Live now
Live now
Masquer
[Site web] Visuel horizontal Twitch (6)
Actualités

Après avoir révélé l’emprise dans laquelle elle vit, la streameuse Amouranth de retour sur Twitch

Les très récentes révélations de la célèbre streameuse américaine Amouranth sur les violences qu’elle subit dans son couple depuis plusieurs années ont profondément ému et inquiété ses fans ainsi que la communauté Twitch. Trois jours après ses révélations en direct, et après une brève disparition, la streameuse vient finalement de donner de ses nouvelles.

Elle est l’une des streameuses les plus suivies sur Twitch : avec ses quasi 6 millions d’abonnés, l’américaine Amouranth, de son vrai nom Kaitlyn Siragusa est l’une des influenceuses les plus célèbres de la plateforme. Avec 6 jours de lives par semaine, un contenu renouvelé en permanence et des concepts innovants, des centaines de milliers de « viewers » se retrouvent quotidiennement sur ses lives, faisant d’elle l’un des piliers de Twitch.

Par le passé, la streameuse a très souvent été l’objet de débats, mais également été la cible de cyber-harcèlement pour le contenu qu’elle propose (des lives dits « Hot Tubs », dans lesquels elle discute avec ses abonnés en maillot de bain). Amouranth est devenue, au fil des années, le bouc émissaire d’une armée de viewers tantôt excités, tantôt haineux. 

Réapparue hier matin en live, bouleversée et métamorphosée, Amouranth avait inquiété la sphère Twitch et l’ensemble de ses fans après avoir révélé en direct l’emprise dans laquelle son mari l’obligeait à vivre. Suite à ces révélations, elle avait ensuite brièvement disparu.

Les circonstances de la disparition d’Amouranth et ses révélations

image
Amouranth, en larmes pendant un live samedi dernier

Samedi 15 octobre, après un début de live sans embûche, la streameuse s’absente pendant près d’une heure et demie avant de revenir, en larmes, en pleine conversation téléphonique avec son mari. Kaitlyn Siragusa explique alors, à la grande suprirse de sa communauté, qu’elle est mariée depuis plusieurs années et qu’elle vit sous le contrôle de son mari, qui la force à travailler et faire des lives sulfureux contre sa volonté. 

Lors de cette conversation téléphonique, il semble que son mari ait menacé Amouranth de tuer ses chiens, des menaces qu’elle lui demande de répéter, passant son téléphone en haut-parleur afin que les viewers puissent entendre.

Avant de réaliser qu’il est en direct sur Twitch, son mari l’accuse, devant les abonnés médusés, de ne pas l’écouter, ce qui justifierait les menaces émises à l’encontre des animaux de compagnie de la streameuse.

La scène, qui se prolonge, permet aussi de prendre la mesure d’une relation qui semble relever de l’emprise : à mesure qu’il parle, les viewers comprennent que l’homme aurait aussi un accès à tous les comptes bancaires et réseaux sociaux d’Amouranth. Au fil du live, celle-ci prévient sa communauté : « à tout moment, le live peut être coupé ».

Obligée de réaliser des contenus « Hot Tubs »

Amouranth révèle que, plus largement, son mari la forcerait à réaliser les contenus sulfureux pour lesquels elle est connue. Entre autres, il serait à l’origine des streams dits « Hot Tubs », et lui demanderait de se vêtir très légèrement pour attirer les viewers, ainsi que de mentir sur sa situation personnelle (Amouranth affirmait jusque-là être célibataire).

Tandis qu’Amouranth est en larmes à l’écran, épuisée, elle montre aux personnes qui suivent le live les messages échangés avec son mari : des menaces, des insultes et des tentatives de manipulation émotionnelle.

En sept ans de relation, Amouranth affirme ainsi avoir dû appeler la police à plusieurs reprises, notamment à l’occasion de faits de violences, dont certains auraient engendré des dégâts matériels. Preuve à l’appui, la streameuse dévoile en direct la photo d’une porte dans laquelle son mari aurait frappé avant de tenter de l’agresser en lui confisquant son téléphone.

image
La poignée de la chambre d’Amouranth montrée en live, détruite par son mari.

Puis, le stream se termine brutalement. On peut voir Amouranth en train de discuter avec une femme (potentiellement son assistante ou une de ses proches), tandis qu’une porte s’entre-ouvre dans le fond de la pièce.

Sur les réseaux sociaux, suite à son témoignage, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer les violences dont la streameuse aurait été victime, mais aussi pour les confirmer. Le community manager et caméraman d’Amouranth, a par exemple posté un tweet pour confirmer les accusations à l’égard de son mari et ajouter que, lors de la Twitchcon US, un événement phare de la communauté Twitch, il aurait dû appeler la police, la streameuse ayant été enfermée hors de sa chambre d’hôtel par son mari.

Double peine

Après leur diffusion en live, les révélations d’Amouranth ont été reprises sur les réseaux sociaux, notamment par d’autres streameuses, dénonçant le cyberharcèlement qu’elle subit depuis plusieurs années sans que personne ne s’en inquiète. Mais de nombreux internautes, dont beaucoup d’hommes, se sont également empressés de s’attarder sur un potentiel « fake », une recherche de « buzz », et dénoncent « l’hypocrisie » de la streameuse qui n’avait pas avoué à ses fans qu’elle était mariée

D’autres se sont aussi moqués de ses déclarations, affirmant que la streameuse, qui produit du contenu « Hot Tubs », « mériterait » les violences qu’elle dit avoir vécues. 

Amouranth de retour sur Twitch, en quête de conseils juridiques

FfVoi2dXkAAldtd
Amouranth en live hier matin.

Si très peu de détails quant à sa disparition de quelques jours ont été évoqués par la streameuse, celle-ci semble avoir mis fin à sa relation avec son mari. Amouranth affirme par exemple avoir pu dormir huit heures d’affilée, chose qui était impossible pour elle jusque-là, son mari l’obligeant à streamer des heures durant. Elle affirme aussi être désormais en quête d’une aide juridique, en vue notamment de son futur divorce. « Je suis optimiste concernant l’avenir » a-t-elle affirmé, exprimant aussi son souhait de streamer moins.

À lire aussi : On débriefe la finale de Drag Race France en Live Twitch (attention, ça hurle)


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

8
Avatar de Griffith
20 octobre 2022 à 14h10
Griffith
On adore les mecs qui retiennent de tout cela : « Ouin ouin elle nous a menti elle est pas célibataire »
Quand c'est pas des commentaires gerbants du genre "Oui mais elle peut mentir pour faire le buzz/est-ce qu'elle avait besoin d'être en décolleté pour appeler son mari en live ?/j'en ai marre de cette p*te elle le mérite. "
4
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Actualités

C'est au collège Arthur Rimbaud qu'a eu lieu l'agression de Samara, 13 ans, suite à des semaines de cyberharcèlement via des comptes Fisha // Source : Capture d'écran vidéo Twitter
Actualités France

Agression de Samara, 13 ans, à Montpellier : c’est quoi un compte fisha, au cœur de l’affaire ?

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
"Crédit photo : Pexels"
Actualités mondiales

À Sydney, un homme commet une attaque au couteau « concentrée sur les femmes »

2
Source : Dnalor 01
Actualités France

Qui est Mélanie Berger-Volle, choisie pour porter la flamme olympique ?

Source : Charles LeBlanc / Flickr
Actualités mondiales

Mort d’O.J Simpson : cette autre affaire de violences conjugales que ses avocats auraient caché dans le cadre du « procès du siècle »

Rodnae production de la part de Pexel // Source : Rodnae production de la part de Pexel
Actualités France

Fin de vie : les cinq conditions à remplir pour avoir recours à l’aide à mourir

Maryse Condé photographiée lors du Calabash Literary Festival 2007 // Source : Creative Commons : Georgia Popplewell via Flickr
Livres

Maryse Condé, grande autrice guadeloupéenne, aura-t-elle un hommage national ?

6
Source : Hélène Coutard
Société

« Ce que l’on retient du 7 octobre, c’est que la solution militaire n’est pas la bonne » : Reportage avec Women Wage Peace

femme-de-dos // Source : URL
Société

Les discriminations envers les personnes intersexes reconnues par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU

4
chocolats-oeufs
Société

Inflation : les prix des chocolats de Pâques ont (eux aussi) flambé

Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée envisage enfin une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

La société s'écrit au féminin