Les ballerines font leur grand retour en 2020

Les ballerines ont hanté les années 2000 avant d'être rangées au placard et sont aujourd'hui connotées plutôt ringardes. Mais ces petits souliers plats sont en train de remonter la pente...

Les ballerines font leur grand retour en 2020

Elle sont apparues sur le défilé Chanel pendant la Fashion Week printemps/été 2020.

Depuis, leur production se multiplie et la ballerine semble bel et bien renaître.

Les ballerines, ces chaussures controversées

Les ballerines, c’était la grosse mode quand j’avais 12 ans. J’associe donc étroitement ce produit à mes années collège.

Après environ deux ans de port de ballerines, j’ai réalisé que je trouvais en fait cela d’un goût douteux, en plus de tenir hyper chaud et de provoquer une transpiration anormale.

Il faut dire que j’achetais des ballerines cheap en plastique qui partaient rapidement en lambeaux.

Après avoir repris mes esprits et m’être sortie de cette mode étrange, j’ai développé un certain rejet des ballerines.

Pour moi, c’était la chaussure du non-style, de la personne au look basique qui veut s’habiller de manière pratique.

Il se trouve qu’aujourd’hui, j’ai beaucoup moins d’avis tranchés sur la mode en général et plus rien ne me parait vraiment « moche » ou « beau » tant que le look final est pertinent.

Ce n’est pas la ballerine en elle-même que je n’aime pas, mais plutôt les modèles qui étaient proposés la dernière fois que c’était la mode, et ce avec quoi on les portait.

C’est ainsi que quand j’ai eu vent du retour de la ballerine, je me suis surprise à ne pas trouver les nouveaux modèles si laids.

Je me suis dit « ah tiens,  ça peut être chou ».

Cela dit, je confirme que lorsque je vois de vielles photos de mon look ballerines/slim/veste en fausse fourrure sans manches, je trouve toujours cela douteux.

Les ballerines, finalement, c’est joli avec un style plus léger, plus estival, plus romantique !

Chanel fait revivre la ballerine en 2020

La ballerine Chanel de 2020 reprend le grand classique de la marque : le fameux « soulier bicolore » beige et noir, créé en 1957 et qui fût vite adopté par toutes celles qui voulaient être au top de la mode.

Cette ballerine est devenue un classique et elle n’a jamais vraiment disparue, sans pour autant avoir de nouveau explosé les tendances.

Je ne sais pas si cette année sera son grand retour, mais en tout cas, cette nouvelle version proposée par Chanel a inspiré les foules à se tourner de nouveau vers la ballerine, bicolore ou non.

Cela dit, ce n’est pas Chanel qui a inventé la ballerine ni ne l’a popularisée en premier.

La ballerine connait son premier grand succès en 1956 lorsque Repetto créé la ballerine Cendrillon pour Brigitte Bardot dans Et Dieu créa la femme.

La ballerine Cendrillon est la ballerine originelle, c’est celle qui est dotée d’un petit nœud ficelle sur les orteils.

Où trouver des ballerines pour l’été

Ballerines bicolores matelassées, ASOS, 15,99€

Ballerines cendrillon rose, ASOS, 13,99€

Ballerines façon babies, ASOS, 27,99€

Ballerines dentelle, Shein, 12€

Ballerines léopard, Gémo, 7,49€

Et toi, quel est ton rapport personnel à la ballerine ?

À lire aussi : Le talon pyramidal sera-t-il la grosse tendance de l’été ?

Caroline Arénas

Caroline Arénas

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

Carabosse8

Je ne pensais pas que les ballerines étaient passées de mode, voire considérée comme "ringarde". Je pensais qu'elles étaient indémodables.
J'en ai toute une collection chez moi, des neutres, des colorés, des imprimés, des vernis etc. Je les porte quasi toute l'année.
Par contre, je veille à acheter des ballerines de qualité chez Bloch ou chez Repetto mais aussi des ballerines bien moins chères. Mes pieds tiennent bien à l'intérieur et
surtout, je n'ai jamais pué des pieds dedans ! En tout cas, pas plus que pour d'autres types de chaussures. Et j'en prends toujours soin, avec un petit tour chez le cordonnier pour faire poser un patin si nécessaire.
En plus d'être jolies, elles sont hyper confortables, j'ai d'ailleurs passé deux grossesses avec des Camille de chez Repetto, c'était les seules chaussures que mes pieds gonflés et douloureux, supportés !
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!