Wes Anderson et la symétrie, une belle histoire d’amour

Wes Anderson a toujours eu une relation très intime avec la symétrie. Une vidéo met en lumière les plans de ses films qui se structurent autour de la fameuse ligne du milieu.

Wes Anderson n’a pas obtenu son statut de réalisateur à la patte unique dans un paquet de Crunch. Pour ça, il a dû apprendre à travailler son style. La photographie dans les tons chaud n’est pas le seul élément qui marque ses oeuvres ! Le monsieur semble avoir, également, une légère obsession avec la symétrie….

Pour le prouver, un vidéaste a décidé de compiler tous les extraits de ses films qui se construisent autour de ce principe. Ça paraît si évident vu comme ça.

[vimeo]http://vimeo.com/89302848[/vimeo]

Dans le même délire, Kubrick a, quant à lui, fait une petite fixette sur la perspective….

[vimeo]http://vimeo.com/48425421[/vimeo]

Comme quoi, être méticuleux, ça paie !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Skama
    Skama, Le 19 mars 2014 à 11h22

    elliot-jones;4657462
    J'ai lu l'article hier avant d'aller voir The Grand Budapest Hotel. Résultat : la symétrie m'a obsédé tout au long du film ! Je ne connais pas grand chose au cinéma, et c'est la première fois que je "reconnais" la patte d'un réalisateur. Du coup, comme j'ai beaucoup aimé The Grand Budapest Hotel, ça m'a donné envie de regarder ses autres films :cretin:
    Ouiiii il faut, tous ses films sont géniaux :cheer:

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)