L’application UrtiCARE te facilite la vie en cas d’urticaire chronique

Par  |  | 2 Commentaires

L'urticaire chronique est une maladie aussi pénible qu'imprévisible qui donne du fil à retordre aux malades. L'application UrtiCARE leur vient en aide en leur permettant de documenter leurs symptômes.

L’application UrtiCARE te facilite la vie en cas d’urticaire chronique

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec Novartis
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Avant de te parler de l’application UrtiCARE, j’aimerais d’abord revenir sur cette maladie inflammatoire qu’est l’urticaire chronique.

Qu’est-ce que l’urticaire chronique ?

Dans son article L’urticaire, cette plaie, expliquée par un expert, Virginie te dressait le portrait de cette maladie inflammatoire qui, par son aspect imprévisible, ne fait que la rendre plus difficile à vivre pour le patient, et plus délicate à diagnostiquer par les médecins.

Souvent considéré à tort comme une allergie, l’urticaire chronique ou UCS (Urticaire Chronique Spontané) se manifeste par* :

Des plaques de petits boutons rouges, des papules, qui ressemblent beaucoup à une piqûre d’ortie et qui démangent fortement. Ces papules disparaissent la plupart du temps en 24h mais d’autres peuvent apparaitre sur d’autres zones du corps pendant 48h, la durée moyenne d’une crise.

Il n’y a pas de règle concernant leur zone d’apparition, les papules étant migratrices.

À lire aussi : L’urticaire chronique, qui est-elle et comment vivre avec ?

D’où une prise de tête supplémentaire pour les malades qui, après une crise, se pressent pour prendre rendez-vous chez le dermatologue, puis se retrouvent souvent en consultation… une fois la crise passée.

C’est là qu’intervient UrtiCARE.

L’application UrtiCARE, c’est quoi ?

sans-titre

UrtiCARE est une application gratuite dédiée aux personnes atteintes d’urticaire chronique spontanée, qui leur permet d’évaluer facilement l’évolution des symptômes de la maladie. Voici une petite vidéo qui présente la plateforme et ses fonctionnalités :

L’application permet donc de suivre jour après jour l’évolution de la maladie grâce à plusieurs scores :

  • Score UAS7 : qui permet d’évaluer l’activité de la maladie.
  • Score DLQI : qui donne une estimation de l’impact de l’UCS sur la qualité de vie du/de la patient•e.

sans-titre2

Les fonctions de prises de notes et les photos permettent aux patient•es de rassembler des éléments pour échanger plus facilement avec leur médecin lors des consultations. Si le malade se retrouve en consultation sans symptôme visible, il peut présenter des photos et notes récoltées lors de ses dernières crises.

L’ensemble des données permet à l’application d’établir un rapport qu’il est possible d’exporter au format PDF ou même d’envoyer directement par mail à ton docteur (bienvenue au 21ème siècle).

Grâce à UrtiCARE, c’est du gagnant/gagnant pour le patient et le médecin, qui peuvent travailler ensemble sur le suivi de la cette maladie qui pèsent sur la qualité de vie des malades :

Puisque, par exemple, 73 % d’entre eux disent éviter les sorties ou événements sociaux et 63 % se plaignent d’anxiété.

sans-titre3

Petite précision d’ordre pratique : si toi ou l’un de tes proches souffre de cette maladie, l’application UrtiCARE est gratuite, disponible sur GooglePlay et l’AppStore. Propage la bonne parole, si ça peut accompagner un tantinet les malades dans le suivi de cette maladie, ça ne coûte rien d’en parler autour de soi !

Si tu désires obtenir plus d’informations sur le sujet, il existe une page Facebook Bien Vivre Mon Urticaire qui est un endroit de partage d’informations autour du sujet, mais aussi un site Internet dédié à ce problème, intitulé Bien vivre ma peau.

Et toi, tu connais des proches atteints de cette maladie ? Que penses-tu de cette application ?

Cette application n’a pas vocation à donner un avis médical ou un diagnostic et ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale.

À lire aussi : Marion Seclin te parle de l’urticaire et te donne des conseils

*Les urticaires chroniques ne sont habituellement pas d’origine allergique. Dans la majorité des cas aucune cause ne peut être mise en évidence, ce sont les urticaires dites chroniques spontanée.

E17173 – Décembre 2016

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Marina

Marina va t’enseigner le b.a.-ba de la cosmétique. Il t’es déjà arrivé de te coucher sans te démaquiller? Sache que si elle avait été là à ce moment précis, elle t’aurait ramené des cotons et de l’eau micellaire. Il y a des choses avec lesquelles il ne vaut mieux pas déconner en sa présence !


Tous ses articles

Commentaires
Forum (2) Facebook ()
  • Loulalilou
    Loulalilou, Le 18 janvier 2017 à 12h45

    Je suis assez sceptique vis à vis des applications santé appartenant à des compagnies privées... En terme de sécurité des données, qu'est ce que ça donne? Je ne sais pas où est la légalité dans tout ça, il me semblait que les industries pharmaceutiques n'étaient pas sensées pouvoir avoir de contact direct avec des patients mais qu'il devait toujours y avoir un médecin en intermédiaire?
    Je rajoute que je me pose des questions sur le partenariat... entre le fait qu'ils n'hésitent pas à attaquer un gouvernement (l'Inde) en justice parce que celui ci veut garantir l'accès à des médicaments anti cancer, ou encore les polémiques autour de salaires et de parachutes dorés abusifs des pdg, ou enfin les questionnements autour de certains de leurs vaccins...
    Du coup comment se fait le choix de vos partenaires? vous vous renseignez un peu avant?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!