Ces 6 films des 90s que je kiffe toujours autant


Tu es née dans les années 90 ? Alors tu risques de reconnaître quelques pépites dans la liste des films préférés de Manon.

Ces 6 films des 90s que je kiffe toujours autant

Je suis née en 1988 – best année ever, ce qui veut dire que les années 90 sont celles de mon enfance, soit ma période préférée pour l’instant (je ne payais pas encore d’impôts ni de loyer, c’était cool quand même hein).

J’ai grandi en matant des pubs pour des Chocosui’s, en portant des vestes affreuses pleines de couleurs et de motifs horribles, j’ai pleuré en direct au cinéma lors de la première diffusion du Roi Lion.

J’ai appris les paroles et les chorégraphies des chansons des Spice Girls, j’ai joué aux Pogs, aux Jojos, à l’élastique et au Tamagotchi. J’ai maté la Trilogie du Samedi sur M6 avec assiduité, j’ai regardé en cachette tous les épisodes d’X-Files, parfois avec les mains sur les yeux.

Et pour moi, il y a une petite liste de films de cette décennie qui me rappelle avec nostalgie cette époque pleine d’insouciance et de mauvais goût vestimentaire. Et tu sais quoi ? J’aime toujours autant les regarder, même en 2020.

[optin-monster-shortcode id= »lhakywoglmenrtsgvem1″]

Hook ou la Revanche du Capitaine Crochet

Tu te souviens ? C’était l’histoire de Peter Pan adulte, père de deux enfants, qui a complètement oublié qui il avait pu être avant de devenir ce mec boring obsédé par son boulot. 

Sauf que Crochet, lui, ne l’a pas oublié, et a capturé ses deux enfants pour forcer Peter à ramener illico presto ses fesses qui ne savent plus voler au Pays Imaginaire. Le tout avec Robin Williams au casting, qui n’était pas encore mort (oui, je ne me remets toujours pas de sa disparition).

Jurassic Park

Alors je ne te parle pas du tout des nouveaux Jurassic Park Wolrd et tutti quanti, qui ne sont que des vastes blagues. Non, je te parle de la première trilogie, avec le verre d’eau qui tremble quand le T-Rex approche, avec les premiers raptors qui ne se prennent pas pour des Labradors, le moustique coincé dans le morceau d’ambre, tout ça tout ça quoi. Mes premiers frissons au cinéma !

Jumanji

Là non plus, et ça va faire sûrement très boomeuse ce que je dis, mais je ne te parle pas du remake qui est sorti il y a quelques années, mais bien de l’édition originale diffusée en 1996.

Celle avec le bruit des tambours, Robin Williams encore et toujours, Kirsten Dunst quand elle était enfant, les animaux sauvages fabriqués en animatroniques et non pas en numérique… Il y avait un cachet que j’ai du mal à retrouver dans les films reboot, mais bon, c’est peut-être juste parce que je suis trop attachée aux anciennes versions.

Maman j’ai raté l’avion

Tu sais quoi ? J’ai beau avoir 32 ans, je continue à mater ce film chaque année à la période de Noël. Ça fait partie de mes traditions, et on n’y coupe jamais ! On écoute même la BO pendant tout le mois de décembre, c’est pour dire.

Dans ma famille, ce film est une vraie anthologie, et dès que je le regarde, tu peux être certaine que ça sent le biscuit à la cannelle dans la baraque et que le sapin est décoré dans un coin de la pièce.

Forrest Gump

Ahh, Forrest Gump… J’ai un amour fou pour ce personnage ! L’histoire d’un garçon un peu simple qui traverse les périodes américaines historiquement marquantes en y prenant part, dès les années 50.

Ce que je retiens particulièrement ? La musique, déjà, avec une BO ouf, dont j’écoute toujours les morceaux, mais aussi un Tom Hanks grandiose, une histoire touchante, et un « cours Forrest, cours », qui aura marqué toute une génération.

Edward aux mains d’argent

 

Je termine cette petite liste avec mon film « doudou », celui que j’ai dû voir une bonne trentaine de fois, et qui me fascine toujours autant. C’est le premier film de Tim Burton que j’ai vu, je ne devais avoir que 7 ou 8 ans.

Je me souviens très bien de l’endroit où j’étais quand j’ai appuyé sur le bouton play du magnétoscope pour lancer la VHS, avec qui j’étais pour la regarder, et je me souviens même de la tenue que je portais, c’est pour dire.

Ce film m’a incroyablement marqué sans que je ne puisse te dire explicitement pourquoi, mais je peux aujourd’hui le regarder avec toujours autant de fascination et d’émotion, les sensations sont aussi intactes, même si le film a aujourd’hui 30 ans.

Et toi ma chère Rockie, tu veux nous parler des films préférés de ton enfance ? Même si t’es pas des 90s hein !

Manon Portanier

Manon Portanier


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!