Live now
Live now
Masquer
École // Source : Unsplash
Actualités

À Toulouse, la police compte les élèves absents des écoles le jour de l’Aïd

Selon un article paru dans « La Dépêche », des policiers ont demandé à plusieurs établissements scolaires de Toulouse de fournir le taux d’absentéisme des élèves le jour de la fête musulmane de l’Aïd al-Fitr. Une information que le ministère de l’Intérieur admet, et qui soulève la colère des syndicats et des associations.

C’est une requête qui provoque une polémique. À Toulouse, des policiers ont demandé aux chefs d’établissements scolaires de leur indiquer le nombre d’élèves absents le jour de l’Aïd al-Fitr, fête religieuse musulmane qui marque la fin du ramadan, qui avait lieu le 21 avril cette année.

Le journal La Dépêche, qui a révélé cette information vendredi 19 mai, signalait : « Le 26 avril, une centaine d’établissements scolaires de Toulouse et sa banlieue ont reçu un mail des renseignements territoriaux demandant le taux d’absentéisme des élèves du 21 avril, soit le jour correspondant à la fête musulmane de l’Aïd-el-Fitr », écrit le journal, qui a relaté le témoignage d’une directrice d’école choquée par cette procédure.

Le ministère de l’Intérieur ne dément pas

Selon le quotidien, les deux policiers à l’origine du mail auraient agi sous les directives du renseignement territorial sans en référer au rectorat.  « En aucun cas nous ne menons des enquêtes de la sorte », a déclaré au Parisien Mostafa Fourar, recteur de l’académie de Toulouse. « Dès que les chefs d’établissements et directeurs d’écoles nous ont informés de cette requête, consigne a évidemment été donnée de ne pas y répondre », a-t-il ajouté.

Dimanche 21 mai, Sonia Backès, secrétaire d’État chargée de la Citoyenneté, affiliée au ministère de l’Intérieur, a pris la parole pour tenter de faire taire polémique. Ainsi, elle a confirmé dans un communiqué que cette demande émanait bien du ministère de l’Intérieur.

Elle explique qu’une « évaluation du taux d’absentéisme constaté à l’occasion de la fête de l’Aïd el-Fitr, le 21 avril dernier, a pu être demandée, dans certaines académies, aux chefs d’établissement ». Selon elle, le « ministère de l’Intérieur et des Outre-mer étudie régulièrement l’impact de certaines fêtes religieuses sur le fonctionnement des services publics, et notamment au sein de la sphère scolaire ». Mais elle n’explique pas pourquoi ces procédures existent. Cependant, elle nie le « fichage des élèves en fonction de leur confession ».

Un « ciblage des familles musulmanes »

Dès la parution de l’article de La Dépêche le 19 mai, nombreux sont les syndicats à avoir dénoncé cette procédure. Dans un communiqué, la CGT Educ’action déplore une « stigmatisation scandaleuse et dangereuse ». Marie-Cécile Périllat, secrétaire générale de la FSU31, a dénoncé un « ciblage des familles musulmanes » qui « inquiète fortement ». De son côté, le syndicat SUD Education rappelle que « les élèves sont autorisés à s’absenter le jour de l’Aïd », en publiant une circulaire du ministère de l’Éducation nationale l’attestant.

Des associations sont également montées au créneau. La Ligue des Droits de l’Homme, dénonce une « demande scandaleuse » et affirme que «l’école ne saurait être l’outil du recensement des pratiques et des croyances de ses élèves ». De son côté, SOS Racisme dénonce ce « lien entre la religion musulmane supposée des enfants et problème de sécurité », tout en soulignant le manquement au principe de laïcité et au principe d’égalité. L’association précise : « Fort heureusement, aucune demande de ce type n’a jamais été faite pour d’autres groupes religieux » que celui des musulmans.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

3
Avatar de Shahera
24 mai 2023 à 16h05
Shahera
@Anala, très certainement oui.
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Actualités

Source : Phillip Pessar / Flickr
Actualités mondiales

Aux États-Unis, un ado meurt après le « One Chip Challenge », énième défi dangereux

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5
Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

2
delia-giandeini-unsplash lgbtqi lives matter
Actualités mondiales

En Argentine, trois femmes brûlées vives parce que lesbiennes

1
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée se dote enfin d’une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

Un couple d'homme en train de s'occuper de leur bébé né par Gestation pour Autrui // Source : alvarostock
Daronne

Timothée a fait le choix d’une GPA éthique : « si le consentement est éclairé, les femmes ne sont pas exploitées »

bulletin-salaire // Source : URL
Actualités France

Les fiches de paie vont bientôt être simplifiées, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle

10
Hanny Naibaho festival
Actualités France

Ce festival mythique pourrait bien diparaître (et on est trop triste)

Sora Shimazaki / Pexels
Actualités

Un pédocriminel interdit d’IA pour les 5 prochaines années par la justice britannique, une première

5
Source : TF1 - Capture d'écran de l'émission Sept à Huit
Actualités France

Les nouvelles mesures autoritaires de Gabriel Attal pour lutter contre les violences entre mineurs

16

La société s'écrit au féminin