que ça fait bien plus longtemps ». Faustine renchérit : « C’était un vrai coup de foudre amical ».

Zoé Marchal, 20 ans, est née à Paris et a déjà une expérience des plateaux de tournage.

Tu peux la découvrir dans la nouvelle saison de Skam sortie en 2017, ainsi qu’une multitude de séries télévisées et de téléfilms diffusés sur France TV et TF1 notamment.

Quant à Faustine Koziel, 23 ans, et Florent Koziel, 25, ils sont originaires de Nantes.

Tous deux sont venus à Paris, chacun leur côté, pour poursuivre leurs ambitions de carrière dans le théâtre et la réalisation.

Faustine a rejoint l’école de théâtre après une année à bosser comme vendeuse tout en se posant des questions sur son avenir.

Titulaire d’un BTS en audiovisuel, Florent est bien décidé à faire de la réalisation et occupe un poste de pion pendant quelques temps dans un lycée à Nantes puis à Paris.

Venir à la capitale lui permet de se faire un réseau ; aujourd’hui il travaille comme technicien dans une boîte de production.

Une fois que Zoé et Faustine sont devenue amies, ce qui a pris apparemment très peu de temps, Florent a rejoint le duo et leur petite bande s’est formée autour du projet Close Up, de leur passion pour le cinéma et leur goût pour la fête.

À lire aussi : Être scénariste de séries télé, un rêve qui devient un peu plus accessible

La vie des jeunes femmes, crue et vraie dans Close Up

Close Up est une série d’anthologie cela signifie que chaque épisode raconte sa propre histoire. Zoé et Faustine restent et sont les visages de la série. Elles façonnent l’ambiance : crue, authentique.

La réalisation tient un rôle primordial également.

Florent a pris le parti de faire une réalisation simple pour optimiser le nombre de contenu. Florent explique son processus :

« Il fallait qu’on produise au maximum, qu’on fasse du contenu. D’un point de vue de mise en scène, je voulais avoir quelque chose de pratique à tourner.

Il fallait qu’on montre ce qu’on avait dans le ventre, sans s’embêter avec des rôles de compositions ou de la musique. »

Pour autant, la qualité du projet n’en est pas amoindrie, bien au contraire. Les plans sont poétiques, beaux, et vrais. Le premier épisode est l’exemple même de l’essence de Close Up.

À la base, Close Up est un terme technique, précise Florent :

« Au cinéma, un close up c’est un plan serré et fermé. Je l’ai beaucoup utilisé dans la série, mais pas de manière systématique.

Le but est que le rendu soit le plus efficace possible et le plus authentique. »

Faustine ajoute :

« Close ça signifie « proche » en anglais, et c’est ce qu’il se passe dans la série. »

Certains épisodes ressemblent à un huit clos ou tous les tabous sont levés et où toutes les confidences sont permises.

J’ai l’impression de retrouver deux copines prêtes à me faire rire ou à me tirer les larmes des yeux.

Zoé Marchal explique : « On est tous les trois à écrire ».

Faustine raconte :

« On a une conversation privée tous les trois et on propose des trucs qu’on écrit. Pour l’épisode sur l’épilation par exemple, Zoé venait de se faire épiler et ça l’a inspirée, alors elle a envoyé un script à Florent et moi. »

Close Up est un pari. Totalement auto-produit, Florent en est franchement fier.

Comment un tel projet qui ne constitue aucun revenu pour personne perdure-t-il depuis des mois ?

En plus d’être drôle, bien jouée, bien écrite et bien filmée, la cohésion au sein l’équipe porte clairement le projet à bout de bras.

La complicité entre Faustine, Zoé et Florent y est pour quelques chose mais pas que. Les relations avec toutes les autres personnes qui travaillent sur les tournages, sur le son et sur la post-production, sont au beau fixe.

D’ailleurs, l’équipe excède rarement 5 personnes d’ailleurs sur un tournage.

« C’est la famille, déclare Zoé, simplement. »

View this post on Instagram

Close Up Family 🖤

A post shared by Faustine Koziel 🦋 (@faustinekoziel) on

La naissance de Close Up

Comment est né Close Up ? Presque par hasard.

Faustine Koziel avait besoin de démos à envoyer à des agences et des producteurs des essais qui lui permettrait de montrer son jeu d’actrice et de décrocher des castings et des rôles.

Florent a accepté d’aider sa sœur à préparer ces démos. Faustine n’a pas hésité une seconde en choisissant Zoé pour lui donner la réplique, au grand plaisir de cette dernière.

Zoé confirme :

« On adore jouer ensemble. Au festival d’Avignon l’an dernier on a lancé une impro à la terrasse d’un café. Pour le jeu, on s’est engueulées et un mec, comédien, est intervenu, certain qu’on se criait dessus pour de vrai. »

Faustine ajoute : « On a toujours eu envie de faire quelque ensemble, un projet à deux ; Close Up était l’occasion parfaite ».

Avec seulement deux premiers épisodes, écrits en une journée et tournés en une après-midi, Florent Koziel comprend soudainement le potentiel de ce projet.

Tous les trois se lancent dans l’aventure, avec leur moyens mais surtout la certitude que ça va fonctionner.

Close Up, une série de meufs pour les meufs ?

Pour Florent, Close Up a quelque chose de féministe.

« L’épisode de l’épilation, je l’ai trouvé féministe personnellement. Le fait de montrer de manière aussi crue comment des femmes qui s’épilent et les entendre avouer qu’elles le font pour les mecs, je trouve que c’est fort.

Après, tout le monde n’est pas d’accord avec ça. »

Il ajoute :

« Je pense aussi que Close Up parle surtout aux jeunes femmes. »

À ces mots, Zoé et Faustine s’insurgent :

« C’est pas vrai, rétorque Zoé. Je te promets que des mecs regardent et qu’ils sont curieux. Ça parle de meufs mais Close Up peut s’adresser aux mecs aussi. »

Cette déclaration de la part des filles étonne Florent, certain que son public est surtout féminin (s’il en croit les statistiques sur la page Facebook). Mais il semble assez content.

Le message de Close Up est universel, finalement.

Ce n’est pas parce que deux femmes sont les héroïnes d’une série que l’autre genre ne puisse passe sentir concerné.

Certes l’identification peut se faire avec des jeunes filles, mais après tout, les deux genres se côtoient et nos histoires sont liées, universellement.

À lire aussi : Bilal Hassani, ce role model que j’aurais voulu avoir ado

La suite de Close Up, avec la saison 2

Close Up aura droit à plusieurs épisodes à paraître bientôt.

Une saison 2 est à venir et toute l’équipe cherche activement une production pour la financer et apporter plus de moyens.

En parallèle à Close Up, Zoé a des projets pour la télévision et ne laisse pas tomber le diplôme. Elle compte passer des concours d’école de théâtre cette année.

Quand à Faustine, tu peux la découvrir dans un sketch du Golden Moustache déjà en ligne !

Enfin tu retrouveras ce trio de choc dans un court-métrage produit par Golden Moustache, (s’il vous plaît). Florent confie :

« Ce sera de la fiction et je pense que le public habituel du Golden Moustache pourra être surpris. »

Et à Zoé d’ajouter :

« On avait une seule condition, c’était de rester tous les trois. L’équipe du Golden Moustache a été très enthousiaste et nous a rassuré tout de suite.

Il n’étais pas question de nous séparer. C’est avec nous qu’ils souhaitaient travailler. »

Finalement la plus belle aventure ce ne sont pas tous ces projets mis bout à bout. C’est celle qu’ils vivent tous les trois ensemble.

Retrouve l’actualité de Close Up la série sur Facebook et Instagram et découvre la première saison sur YouTube.

À lire aussi : La vie cachée des meufs enfin révélée

JulietteGee

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!