« Womanhood », un beau projet sur les femmes et le genre en Égypte

Le documentaire Womanhood donne la parole à quinze Égyptiennes et propose un point de vue neuf sur le genre et les femmes en Égypte.

Womanhood, c’est le projet d’une réalisatrice de vingt-cinq ans, Florie Bavard. Il est en ce moment en ligne sur IndieGogo.

Constitué à partir de l’intervention de quinze femmes égyptiennes, le documentaire sera découpé en quatre-vingt vidéos (pour un total de sept heures de visionnage) disponibles sur le site de Womanhood.

L’ensemble est conçu à partir d’une liste de termes qui peuvent être commentés librement par les personnes interrogées. Chaque vidéo porte sur un mot-clé en particulier, et le tout constitue une sorte d’abécédaire, élaboré à partir des termes qui auront été commentés dans la liste. La démarche complète est expliquée sur la page IndieGogo du projet.

Avec ces mots, que chacune se réapproprie, le documentaire cherche à dresser une ébauche de portrait du genre et des femmes en Égypte.

Et pour achever la post-production de ces vidéos qui n’ont pas été épurées par le montage — puisque la présentation du projet précise que rien n’a été coupé —, Womanhood est en crowdfunding sur le site IndieGogo.

Tu veux connaître la cerise sur le gâteau ? La mirifique Anaïs, qui n’est nulle autre que la taulière de Paye Ta Shnek, a participé à ce beau projet en tant que graphiste. Ce qui veut dire que c’est forcément génial.

J’ai bien hâte de voir ce que ça donne !

N’hésite pas à te rendre sur la page IndieGogo de Womanhood pour en apprendre plus et apporter ta contribution à ce beau projet.

Et toi, que penses-tu de ce projet ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire