Que se passe-t-il quand on fait craquer ses doigts ? La réponse en vidéo

Que se passe-t-il dans nos articulations quand on fait craquer nos doigts ? Est-ce mauvais pour nous ou pas ? Cette petite vidéo nous répond en images...

Ne le nions pas : nous sommes nombreux sur à faire craquer nos doigts de façon convulsive, pendant que le reste de la planète pousse des cris outragés de dégoût, en nous répétant que c’est très mauvais pour nos articulations. Mais est-ce réellement le cas ? Est-ce que se faire craquer les doigts (et les orteils, et la nuque, et les épaules, et…) va nous rendre vieux avant l’âge et bourrés d’arthrite ?

À lire aussi : J’ai testé pour vous… essayer d’arrêter de faire craquer mes doigts

C’est tellement difficile de se débarrasser d’une telle habitude qu’on aimerait bien que la réponse soit non.

Dans la vidéo qui suit, Vox vous explique ce qu’il se produit entre vos articulations lorsque vous les faites craquer, avant de revenir sur les conclusions tirées par Donald Unger, un fol individu qui ne s’est fait craquer les doigts que d’une seule main pendant 60 ans.

Ce ne sont donc pas nos os ou nos muscles que nous faisons directement souffrir lorsque nous faisons craquer nos doigts. Entre chaque articulation se trouve une espèce de liquide appelé « fluide synovial » dans lequel se forment des petites bulles de gaz, lorsqu’on étire nos doigts par exemple. Ce sont ces bulles qui explosent et produisent ce bruit de craquement.

Rien d’alarmant, a priori ! C’est ce que s’est dit Donald Unger, médecin allergologue de profession, qui a voulu prouver au monde que faire craquer ses doigts n’a aucune conséquence sur notre santé. Au bout de 60 années à ne faire craquer les doigts que d’une main en laissant l’autre tranquille (comment, je l’ignore), Donald n’a constaté aucun dégât sur ses os, et sa main-cobaye n’était pas plus sensible à l’arthrite que l’autre.

Et si une étude datant de 1990 avait quant à elle conclu que se faire craquer les articulations à intervalles réguliers peut tout de même entraîner leur affaiblissement, rien n’est moins sûr à l’heure actuelle, et la vidéo se termine sur la seule conclusion que nous pouvons vraiment tirer pour l’instant : tout ce que vous risquez, c’est de vous faire étrangler par ceux qui ne supportent pas le bruit.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lcamille62
    Lcamille62, Le 14 mars 2015 à 17h27

    AH justement c'est un debat qu'on a abordé avec notre prof d'Anat il nous expliquait justement que le bruit etait du au bulle formé dans la synovie. Mais le fait que ces bulles se forment elles peuvent prendre la place de la synovie ainsi il y aura moins de synovie dans l'articulation et peut crée des probleme arthrosique (moins "d'huile" dans l'articulation ça enraille le mécanisme :P ) et nous a dit que ce serait interessant de le faire en sujet de memoire (je suis en etude de kiné). Ce n'est pas forcément mal mais ca doit dependre de la fréquence: plus on le fait plus il doit y avoir de problemes mais ca peut aussi dependre de certaines personnes.
    Personellement je le faisais souvent quand j'etais plus jeunes toute ma famille paternelle le faisait donc forcément ça intrigue ^^ mais je le fais de moins en moins j'ai plus de difficulté à les faire craquer maintenant (ça me gène au niveau articulaire alors qu'avant ça me "soulager").
    Donc faites-le si ça vous arrangent mais ça n’empêchera pas les mauvais regards dans le métro :P

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)