Live now
Live now
Masquer
serviettes-640
Actualités mondiales

Des beaux mâles et des serviettes hygiéniques : la pub Stayfree

Oui, c’est vrai, nous avons toutes râlé à un moment ou à un autre en constatant à quel point les règles demeuraient un sujet tabou auprès de nos amis les mâles. Oui, nous  avons aussi râlé en voyant défiler ces pubs qui nous promettent des nuits de folie sur le dancefloor et des balades en montagnes avec les super nouvelles serviettes absorbantes. Alors logiquement, je ne devrais pas être autorisée à râler devant un peu d’innovation… mais je vais le faire quand même.

Bénissons le Canada, qui a inclus pour la première fois des hommes dans les pubs pour les serviettes hygiéniques. Bonne initiative ou mauvaise interprétation de nos revendications ? Je penche plutôt pour l’option « on a laissé les commandes de cette nouvelle campagne à un dangereux déséquilibré, mais que fait la police ? ».

La marque canadienne Stayfree nous offre une brochette de bellâtres (qui je l’espère, ont été bien rémunérés) censés représenter l’homme idéal sous différents angles. Laissez-moi vous présenter le premier candidat, Trevor, une gueule d’ange et moult qualités visibles en moins de trois minutes. Eh tiens regarde j’ai des diplômes plein mon mur, je fais le ménage, tiens, il fait chaud, viens j’enlève mon t-shirt ? Je joue aussi du piano, je fais des sous-entendus en utilisant les mots « humidité » et « foyer accueillant » et je fais mumuse avec des serviettes hygiéniques !

http://www.youtube.com/watch?v=2iHVPt88pjk

Mais attention, Trevor a de la concurrence. Voici Brad, cordon bleu de son état, aux cheveux soigneusement disposés dans un coiffé-décoiffé sans faux pli et à la barbe de trois jours qui picote mais pas trop. Notez qu’il prend soin lui aussi de mentionner sa mère dans sa tirade d’homme parfait (apparemment cela semble être un critère très important dans le choix de l’homme idéal). Lui aussi tombe la chemise avec aisance et souplesse avant de nous emmener dans son joli jardinet pour nous montrer à nouveau un trio de serviettes.

http://www.youtube.com/watch?v=6Xnpk1DfOyw

Hmm, rien de tel qu’un diner aux chandelles en tête à tête avec des serviettes hygiéniques pour enflammer ma libido. Mais attendez de faire connaissance avec notre troisième candidat : Ryan. Ryan aime les chats, porter des lunettes à grosses montures et fabriquer des jouets pour les enfants des pays pauvres. Et devinez quoi ? Ryan parvient même à déchirer son t-shirt rien que pour nous – il fallait bien trouver là encore une excuse pour le retirer.

http://www.youtube.com/watch?v=w_KjAukYrak

Bon, tout ceci étant dit, on peut quand même saluer la performance des publicitaires pour cette énorme innovation dans le monde des serviettes hygiéniques. Je m’attendais à tout sauf à voir les pubs évoluer dans cette direction… Mais les règles restent quand même une affaire de femmes. Il y a une différence entre briser le tabou et impliquer directement les hommes dans le monde merveilleux des menstrues. Peut-être que je suis trop puritaine pour apprécier vraiment cette innovation, mais je dois quand même avouer que ça m’a bien fait rire. Adieu les visions de femmes fraîches et souples sur des bicyclettes à travers champs, bonjour Roméos aux torses lisses et sculptés !

Mais tous ces sous-entendus me mettent quand même mal à l’aise. Pas une fois les mots qui dérangent ne sont prononcés. Point de « règles » ou de « menstruations », ni même d’allusion directe au sexe féminin, mais seulement une succession de métaphores et de mises en situation légèrement glauques. De plus, ces pubs nourrissent encore certains stéréotypes concernant les attentes des femmes et leurs peurs, le tout à travers des hommes devant lesquels on se sent légèrement connes au final. Personnellement, en période de règles, je ne cherche pas à flirter avec un canon aux muscles saillants, et je veux encore moins d’un mec qui m’apprenne à bien choisir mes serviettes hygiéniques, mais ce n’est que mon avis…


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

26
Avatar de MollieG_
19 septembre 2010 à 14h09
MollieG_
Je reste assez mitigé, c'est pas mal d'avoir voulu intégrer des mecs et faire du 15eme degrés, mais franchement, que viennent faire des serviettes hygiéniques sur la table d'un mec qui fait a bouffer? c'est assez incohérent, après c'est sans doute l'effet recherché mais bon..
J'avoue que j'ai quand même été un poil gêné quand j'ai vu les mains virils de ces beaux mâle se poser sur ces serviettes..

Par contre, pour Brad, j'veux bien faire abstraction de toute cette histoire 8)
0
Voir les 26 commentaires

Plus de contenus Actualités mondiales

Jill Stein // Source : Canva
Politique

Jill Stein : « On voit apparaître un vote de rébellion, soyez prêts ! »

Gaza
Actualités mondiales

Guerre Israël-Hamas : à ce jour, plus de 30 000 personnes sont mortes à Gaza

2
Source : Wikimedia Commons
Société

Palestine : Hunter Schafer arrêtée pour avoir manifesté avec des Juifs antisionistes

César 2024 que signifie le pin's rouge porté par des stars durant la cérémonie // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

César 2024 : que signifie le pin’s rouge porté par des stars durant la cérémonie ?

Source : Canva
Politique

Nikki Haley : « Le premier parti à mettre à la retraite son candidat de 80 ans gagnera cette élection »

Source : Canva
Politique

Marianne Williamson : « Vous ne savez pas ce qu’est la misogynie avant d’avoir été candidate à la présidentielle ! » 

Source : Creative Commons
Actualités mondiales

Daniel Alves, ex-footballeur du PSG et du Barça, condamné à 4 ans et demi de prison pour viol

1
Source : nevodka / Getty Images
Actualités mondiales

États-Unis : la Cour suprême de l’Alabama considère qu’un embryon congelé est un enfant

15
Reproductive Health Supplies Coalition – unsplash pilule contraception
Actualités mondiales

États-Unis : dans l’Oklahoma, la contraception d’urgence bientôt interdite ?

Trans Rights / Droits des personnes trans
Actualités mondiales

Népal : l’ONG Human Rights Watch dénonce les examens médicaux « invasifs » sur les personnes transgenres

1

La société s'écrit au féminin