Live now
Live now
Masquer
bibliotheques-ouvertes-soirs-weekend
Actu en France

Des bibliothèques universitaires devront ouvrir les soirs et week-ends dès la rentrée 2016

Des bibliothèques universitaires ouvertes les soirs et week-ends ? Ce sont les objectifs du plan « bibliothèques ouvertes » présenté par le ministère de l’Éducation Nationale. Leur mise en place est prévue dès la rentrée 2016, et d’ici à 2019. Il était temps, non ?

Bonne nouvelle pour tou•te•s les étudiant•es : dès la rentrée 2016, les horaires d’ouverture de certaines bibliothèques universitaires seront élargis. La ministre de l’Éducation Nationale a annoncé plusieurs objectifs sur son site Internet, qui devront être atteints d’ici 2019 :

  • Ouvrir au moins une bibliothèque dans chaque université jusqu’à 22h du lundi au vendredi
  • Ouvrir au moins une bibliothèque dans chaque université le samedi après-midi
  • Ouvrir au moins une bibliothèque dans 40 grandes villes le dimanche après-midi
  • Ouvrir au moins une bibliothèque dans chaque université pendant les périodes de révisions.

Je m’étonne qu’il ait fallu attendre 2016 pour que ces mesures soient enfin prises… C’est pas comme si la nécessité d’accéder aux bibliothèques universitaires était un impératif récent ! Ni comme si l’extension des horaires d’ouverture demandait des moyens disproportionnés. On n’est pas obligé de rendre les bibliothèques accessibles 24h/24 comme dans certaines universités étrangères (même si c’est vraiment bien pour les couche-tard, les bosseurs et bosseuses compulsives, et les insomniaques.)

Mais permettre aux étudiant•e•s de pouvoir travailler dans les bibliothèques les soirs en semaine, les samedis toute la journée, et — soyons folles — les dimanches aussi, il était temps, non ?

bibliotheques-ouvertes-soirs-weekend-harry-potterQuand tu as un examen V-I-T-A-L le lendemain et que la BU ferme à 18h30

Le plan « bibliothèque ouvertes » qui se faisait attendre

La faiblesse de l’amplitude horaire, régulièrement regrettée, n’est pas le seul grief fait aux bibliothèques universitaires, car certaines BU ouvrent déjà leurs portes en soirée et les samedis. C’est surtout le faible nombre d’établissements dans ce cas, et celui des places disponibles qui posent problème. Le constat est repris dans le plan « bibliothèques ouvertes », publié par le ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche :

« Sur 480 sites concernés en France (représentant 53 établissements):

  • Toutes les BU ouvrent en semaine du lundi au vendredi
  • 35% d’entre elles ouvrent le samedi toute la journée,
  • 27% le samedi matin mais pas l’après-midi,
  • 38% pas du tout le samedi.
  • Seules 7 BU sont ouvertes le dimanche sur le territoire national (4 % des sites concernés)
  • 49 % des bibliothèques n’ouvrent pas au-delà de 19h,
  • 19 % ouvrent après 20h,
  • 12 % ouvrent après 21h, soit 16 bibliothèques (dont 9 en santé) »

Et quand les bibliothèques sont ouvertes, encore faut-il y trouver de la place :

« Le nombre de places assises, qui est légèrement supérieur à 130 000 sur l’ensemble du territoire (+1,67% entre 2011 et 2014), augmente moins vite que le nombre d’étudiants (+4,5% entre 2011 et 2014) »

Pour remédier à cette situation, le ministère prévoit d’investir 12,7 millions d’euros d’ici à 2019. Ce serait vraiment bien que les efforts d’aménagement pour favoriser l’accessibilité des bibliothèques (dans tous les sens du terme) soient vite déployés. Quand on se rend compte qu’à Bordeaux, par exemple, un Starbucks a une plus grande amplitude horaire que la bibliothèque universitaire d’économie, je ne sais pas, ça fait bizarre… Et ces reproches commencent à être récurrents, comme le rappelle Le Monde :

« Avec leurs 61 heures d’ouverture moyenne par semaine, contre 65 en Europe et 69 en Allemagne, l’amplitude horaire insuffisante des bibliothèques universitaires (BU) françaises a été régulièrement montrée du doigt ces dernières années. »

big-bibliothecaire-temoignage

Et toi, que penses-tu du plan « bibliothèques ouvertes » ? Les BU de ta ville sont-elles suffisamment spacieuses et ouvertes pour vous permettre à tou•tes d’étudier dans de bonnes conditions ? Viens en parler dans les commentaires !

Les Commentaires
9

Avatar de Thalie06
5 février 2016 à 16h33
Thalie06
Personnellement, cette mesure me fait doucement rigoler parce dans ma BU, on a le problème inverse, pas assez de monde ! Là où j'habite, ils ont dû cesser d'ouvrir le samedi après midi parce que le plus gros samedi de pointe de l'année, ils ont dû avoir 10 étudiants pour un campus de .... 10 000 ! Pire encore, le manque de place en BU, je connais pas moi, je n'ai jamais vu une salle remplie à plus de 50%. Et je suis très très sûre de mes informations, vu que mes deux parents travaillent dans cette même bibliothèque universitaire .... Donc plus sérieusement, je trouve que cette mesure est géniale, mais qu'on devrait peut être regarder la fréquentation des bibliothèques parce que pour la mienne, on va clairement payer à perte alors qu'il y a des grandes villes où il y en a mais tellement besoin ! Evidemment, moi j'adorerais que ma BU soit ouverte autant mais bon faut être réaliste si c'est que pour moi ça vaut pas le coup
1
Voir les 9 commentaires

Plus de contenus Actu en France

consequence-ivg-avortement-etude
Actu en France

Le 29 Novembre 1974, l’Assemblée nationale adoptait le droit à l’IVG

Camille Lamblaut

29 nov 2022

Sexo
Sponsorisé

Le calendrier de l’Avent érotique Dorcel est disponible en édition limitée

Humanoid Native
antifa
Actu en France

Le jeu Antifa affole l’extrême droite, la Fnac le retire de la vente

Maya Boukella

28 nov 2022

6
amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

6
nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Société

Violences psychologiques : de quoi parle-t-on vraiment ?

WhatsApp Image 2022-11-24 at 18.06.52
Société

Isabelle Rome : des objectifs ambitieux, mais toujours plus de violences faites aux femmes en 2022

Psychologue-gratuit-cheque-psy-etudiant
Actu en France

Pédopsychiatrie : les professionnels de la Seine-Saint-Denis sonnent l’alarme 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

1
Sophie Ardenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire
Actu en France

Sophie Adenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

8
Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

sofiane
Actu en France

L’acteur Sofiane Bennacer est accusé de viols et de violences sur des ex-compagnes

Maya Boukella

23 nov 2022

1
le consentement
Actu en France

Le Consentement : le livre de Vanessa Springora adapté dans une pièce de théâtre puissante

Maya Boukella

23 nov 2022

1

La société s'écrit au féminin