Vitaa, le retour : le clip de « Game Over » feat. Maître Gims

Après Kyo c'est une autre icône de la chanson française qui s'apprête à faire son grand retour. Sous vos yeux ébahis, voici... Vitaa !

Vitaa, le retour : le clip de « Game Over » feat. Maître Gims

Article modifié le 7 octobre 2013 : 

Je sais, tu vas me taper sur les doigts — ou pire. Le clip de Vitaa est sorti il y a trois jours. Je suis tellement #old que présentement je me flagelle avec mes propres cheveux. Je sais que tu l’attendais comme le messie, une réapparition digne des plus émouvants enchantements.

Et ben voilà, je te balance le clip de Game Over, comme ça, à la bien.

Notre douce et divine voix a donc décidé d’opter pour la tendance ombré hair, le mono-gant et le recyclage de corset post-mariage dans un premier temps. Vient ensuite un retour en 2002 puis une démonstration de tresse épi magistralement réalisée. À ça je ne rajouterai que bravo et …

(On est d’accord, c’est pas vraiment moi qui le dis hein)

Article du 25 septembre 2013 :

La belle franco/italienne ne passe pas seulement ses journées dans l’noiiiiir : en plus de deux ans d’absence, elle a aussi eu le temps de composer un nouvel album — le troisième, donc.

Je te vois déjà pousser de grands cris de douleur et te compresser les tympans comme si tu étais dans un Canadair en plein décollage. N’empêche que je pense qu’il faut toujours voir avant de croire : peut-être qu’il n’a fallu que quelques années à la chanteuse pour baisser d’un ton, renouer avec sa méchante soeur et retirer sa vilaine doudoune.

Pour le gloss on sait pas.

Je crois à la résurrection, aux phénix, aux Gremlins. Je crois en la réincarnation, aux trolls et aux esprits. Mais surtout, je crois plus que tout en mes intuitions (non). Je pense que que Vitaa est en passe de retourner l’industrie musicale, voire le monde.

Ce nouvel album annonce une toute nouvelle couleur de musique, un gouffre: le R’n’B fera place à la pop urbaine. Une voie inédite pour la chanteuse qui se veut dans l’air d’un temps où « pop » est un préfixe qui ajoute un potentiel swag à n’importe quel étron pondu sur un iMac. Un tournant à cent quatre-vingt degrés, donc.

Teasing avant tout, c’est BIENTÔT que l’album de la brune à mèches devrait débouler dans les bacs. Ne m’attendant pas à un si grand changement, mouillant mon tanga, j’ai enfin pu tendre l’oreille vers son nouveau single, un featuring avec un artiste underground et hyper novateur au nom complètement obscur.

Je suis sans voix. Honnêtement abasourdie par ce que je viens d’entendre. Tu sais quoi, soudain j’ai des doutes quant à la sucess story de ce morceau. Ce style est peut-être un peu trop conceptuel pour les grandes ondes. Je pense qu’il est un peu trop du côté « je suis en train de réaliser un chef-d’oeuvre et je me touche la nouille » de la Force. C’est un peu comme la scène des couverts dans Titanic : l’auditeur ne saura pas par où commencer tant l’assemblage est brillant.

Je remarque que l’instrumental est d’une rare richesse, c’est un orphéon d’intelligence, une prise de risque maximale. La mélodie est de celles qui se faufilent comme un cours d’eau, en n’empruntant jamais le même sillon. Elle intrigue et envoie bouler les refrains prévisibles des grands titres de la radio au rang de sous-culture.

Quant à la reine du jour, elle a réellement muté. Elle laisse derrière elle sa voix criarde et chevrotante au profit d’un organe puissant et délicat. Mutine, elle ajoute à sa prestation quelques effets de vocodeur bien sentis qui complètent une prouesse vocale brute et hors du commun.

Pour finir, elle adresse une sorte de caméo auditif aux fans de la première heure. La fidélisation et le recyclage, y a que ça de vrai.

Le clip de Game Over sortira début octobre pour rencontrer un succès que je prévois, donc, plutôt réservé aux connaisseurs.

« Po-po-lo-po-po-po-po »

Via un live-tweet brillamment mené, Vitaa a annoncé que son troisième album devrait comporter 16 pépites toutes composées et imaginées par elle, ainsi qu’une balade en featuring avec Amel Bent.

 Elle a aussi dû essuyer les frasques des petits coquinous de Twitter. 

J’attends de pouvoir t’en dire plus sur cette galette dorée (et beurrée au gloss Sephora) avec plus d’impatience que mon prochain métro.

Et pour signer de la patte du petit troll que je suis, je rajouterai seulement ceci : salut.

Pour toi, Vitaa est-elle entrain de jeter un bloc de granit dans la mare de la culture mainstream ? 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 35 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Grown Woman
    Grown Woman, Le 14 octobre 2013 à 20h40

    Moi j'aime bien..ça me met de très bonne humeur surtout avec le lyrics :headbang:

Lire l'intégralité des 35 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)