Par  |  | Aucun Commentaire

Villagers chante A Trick of The Light, un morceau emprunt d'une mélancolie folle. Une session guitare et voix, la folk à son paroxysme.

Conor O’Brien est un chanteur irlandais dont les chansons souvent douces-amères me ramènent à mon premier amour qu’est la folk.

Il y a dans sa voix, l’intensité des histoires tristes.

La folk sublime de Villagers

En écoutant Villagers, ton cœur descendra sûrement un peu dans tes tripes, parce que c’est l’effet qu’il fait. C’est normal, pas d’inquiétude, c’est la marque qu’il sait vraiment bien faire son travail d’auteur-compositeur.

À l’image de Keaton Henson, c’est le genre d’artistes qui me fascinent dans le talent qu’ils ont a chanter, parfois, les limbes de la mélancolie.

À mes yeux, l’acoustique pour des morceaux comme A Trick of The Light, c’est le summum de la sincérité. J’ai toujours l’impression d’assister à un concert très privé, toutes émotions dehors, où chaque détail du morceau est comme scruté à la loupe.

Si tu veux encore plus de Villagers, sache que tu peux écouter ses trois premiers albums en attendant la sortie du prochain, The Art Of Pretending To Swim, le 21 septembre.

Retrouve Villagers :

À lire aussi : Matt Simons chante son hit « Catch & Release » au ukulélé !

Louise Pétrouchka

Louise était presque chauve jusqu'à ses deux ans. C'est peut-être pour ça que Fab a accepté de l'embaucher. Elle s'occupe des podcasts et de la rubrique musique !

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!