Live now
Live now
Masquer
anais-bourdet-paye-ta-shnek-harcelement-rue-tedx-talk
Féminisme

Anaïs Bourdet (Paye Ta Shnek) explique avec pédagogie et piquant ce qu’est le harcèlement de rue

Anaïs Bourdet a donné un TEDx Talk très pédagogique pour mieux comprendre ce qu’est le harcèlement de rue.

Anaïs Bourdet est la créatrice du site Paye Ta Shnek. Elle s’est récemment prêtée à l’exercice du TEDx Talk.

C’est un peu comme un TED Talk, mais non officiel ; les TEDx ont eu lieu à la Cité Internationale, et ils ont été organisés par le bureau des résidents de la Cité.

À lire aussi : Paye Ta Shnek en a « marre d’être une femme » et le fait savoir sur Facebook

De quoi a bien pu parler la taulière de Paye Ta Shnek, je vous le donne en mille : du harcèlement de rue !

À travers ces vingt minutes d’intervention, elle explique avec pédagogie ce qu’est le harcèlement de rue.

Alors si vous êtes sensibilisé•es à la cause, vous risquez fort de ne rien apprendre de nouveau. En revanche, si vous avez du mal à cerner le problème, cette vidéo pourrait bien éclairer votre lanterne.

Dans cette conférence, Anaïs Bourdet revient sur la création de son Tumblr Paye ta Shnek, développé à partir de conversations entre amies.

Elle en dévoile ensuite quelques témoignages qui permettent d’expliquer qui sont les personnes touchées par ces agressions : majoritairement des femmes (mais messieurs, on ne vous oublie pas), qui sont aussi bien jeunes comme plus âgées, qui ont des croyances religieuses ou non, qui aiment les hommes ou les femmes.

À lire aussi : Les mythes sur le harcèlement de rue, déconstruits par Paye Ta Shnek

Elle revient également sur le concept de culture du viol, et explique comment les médias, les publicités, mais aussi les gens eux-mêmes l’entretiennent au quotidien.

Elle finit enfin par donner quelques astuces pour intervenir lorsqu’on se retrouve face à une personne en train de se faire agresser sous nos yeux.

Son intervention ne manque pas de piquant et se révèle très efficace. Elle use d’un humour mordant qui parvient à dénoncer par le rire les situations grotesques et déplacées auxquelles on peut se retrouver confronté•es.

Hé non, ce ne sont pas des sketchs de stand-up, mais bien des scènes du quotidien, hélas !

big-paye-ta-shnek-interview


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Féminisme

Source : Canva
Féminisme

Comment l’autodéfense féministe a changé ma vie

1
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Midjourney
Déclic

Célia, 24 ans : « J’ai compris l’importance du féminisme en jouant au Trivial Pursuit »

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Source : Canva
Déclic

Sandrine, 48 ans : « J’en demandais plus à mes filles qu’à mon fils pour les tâches ménagères »

gloria-steinem-feminist-litterature-
Livres

Gloria Steinem, féministe incontournable, fête ses 90 ans

1
Source : Midjourney
Déclic

Suzy, 27 ans : « Aujourd’hui, j’ai peur d’avoir des relations sexuelles avec les hommes »

1
Source : Cerise Sudry-Le Dû / Damien Platt de Getty Images
Féminisme

« Le viol est une bombe à fragmentation particulièrement cruelle » : Laurène Daycard, lettre d’Ukraine

tribune_une_v
Tribune

Aujourd’hui, je suis au tribunal parce que je suis féministe, on ne me réduira jamais au silence

2
Source : Canva
Déclic

Joséphine, 22 ans : « Concernant mon féminisme, je me demande souvent si je suis dans l’excès »

1
Source : Madmoizelle
Féminisme

Annie Chemla : « Avorter des femmes clandestinement m’a apporté un sentiment intense de puissance »

1

La société s'écrit au féminin