5 séries aux épisodes courts (-30 min) à découvrir #2

Difficile de trouver le temps pour te la couler douce devant une bonne série ? N'en dis pas plus ! Netflix est là pour toi.

5 séries aux épisodes courts (-30 min) à découvrir #2

Après 5 séries aux épisodes courts disponibles sur Amazon Prime, je t’emmène cette fois-ci visiter le catalogue de Netflix.

Dead to Me, une série courte mais haletante

En cherchant l’identité du chauffard qui a fauché et tué son mari, une veuve impulsive se lie d’amitié avec une excentrique optimiste… pas si claire qu’elle en a l’air.

Cette comédie dramatique signée Liz Feldman (2 Broke Girls) va te faire passer par un roller coaster d’émotions ! Rires, larmes, amitié, trahison… il y a de tout, et pour tous les goûts !

Ce qui m’a conquise dans cette série, c’est surtout le très beau duo central formé par Linda Cardellini (Brokeback Mountain, Scooby-Doo) et Christina Applegate (Mariés, deux enfants).

Pour mon grand plaisir Jen et Judy reviendront prochainement sur Netflix pour une saison 2. Et vu le cliffhanger de l’épisode final, c’est la moindre des choses !

That 70’s show, l’humour rétro

Eric, Donna, Michael et le reste de la bande vivent les joies et les peines de leur adolescence dans le contexte assez « kitsch » des années 70.

Avant The Big Bang Theory et How I Met Your Mother (qui sont également dispo sur Netflix)… il y avait That 70’s Show !

Contrairement à ce que son nom pourrait te laisser croire, la cultissime sitcom est sortie dans les années 90. À cette époque c’est surtout Friends qui menait la danse, probablement la raison pour laquelle j’ai failli passer à côté de That 70’s Show.

Mais c’était sans compter sur Netflix qui, bien décidée à ne pas laisser la série tomber dans l’oublie, a mis en ligne ses 8 saisons. L’occasion de découvrir Mila Kunis (Bad Moms), Ashton Kutcher (Jobs), Laura Prepon (Orange Is The New Black) dans le rôle qui a lancé leur carrière !

Derry Girls, l’humour à l’Irlandaise

Au début des années 1990, une bande d’adolescentes irlandaises, et le cousin anglais de l’une d’entre elles, vivent leur vie de lycéen sur fond de conflit nord-irlandais.

Derry Girls c’est un concentré de décisions foireuses prises par des adolescents perchés, et qui mènent à des scènes aussi wtf que tordantes de rire !

Alix te parle par ici de ces personnages plus névrosés les uns que les autres, mais tellement attachants.

Derry Girls c’est aussi une série à regarder avec les sous-titres tant l’accent d’Irlande du Nord peut laisser une oreille non habituée totalement désemparée.

Avec la sortie récente de la saison 2, Derry Girls compte maintenant 12 épisodes d’une vingtaine de minutes. À savourer un à un ou à consommer sans modération !

Champions, touchante comédie familiale

Vince a la vie rêvée de tout célibataire : il possède le cinquième plus grand club de gym de Brooklyn, enchaîne les aventures d’un soir avec de magnifiques jeunes femmes et vit en colocation avec son adorable frère, Matthew.

Sa vie se complique lorsque son amourette du lycée, Priya, débarque avec leur fils de 15 ans, Michael, afin de l’inscrire dans l’école pour surdoués du quartier.

Pas désarçonnée par l’annulation de sa série The Mindy Project (qui aura tout de même eu le droit à 6 saisons), l’actrice et humoriste Mindy Kaling a vite su rebondir. En 2018, elle crée Champions avec Charlie Grandy (The Office).

Malgré ce que le synopsis laisse suggérer, Vince, personnage principal de la série, n’est pas qu’un beauf. C’est un beauf plein de préjugés.

Enfin c’est surtout un mec un peu paumé qui va vite apprendre à gagner en responsabilités lorsqu’il accueille son fils de 15 ans dont il ignorait l’existence.

Champions suit donc les pas de Vince pour devenir un père et plus généralement une meilleure personne, entouré d’un fils excentrique (Josie Totah) et d’un frère tout ce qu’il y a de plus mignon (Andy Favreau).

Le DRAMAAA

Tout comme son héros la série est imparfaite mais pleine de bons sentiments. Si elle tombe parfois dans la blague facile, elle a le mérite d’aborder la paternité, les relations familiales, l’homosexualité avec sensibilité et humour, sans être moralisatrice.

À lire aussi : Street Tattoos — Benjamin et ses tatouages hommage à sa famille

Annulée après seulement une saison de 10 épisodes, elle t’accompagnera facilement le temps d’un aller-retour Paris-Lyon en train ou durant un après-midi pluvieux.

Désenchantée, une série d’animation déjantée

Direction le royaume médiéval en ruines de Dreamland pour suivre les mésaventures de Bean, une jeune princesse picoleuse, de son compagnon, un elfe chicaneur nommé Elfo et de son propre démon, Luci.

En chemin, le fantasque trio rencontrera des ogres, des lutins, des harpies, des diablotins, des trolls, des morses et beaucoup d’humains idiots.

Parfaite pour les nostalgiques du coup de crayon de Matt Groening Désenchantée ne fera pas enfler ton QI mais ravira tes lendemains de soirée.

Dans sa version originale la petite sœur de Futurama accueille Abbi Jacobson (Broad City), Nat Faxon (Friends From College) et Eric André (Le Roi Lion) dans les rôles de Bean, Elfo et Luci.

Et toi, quelles sont tes séries aux épisodes courts préférées ?

À lire aussi : Fleabag continue… mais pas avec une saison 3

LouiselleD

LouiselleD


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!