Live now
Live now
Masquer
boys-like-us
Cinéma

Boys Like Us, une jolie ode à l’amitié en ce moment au cinéma

Boys Like Us est un film qui traite de l’amitié, du retour à ses racines, de l’homosexualité… Et il est actuellement en salles !

Retour aux sources entre amis

Boys Like Us est un retour dans son pays natal pour le réalisateur autrichien Patric Chiha, qui filme pour la troisième fois les paysages de son enfance.

C’est l’histoire de trois amis qui ont du mal à avancer, à se donner un avenir. Après avoir été plaqué par son amie, Rudolf décide de quitter Paris pour aller s’installer en Autriche, sa terre natale. Gabriel et Nicolas, ses amis de toujours, n’acceptent pas cette décision et décident de l’accompagner. Commence alors un voyage, à la fois collectif et personnel, où chacun se retrouve face à lui-même dans ces hautes montagnes de pins mystérieuses.

BOYS LIKE US Bande Annonce

Et si la solution, c’était l’amitié ?

Boys Like Us est un film personnel. On sent dans les dialogues, la mise en scène et les prises de vues un attachement profond, de la part du réalisateur, au pays et aux questions que se posent les personnages. On comprend la volonté d’insister sur des questions fondamentales, comme le sont l’amour, l’amitié, les racines, et le désir d’écriture, de sublimation…

Ces trois personnages cherchent des réponses qui leur permettraient de se comprendre eux-mêmes. Rudolf, par son caractère obsessionnel, montre son réel désir de bien faire, d’être aimé et heureux. Il n’accepte pas d’être quitté du jour au lendemain, que les sentiments changent aussi rapidement. En partant dans son pays, il cherche une stabilité, un repère. Un endroit où il est accueilli, reconnu, où il ne sera pas rejeté.

Mais l’ambiguïté est là. Même dans ce pays, il doit se battre pour se faire une place, avoir un travail, être reconnu comme autrichien. Alors, la stabilité ne serait peut-être pas là, mais dans le lien qu’il entretient avec ses amis ? Et c’est le message du film. L’amitié comme base, comme repère : malgré tout ce qui peut arriver, il peut se tourner vers ses compagnons de galère.

boys-like-us-1

En grandissant, je doute de plus en plus de ces liens d’amitié, qui comme l’amour ou notre maison d’enfance, peuvent partir en fumée en un rien de temps. Mais je décide de prendre le message de ce film comme un idéal, une utopie qu’il faut chercher à approcher au plus près. Rudolf se détourne de ses amis parce qu’il est malheureux, se sent rejeté… Or ce sont les seuls qui le reconnaissent vraiment, qui reconnaissent ses origines, qui, même s’ils les critiquent, prennent ses envies en considération.

Une vraie poésie, dans le fond comme dans la forme

Boys Like Us est un film indépendant. Il peut être difficile à percevoir pour le spectateur moyen, qui pourrait s’attendre à une comédie gay lisse, produite par n’importe quelle grosse boîte de production. On sent le peu de moyens et le tâtonnement du réalisateur, qui est très (peut-être trop ?) proche de son sujet. Mais cela offre une autre vision de cinéma, une approche nouvelle qui se rapproche du public, ne cherchant pas à l’aveugler avec des artifices.

C’est un film juste, qui illustre son auteur, détenteur de son univers. Il s’agissait de poser des questionnements, avec des images de paysages d’enfance, qui ne manquent pas d’offrir quelques visions poétiques, plus ou moins extrêmes (la dernière séquence déroute et émerveille). Ce film est le résultat d’un désir fort de filmer, de faire des images significatives pour le cinéaste, qui toucheront les plus ouverts.

boys-like-us-2

Un film avec des homosexuels, mais pas « sur l’homosexualité »

Boys Like Us n’est pas un film « sur les gays ». Car, bien que les personnages soient homosexuels, le film ne s’inscrit pas dans un combat pour la cause LGBT. Ingénieusement, il leur donne le premier rôle sans en faire le sujet principal du film, ce qui renverse l’habituelle intervention des gays au cinéma, et leur donne enfin une place égale à celle des autres personnages.

Évidemment, des questions liés à l’homosexualité sont soulevées, mais de manière naturelle, sans en faire des tonnes. Ce film donne à ses héros gays une vraie place, une place juste et respectueuse, qui les inclut dans un tout, qui leur donne une égalité dans la société : eux aussi ont des problèmes d’amour et d’amitié, des questionnements autour de leurs origines, de leur création, qui vont bien plus loin que leur orientation sexuelle.

Boys Like Us est un film fort, donc, à voir l’esprit ouvert, qui fait rire, qui déroute, et dont le message nous concerne tous !

Sorti le 3 septembre 2014, Boys Like Us est actuellement en salles.

Retrouvez d’autres critiques de films sur Léa fait son cinéma (et sur sa page Facebook) !

Les Commentaires
1

Avatar de Nananouka
26 septembre 2014 à 17h43
Nananouka
Ça a l'air d'être un beau film! :chou:
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

indiana jones 5
Pop culture

Indiana Jones 5 a sa bande-annonce ! Comment on fait pour patienter ?

Maya Boukella

02 déc 2022

2
Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Humanoid Native
fumer fait tousser 4
Cinéma

Quentin Dupieux est au sommet de son art avec Fumer fait tousser

Maya Boukella

30 nov 2022

1
will-smith-frappe-chris-rock-oscars
Pop culture

Après la gifle, Will Smith comprendrait qu’on ne soit pas prêts à le revoir à l’écran

Maya Boukella

29 nov 2022

4
helena bonham carter
Cinéma

À la rescousse pour défendre J.K. Rowling et Johnny Depp, Helena Bonham Carter aurait pu s’abstenir

babylon paramount
Pop culture

Babylon : après La La Land, une bande-annonce grandiose et épuisante pour le nouveau Damien Chazelle

Maya Boukella

29 nov 2022

emma corrin netflix the crown
Pop culture

Emma Corrin (The Crown) veut plus de catégories non genrées dans les remises de prix

Maëlle Le Corre

28 nov 2022

2
annie colère diaphana
Interviews cinéma

« L’IVG est un geste social global », entretien avec l’équipe d’Annie Colère

Maya Boukella

26 nov 2022

Avatar 5
Pop culture

Pour être rentable, Avatar 2 doit faire aussi bien que Titanic

Maya Boukella

25 nov 2022

titanic Twentieth Century Fox France
Pop culture

Titanic : comment Leonardo DiCaprio et Kate Winslet ont failli ne pas avoir les rôles

Maya Boukella

24 nov 2022

2
parfum vert diaphana
Cinéma

Le Parfum vert, le polar entre Hitchcock et Tintin qui nous fait déjà rire

Maya Boukella

24 nov 2022

La pop culture s'écrit au féminin